121

online

Draft : les joueurs tombés dans la mauvaise franchise

Draft : les joueurs tombés dans la mauvaise franchise

  

La draft NBA a eu lieu hier soir et elle a réservé son lot de surprises. Certains joueurs ont été choisi haut et c'est toujours une satisfaction. Cependant, parfois il faut mieux ne pas aller dans une équipe où son talent est bridé.

Certains joueurs ont été sélectionnés par une équipe qui ne correspond pas forcément à leur style de jeu, où dans laquelle un joueur d'exception leur barre la route. Zoom sur ces jeunes "malheureux"... 

  • ANDREW WIGGINS 

Je ne peux pas m'empêcher de penser que Cleveland n'est pas une équipe faite pour lui. Avec des joueurs tels que Kyrie Irving et Dion Waiters, le jeune canadien risque de peu voir la gonfle. Quel dommage tant son potentiel est immense. A Milwaukee il aurait pu profiter de la faiblesse de l'effectif pour exprimer tout son talent. Manque de chance, c'est Jabari Parker qui jouera pour les bucks... Espérons que Wiggins sache s'imposer comme le franchise players des cavs... 

  • ZACH LAVINE 

"Fuck me". Ce sont les mots prononcés par l'ancien de UCLA à l'annonce de sa sélection par la franchise de l'état aux mille lacs. C'est vrai que Minneapolis ne fait rêvé mais bon si ce n'était que ça... Aux Wolves, sur les postes 2 et 3 c'est un peu l'embouteillage avec Corey Brewer, Chase Budinger, Kevin Martin, Shabazz Muhammad et Alexey Schved. Zach Lavine a du talent mais c'est un projet. Il risque fort de cirer le banc et tourner les serviettes la saison prochaine... 

  • CLINT CAPELA 

Tomber à Houston, il y a pire. Cependant ce n'est pas une bonne affaire à l'aube des Free Agency de 2014 et 2015. Le GM des rockets a affirmé vouloir ajouter une star à son effectif. Et attirer un Lebron James, un Carmelo Anthony ou un Kevin Durant, il faut de l'argent. L'équipe texanne, qui a récupéré trois rookies, souhaite donc que le suisse reste en Europe une ou deux saisons afin d'économiser son salaire. Quand on sait que Capela refute cette hypothèse, on peut dire qu'il n'a pas attéri au bon endroit... 

  • SPENCER DINWIDDIE 

Le meneur de Colorado débarque à Détroit dans une équipe qui malgré son effectif flashy, ne parvient pas à confirmer. L'an prochain, les Pistons seront attendu en playoffs. Les minutes vont être chères pour les joueurs et il sera difficile pour un rookie de tirer son épingle du jeu. De plus, au poste 1 Motor city possède déjà Brandon Jennings, Payton Siva, Will Bynum et Rodney Stuckey sans oublier Chauncey Billups dont l'avenir est incertain. 

  • GLENN ROBINSON III 

L'an passé il aurait pu être un lottery pick. Il a choisi de rempiler du côté de Michigan pour une saison de plus en NCAA. Une décision sage mais qui l'a fait chuté au second tour de la draft ! Pire, il arrive dans un effectif très fourni à son poste : celui des Wolves. Pas sur qu'on voit beaucoup le fils de l'ancienne gloire des Bucks sur les parquets cette saison. 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()