87

online

Le bilan de mi-saison des Français en NBA

Le bilan de mi-saison des Français en NBA

 

Arrivé à la mi-saison NBA, il est temps de dresser un bref bilan de nos 11 français qui évoluent actuellement en NBA.

  • Evan Fournier

 

Cette année : 16.5 pts, 3.2 passes, 3.0 rebond

 L’an dernier : 15.4 pts, 2.7 passes, 2.8 rebonds

Orlando Magic : 12ème à l’Est

 

En plus d’être le meilleur scoreur de son équipe, il est le français qui marque le plus en NBA. Evan Fournier endosse et assume cette année son statut de leader au sein d’une équipe en pleine reconstruction qui manque de régularité. En légère amélioration au point de vue statistique, l’arrière originaire de Charenton doit encore passer un cap pour franchir la fameuse barre des 20 points de moyenne et ainsi porter le Magic vers la route tant convoitée des playoffs.

 

  • Rudy Gobert

 

Cette année : 12.4 points, 12.5 rebonds, 2.6 contres

L’an dernier : 9.1 points, 11 rebonds, 2.2 contres

Utah Jazz : 5ème à l’Ouest

 

C’est la satisfaction française de ce début d'année NBA. Gobzilla ne cesse de s’imposer dans toutes les raquettes NBA. En 43 matchs, le pivot français a réussi 29 double-doubles. Celui qui s’auto-proclame meilleur pivot de NBA est en pleine confiance cette saison et progresse offensivement en étant toujours aussi dissuasif de l’autre côté du terrain. Une place au All-Star Game viendra-t-elle récompenser les performances de Rudy Gobert ?

 

Débloquez jusqu'à 1000 euros de bonus pour vos paris sportifs avec le code promo Ladbrokes.

 

  • Tony Parker

 

Cette année : 11.5 points, 4.8 passes, 2 rebonds

L’an dernier : 11.9 points, 5.3 passes, 2.4 rebonds

San Antonio Spurs : 2ème à l’Ouest

 

Pour sa 16ème année en NBA, Tony Parker a un nouveau rôle dans l’équipe des Spurs qu’il n’a jamais quitté. En effet, TP (25.8 minutes de moyenne) partage son temps de jeu avec le meneur australien Patty Mills (21.9 min). Davantage gestionnaire et moins scoreur, Parker, doucement mais surement, fait parler son expérience.  Le meilleur joueur français de tous les temps vient d'ailleurs de rentrer un peu plus dans l’histoire de la NBA en accedant au club des joueurs additionnant 18 000 points et 6500 passes en carrière (rejoignant ainsi Oscar Roberson, John Stockton, Isiah Thomas, Gary Payton et LeBron James).

 

  • Joffrey Lauvergne

 

Cette année : 5.3 points, 3.5 rebonds

L’an dernier : 7.9 points, 4.9 rebonds

OKC : 7ème à l’Ouest

 

Alors que son trade vers Oklahoma City résonnait comme étant le tournant de sa carrière, Joffrey Lauvergne peine à trouver un temps de jeu digne de ce nom avec 14 minutes par match en moyenne, seulement. Pouvant jouer 16 minutes à un match et ne pas rentrer du tout au suivant, ce problème de minutes empêche le français d’exploser et de réaliser la saison que beaucoup lui prédisait. Esperons que l'énergie qu'apporte Joeffrey sur le terrain puisse convaincre Billy Donovan d'accorder plus de confiance à Lauvergne. 

 

  • Nicolas Batum

 

Cette année : 15 points, 5.9 passes, 7.4 rebonds

L’an dernier : 14.9 points, 5.8 passes, 6.1 rebonds

Hornets : 7ème à l’Est

 

Avec la ligne de stats française la plus complémentaire, le poste 3 des Hornets mène une bonne saison. Compilant 19.3 points de moyenne sur les 6 derniers matchs de l’année 2016, Nicolas Batum semblent avoir trouvé chaussure à son pied avec les Hornets. Il réalise pour l’instant sa meilleure saison en NBA. A lui maintenant de garder ce rythme afin de permettre à son équipe de se qualifier en playoffs et espérer passer un tour. Car très souvent, quand Batum est bon, Charlotte l’est aussi.

