Jodie Meeks à Orlando

1057
lectures
Avis

Jodie Meeks avait été signé pour 3 ans et 19 millions par les Pistons en 2014. Finalement, ils n'ont même pas eu le temps d'en profiter pleinement puisqu'ils l'échangent au Magic contre un quignon de pain...

Jodie Meeks est un bon joueur. Un 3&D moderne, capable de shooter derrière la ligne des 7m23 ou de s'insérer convenablement dans une bonne défense collective. En 2014, il était l'un des arrières les plus convoités de la ligue. Il sortait d'une saison à 16 points à 46% dont 40% à 3 points... Aujourd'hui, l'ancien Laker n'a plus la cote. La faute à une fracture du pied, puis à une rechute, qui l'ont éloigné des terrains quasiment toute cette année. Le joueur n'est pas en bonne forme physique et est dans sa dernière année de contrat. Pour un coût de 6.7 millions de dollars, on comprend que Stan Van Gundy ait tenté de s'en débarrasser. 

 

Aujourd'hui, c'est chose faite pour le GM des Pistons. Meeks s'en va donc à Orlando, contre un second tour de 2019 qui ne donnera sans doute pas grand chose. L'objectif de SVG est de dégager de la marge financière dans la perspective de l'ouverture du marché des agents libres. Pour le Magic, il s'agit plutôt de pallier au départ de Victor Oladipo, parti le soir de la draft pour le Thunder. Un échange sans doute anecdotique en tant que tel. Si Jodie venait à retrouver son niveau, ce serait une excellente affaire ; sinon, il partira libre, tout comme Serge Ibaka. La franchise floridienne vise peut-être particulièrement la free agency 2017, où se trouvent des joueurs comme Russell Westbrook, Stephen Curry ou Blake Griffin pour ne citer qu'eux...

 

Ailleurs sur le web