Les Pistons trop courts pour battre les Raptors

      
70
       
 
  • Detroit 91-97 Toronto

Depuis que Kyle Lowry et Andrea Bargnani sont absents les Raptors vont mieux. Mieux encore ils jouent mieux !

Si dès le début de match les Raptors poussent le jeu à fond avec un Jose Calderon en distributeur de caviar, les Pistons réussissent à rester dans la rencontre grâce aux larges épaules de Greg Monroe qui assure à peu près tout pour les joueurs de Detroit.
Simplement mené de 3 points après 12 minutes, les hommes de Lawrence Frank vont profiter de la sortie de Calderon pour densifier leur défense et reprendre le dessus avant la pause grâce au buzzer beater de Kyle Singler.

Au retour des vestiaires les deux équipes se rendent coup pour coup ne réussissant jamais à prendre plus de 5 points d'avance. Et à 12 minutes du buzzer final les Raptors ne mènent que de 2 petits points laissant entrevoir un dernier quart temps tendu !
Un dernier acte que les Canadiens vont parfaitement gérer et après deux shoots longue distance consécutifs d'Alan Anderson l'écart enfle pour atteindre 11 points.Un écart que les Pistons s'épuiseront à réduire pour revenir à 4 longueurs avant de finalement sombrer dans la dernière minutes dans un jeu de lancers-francs.

Pour Toronto, DeMar DeRozan termine à 23 points, Alan Anderson en ajoute 16, Jonas Valanciunas et Ed Davis ajoutent respectivement 12 et 11 points. Calderon se contente de 7 points pour 17 passes décisives.
Pour Detroit, Greg Monroe finit à 35 points, son record en carrière, Rodney Stuckey le seconde avec 13 points.


Retrouvez tous les articles d'Inside Basket sur Facebook et Twitter.
Votre avis sur cette news
NBA 2K15, vous allez le prendre ?