181

online

Les Cavaliers peuvent-ils encore réaliser le back-to-back ?

Les Cavaliers peuvent-ils encore réaliser le back-to-back ?

 
LeBron James - Cleveland Cavaliers - Kevin Durant - Golden State Warriors - NBA
Premier titre NBA pour Durant ou 4ème pour James ? Tâche difficile pour LeBron...

Menés 2 à 0, les Cavaliers sont torturés par l'attaque féroce des Warriors. Il faut bien l'avouer, pour le moment, Cleveland semble être bien loin du niveau collectif de Golden State. Les deux prochains matchs seront à la Quicken Loans Arena. Un retour au source bénéfique ?

Les Cavaliers ont-ils encore une chance dans ces NBA Finals 2017 ? Analyse de la situation et des améliorations nécessaires pour vaincre l'ogre Golden State.

 

  • Une situation délicate pour les CavS-AiLLEURS

 

Sur les deux premiers matchs de ces NBA Finals 2017, Golden State a dominé à l'Oracle Arena en l'emportant nettement à deux reprises. Plus que le score, -23 (113 à 91) et -19 lors du Game 2 (132 à 113), Cleveland n'a jamais eu les armes pour lutter face à l'adversité. Une moyenne de 122,5 points encaissés, un écart cumulé pour le moment de 41 points, soit un peu moins que la saison passée à ce stade (+48) mais il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser le drapeau des Cavs.

 

Certes, les puristes NBA ont relevé une amélioration dans le jeu lors du Game 2 mais finalement, Cleveland a lâché sous les coups de génies de Kevin Durant et Stephen Curry. Une pluie de trois points avec 18 réalisations sur 43 tentatives (record NBA) tandis que les Cavaliers enregistrent 8/29 derrière l'arc.

 

Tyronn Lue, le coach de Cleveland en convient, la tâche est rude :

 

Il y a Klay Thompson et Stephen Curry à surveiller quand Kevin Durant a le ballon. Mais Draymond Green peut aussi shooter. Ils jouent très bien avec ce cinq. Mais il y a tellement de choses à faire défensivement quand Kevin est sur le terrain. Ils nous rendent la vie dure, ils nous ont mis dans une situation difficile. Il faut qu’on soit meilleur, qu’on se réveille, qu’on ramasse les balles qui traînent. Toutes les erreurs que vous faites en défense, ils vous le font payer.

 

Lors du Game 2, Cleveland a tenu grâce à la rage de vaincre de LeBron James qui compile un 8ème triple double (29-14-11) lors d'une finale NBA et rejoint la légende des Lakers, Magic Johnson. Certes, un exploit de plus pour la star mais la compensation est bien maigre. Une nouvelle défaite, Cleveland craque une fois de plus dans le 3ème quart-temps (35 à 24 en faveur des locaux), LeBron James est mécontent en fin de match. Seul Kevin Love a répondu présent avec 27 points. Kyrie Irving arrose à 8/23 pour 19 points et le contrat mirobolant de Tristan Thompson n'est une nouvelle fois pas à la hauteur de ses performances sur le terrain (8 points et 4 rebonds en 21 minutes de temps de jeu).

 

On se rappelle bien entendu des NBA Finals 2016 où la bande à James a su réadapter son jeu et réussir l'impossible. Les Cavs étaient alors menés 2 à 0 puis 3 à 1 avant d'inverser la tendance et s'imposer 4 à 3 dans un dénouement euphorique. En toute honnêteté, on ne voit pas comment Cleveland va pouvoir réediter cet exploit historique. Le fond de jeu de la franchise de l'Ohio est bien en dessous de celui de Golden State. Les coéquipiers de James doivent se réveiller.

 

  • Quels axes d'amélioration pour Cleveland ?

 

Plusieurs choses nous interpellent et il est quasi certain que si vous avez suivi les NBA Finals 2017, vous en conviendrait.

 

A titre individuelle :

 

- Kyrie Irving joue les sollistes, n'implique pas ses coéquipiers. Souvent brillant en attaque, il est nettement dominé par Stephen Curry et surtout la défense pot de colle de Klay Thompson. Son adresse n'est pas au rendez-vous. Remise en question essentielle pour Uncle Drew.

- Tristan Thompson devrait dominer dans la raquette mais le jeune intérieur des Cavaliers semble amorphe (0 point lors du Game 1, 8 dans le Game 2).

- Kyle Korver n'arrive pas à trouver des positions de tirs à trois points et sa défense est une véritable passoire.

- Deron Williams semble déjà en vacances ou en pré-retraite (au choix) et son expérience conséquente n'apporte rien au fond du jeu de Cleveland.

- LeBron James ne devrait pas défendre sur Kevin Durant, plus grand et plus rapide en un contre un.

- JR Smith, 3 points en 2 matchs. L'ombre de lui-même, Gérard n'en rentre pas un. L'arrière est pourtant titulaire. Iman Shumpert devrait prendre sa place dans le starting five.

 

A titre collectif :

 

- Draymond Green a un rôle clé, le coeur des Warriors, il joue un rôle essentiel dans le collectif des attaques des Warriors. Une défense plus sérrée à l'extérieur devrait l'empêcher d'avoir une vision trop large pour distribuer le cuir.

- Impliquer davantage Tristan Thompson dans la raquette qui a l'envergure pour dominer mais qui regarde simplement jouer le Big Three de Cleveland.

- Ralentir le jeu de Golden State et ralentir le tempo de l'attaque des Cavaliers (34% de réussite sur les fastbreaks), le rythme est imposé par Golden State. Et à ce jeu là, les Cavaliers perdront à tous les coups.

 

  • Notre avis

 

On vous avoue que la tâche sera vraiment rude pour l'équipe de James. Prendre les matchs les uns après les autres, s'ajuster et jouer avec férocité en défense pourrait permettre une victoire lors du Game 3. Vivre ou mourir lors de ce Game 3. A 3 à 0, ne rêvons pas (trop), les Warriors se vengeront et les fans des Cavaliers rentreront chez eux la tête basse...

 

De notre côté mais avec beaucoup d'optimisme (beaucoup nous avons dit !) et aussi car nous aimerions voir du suspense dans ces playoffs, on voit une victoire de Cleveland, sorte de baroud d'honneur lors de ce Game 3.

Retour ensuite à la réalité. Golden State enterrera définitivement les derniers espoirs d'un 4ème titre NBA de LeBron James. Et Kevin Durant pourra dès lors se frotter les mains, pari réussi et trophée Larry O'Brien en mains.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()