Charlotte Hornets : En souvenir des années 90

3889
lectures
Avis

Durant tout le mois d'août Inside Basket, vous propose chaque jour un 5 Majeur All-Time d'une équipe NBA. Aujourd'hui c'est au tour des Charlotte Hornets*, l'une des franchises les plus populaires de la NBA dans les années 90.

 

  • Meneur de jeu : Tyrone « Muggsy » Bogues


 

Du haut de ses 159 centimètres, Muggsy Bogues a toisé bien des défenseurs au cours de ses quinze saisons en NBA, dont dix sous le maillot des Hornets (1988-1997). Distributeur hors pair, vif sur l'homme, il a su compenser son déficit de taille par une énergie (et des appuis !) extraordinaires. Il reste aujourd'hui le recordman de la franchise pour les passes décisives, les interceptions et les minutes jouées. C'est dire s'il a marqué l'histoire de Charlotte, d'autant qu'il a participé aux heures de gloire de l'équipe qui s'est qualifiée en playoffs pour la première fois de son existence en 1993.

 

  • Arrière-shooteur : Eddie Jones

 

 

Eddie Jones n'a pas joué longtemps sous le maillot des Hornets (une saison et demie, entre 1999 et 2000), mais suffisamment pour démontrer le talent qui en avait fait un favori du public des Lakers et qui en ferait ensuite un pilier du Heat. Arrière longiligne, très élégant, il avait un jeu complet : bon shooteur à distance, mais aussi à l'aise pour driver vers le cercle, défenseur cleptomane (pratiquement 3 interceptions par match sous le maillot turquoise), Jones a été un des joueurs les plus appréciés par le public difficile de Charlotte.

 

  • Ailier : Glen Rice

 

 

Arrivé en Caroline du Nord dans l'échange qui envoya Alonzo Mourning à Miami, Glen Rice reste le joueur le plus dominant offensivement à avoir joué pour les Hornets. Trois fois All Star en trois saisons (MVP de la rencontre en 1997) pendant lesquelles il a émargé à une moyenne de 23,5 points par match, Rice est aussi le joueur qui a permis à Charlotte de réussir ses meilleures saisons (54 victoires en 1997, 51 en 1998). Son départ a coïncidé avec le déclin de la fréquentation du public, aboutissant quatre ans plus tard à son déménagement pour la Nouvelle-Orléans.

 

  • Ailier-fort : Larry Johnson

 

 

Si Muggsy Bogues a été le premier fan favorite de la franchise, Larry Johnson a sans aucun doute été sa première star. Ailier-fort hors norme, puisqu'il ne mesurait qu'1,98 mètre, il a été choisi en première position de la draft 1991 suite à une carrière universitaire exceptionnelle sous les couleurs d'UNLV. Élu Rookie de l'année dans la foulée, il a ensuite été le premier All Star des Hornets en 1993. Mais sa réputation a largement dépassé le cadre strictement sportif, puisque LJ a été une tête de gondole pour Converse (qui en avait fait une grand-mère dans une série de pubs à succès) et il reste le joueur choisi pour figurer sur la couverture du tout premier numéro du mythique magazine Slam.

 

  • Pivot : Alonzo Mourning

 

 

Bogues a été le chouchou du public, Johnson la première star et Rice le joueur le plus offensif des Hornets, mais aucun d'entre eux n'a atteint le niveau de performance d'Alonzo Mourning. Sélectionné en deuxième position de la draft 1992, derrière Shaq, le pivot issu de Georgetown s'est immédiatement imposé comme un joueur dominant dans la raquette, en attaque comme en défense. Statistiquement, il a fait preuve de régularité, concluant chacune de ses trois saisons avec des moyennes de 21 points, 10 rebonds et 3 contres par match. Refusant de négocier une prolongation de contrat avec le propriétaire le plus pingre de la ligue, il a ensuite été envoyé à Miami. Ainsi était démantelée l'équipe qui avait été si populaire aux Etats-Unis (et en Europe) dans la première moitié des années 90.

 

Pour accéder à tous les 5 All-Time d'Inside basket, c'est par là !

 

*NDLR : Les Hornets ont évolué dans deux villes différentes. A Charlotte de 1988 à 2002 et à New Orleans de 2003 à 2013. Puisque les Charlotte Bobcats ont hérité légalement du palmarès des Hornets (version Charlotte) en reprenant leur nom l'an dernier, cet article ne prend en compte que les joueurs ayant joué dans la ville de Charlotte. Les joueurs importants de l'époque des New Orleans Hornets apparaîtront demain dans le 5 All-Time des New Orleans Pelicans.

Ailleurs sur le web