Detroit Pistons : La défense à l'état pur

3510
lectures
Avis

Durant tout le mois d'août, Inside Basket vous propose chaque jour un 5 Majeur All-Time d'une franchise NBA. Aujourd'hui, les Detroit Pistons.

  • MENEUR DE JEU: ISIAH THOMAS

 

 

Isiah Lord Thomas III. Sans doute le meilleur Pistons de l'Histoire, et même l'un des meilleurs meneurs de la NBA en général, Zeke a été le capitaine de cette équipe des Bad Boys de Detroit, victorieuse contre les Michael Jordan et autre Larry Bird. Redoutable défenseur, incroyable dribbleur et technicien (même chambreur), excellent passeur et tout aussi bon au niveau du scoring (il était même capable de dunker malgré son petit mètre 85), Thomas était aussi bon joueur que mauvais manager par la suite de sa carrière. Durant ses treizes saisons NBA, l'assassin à tête d'enfant a porté un et un seul maillot, celui des Pistons, qui retireront évidemment son numéro 11. Après avoir remporté deux titres (dont un en tant que MVP des finales) avec cette équipe réputée grâce à sa défense plus que limite mais tellement efficace, Isiah Thomas ne fut pas sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques avec la célèbre Dream Team, la faute à une réputation catastrophique en NBA, où il s'était mis la moitié des stars à dos. Sa plus belle performance est sans doute ce game 6 mémorable des finales de 1988, où il scora 25 points en 3ème quart temps pour en finir avec 43, le tout malgré une méchante blessure à la cheville. Cependant il perdra en finale avant de gagner le Graal dès l'année suivante. Meilleur marqueur, intercepteur et passeur de cette équipe, Thomas est une légende vivante du côté du Palace d'Auburn Hills et même de la NBA en général.

 

  • ARRIERE: JOE DUMARS

 

 

Joe Dumars. Incontestablement le meilleur arrière de l'histoire des Pistons. Double champion dans les années 90, Joe a fait toute sa carrière à Detroit, de 1985 à 1999 et même toute sa vie avec un poste de Général Manager de sa retraite sportive jusqu'en 2014. Seul joueur des Pistons a avoir joué plus de 1000 matchs avec cette équipe, il en est le second meilleur marqueur, le second meilleur passeur, le troisième meilleur intercepteur et le meilleur shooteur extérieur. Il deviendra leader de l'équipe lors de la retraite des principaux cadres de l'époque Bad Boys et deviendra notamment le mentor d'un certain Grant Hill. MVP des Finals de 1989, il remportera aussi un titre de champion du monde en 1994 avec la Team USA, avant donc de devenir le GM qui permettra de remporter en 2004 le troisième titre de la franchise. 

 

  • AILIER: DENNIS RODMAN

 

 

Dennis Rodman. Défense et rebond. Deux mots pour caractériser un homme, une légende. Car oui, Dennis Rodman est un génie de la balle orange. Un ailier puis ailier-fort mesurant seulement 2m01 et pouvant capter des rebonds en veux-tu en voilà. Quintuple champion dont deux fois avec les Bad Boys de Detroit, The Worm était probablement ce qu'il y avait de plus important dans une équipe, le gars qui met sa vie au service de ses coéquipiers. Il est resté sept ans aux Pistons, assez pour être double meilleur défenseur de NBA en 1990 et 1991 et a terminé sept années consécutives en tête du classement des rebondeurs mais seulement une avec le maillot de Detroit. Il fera par la suite partie de la meilleur équipe de l'histoire en rejoignant les Bulls de Jordan après un petit passage à San Antonio. En 1992, soit la dernière année de l'ère Chuck Daly, Dennis la menace terminera avec une impressionante moyenne de 18.7 rebonds de moyenne par match. Du jamais vu depuis la légende Chamberlain. Son maillot sera bien évidemment retiré par les Pistons chez lesquels il est le quatrième meilleur rebondeur de l'histoire.

 

  • AILIER-FORT: BEN WALLACE

 

 

Ben Camey Wallace. Oui, Dennis Rodman aurait pu se trouver à cette place d'ailier-fort et des joueurs comme Prince, Billups ou le Sheed faire partie de ce cinq majeur, mais Ben Wallace a été l'âme de cette équipe durant les années 2000. Non drafté, cet intérieur a été champion en 2004 avec Detroit et cette équipe pourtant sans grande star mais avec une force collective et une défense magnifique et tellement complémentaire après l'arrivée du Sheed. Ben a été la pierre angulaire de cette équipe qui arrêta la grande équipe des Lakers, pourtant sous l'impulsion d'un duo Kobe-Shaq toujours aussi impressionant de facilité et de l'apport de deux vieux briscards comme Gary Payton et Karl Malone. Mais le basket est un sport d'équipe et les Pistons de 2004 en sont le parfait exemple. Big Ben est le meilleur contreur de l'histoire de la franchise et le troisième rebondeur. Caractérisé par sa défense énorme et sa capacité à prendre des rebonds, Ben a été le joueur parfait pour Detroit, où il a terminé sa carrière après des passages aux Bulls et aux Cavs.

 

  • PIVOT: BiILL LAMBEER

 

 

William "Bill" Lambeer Jr.  Fort probablement l'un, si ce n'est le, joueur le plus détesté de la NBA. Encore un membre de la célèbre équipe des Bad Boys qui en plus de sa défense plus que limite (mais du coup plutôt efficace) mettait des coups et n'hésitait pas à simuler. Une horreur à jouer. Mais il a été le meilleur pivot de l'histoire des Pistons et demeure encore aujourd'hui le meilleur rebondeur de l'histoire de la franchise, ainsi que le cinquième meilleur marqueur. Drafté en 65ème position (!) en 1979 par les Cleveland Cavaliers, il rejoindra Detroit deux ans plus tard pour y faire le reste de sa carrière. Il a remporté avec Thomas, Rodman et Dumars les titres de 1989 et 1990 et son maillot 40 a évidemment été retiré par les Pistons. 

 

Chauncey Billups et Rip Hamilton seront donc des remplaçants de luxe de cette équipe, barrés par un Back-court trop impressionant. 

 

Pour accéder à tous les 5 All-Time d'Inside basket, c'est par là !

Ailleurs sur le web