 

  • Joakim Noah

 

Cette année : 5.6 points, 9.1 rebonds

L’an dernier : 4.3 points, 8.8 rebonds

Chicago Bulls : 8ème à l’Est

 

L’arrivée de Joakim Noah au Knicks, son club de cœur, aux côtés de Derrick Rose, a fait beaucoup de bruit. Peut-être trop ? Après un début de saison très compliqué, Noah a récemment relevé la tête mais les dernières rumeurs annoncent un départ de l’ancien Bull. Quoi qu’il en soit, d’après son coach, il devrait être reconduit sur le banc dès le retour de blessure de Kristaps Porzingis. Pas à la hauteur de son gros contrat, Jeff Hornacek semble frustré de l’apport trop irrégulier du pivot Français, qui cependant joue comme à son habitude, à fond, dès qu’il est sur le terrain. 

 

  • Boris Diaw

 

Cette année : 4.9 points, 2.1 rebonds, 2.2 passes

L’an dernier : 6.4 points, 3.1 rebonds, 2.3 passes

Utah Jazz : 5ème à l’Ouest

 

Pour sa première année à Utah, Babac est le mentor de Rudy Gobert et a, pour l’instant, un rôle plus effacé de celui qu'il tenait chez les Spurs. Malgré une pointe à 15 points début Janvier, l’efficacité dans le scoring de Boris Diaw reste douteuse mais l’intérieur français n’a jamais été réputé comme étant très "croqueur" et s’adapte d'ailleurs très bien au collectif du Jazz.

 

  • Ian Mahinmi

 

Cette année : 1 points, 1 rebond, 1 contre (1 seul match joué)

L’an dernier : 9.3 points, 7.1 passes, 1.1 contres

Washington Wizards : 5ème à l’Est

 

A cause de multiples problèmes aux genoux, les débuts de Ian Mahinmi au sein de sa nouvelle équipe sont gachés. Avec un seul match joué, il n’a pas eu l’opportunité de montrer son impact physique dans la raquette des Wizards. D’abord opéré au menisque, le pivot français s’est une nouvelle fois absenté des parquets pour subir des injections de Plasma Rich en Plaquettes (PRP) dans ses deux genoux. Il pourrait éventuellement être de retour après le All-Star Break.

 

  • Kevin Séraphin

 

Cette année : 4.4 points, 3.6 rebonds

L’an dernier : 3.9 points, 2.6 rebonds

Indiana Pacers : 6ème à l’Est

 

Comme Lauvergne, Kevin Séraphin à faim de temps de jeu, mais ne trouve pas encore son compte à Indiana. Lui aussi arrive dans un nouvel effectif et doit une nouvelle fois s’adapter. Après une saison frustrante avec les New York Knicks, difficile de se satisfaire de 10.9 minutes de temps de jeu en moyenne. Alors que le Guyanais a déjà fait ses preuves en NBA dans l’équipe de la capitale, on espère pour lui que tout cela n’est qu’une question de temps.

 

  • Alexis Ajinca

 

Cette année : 4.3 points, 4.3 rebonds

L’an dernier : 6.0 points, 4.6 rebonds

New Orleans Pelicans : 10ème à l’Ouest

 

La saison 2016/2017 d’Alexis Ajinca est rythmée tel un yoyo. D’abord peu utilisé au début de saison, le pivot a vu son temps de jeu augmenter considérablement durant le mois de Décembre pour finalement n’être quasiment plus utilisé de fin décembre jusqu’à aujourd’hui. Lui qui a déclaré être "prêt à partir" des Pelicans, semble ne plus avoir sa place dans le groupe. Ainsi, la fin de saison d’Ajinca, à moins d’un retournement de situation (blessure chez les Pelicans, trade…) semble triste.

 

  • Timothé Luwawu-Cabarrot

 

Cette année : 2.8 points, 0.5 passe, 1.4 rebond

Philadelphie Sixers : 13ème à l’Est

 

Pour sa première saison en NBA, le jeune arrière Timothé Luwawu-Cabarrot (21 ans) apprend dans une équipe qui progresse match après match. Avec un temps de jeu en hausse (désormais 9.7 minutes de moyenne) depuis début Janvier, il a réalisé son match référence il y a quelques jours face à Washington en réalisant une performance à 12 points et 6 rebonds en 26 minutes. C'est donc un début de saison correct pour une année découverte dans la grande ligue.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()