La rage de Joakim Noah

      
73
       
 
<b>Joakim Noah</b> a encore passé 44min sur le parquet la nuit dernière, pour
un nouveau match plein (21pts, 7rbds, 5pds et 3ctres). Très actif comme à
son habitude, Jooks n'a pas eu besoin d'aller chercher très loin sa
source de motivation contre un adversaire qu'il avait gardé dans un coin de son esprit.<br><br><blockquote>"J'y ai pensé tout l'été. Tout l'été, je n'avais qu'une hâte, revenir ici. Quand je suis tombé l'an dernier, les fans applaudissaient et j'ai trouvé que c'était un manque de respect. Ce fut une source de motivation pour travailler encore plus dur cet été" a-t-il lancé sur ESPN Chicago après la rencontre.</blockquote><br>Au premier tour des playoffs, Noah s'est blessé à Philadelphie lors du <i>Game</i> 3. Cette blessure ajoutée à celle de <b>Derrick Rose</b>, aura été fatale aux Bulls, malgré le statut de meilleure équipe de la ligue (50 victoires et 16 défaites le meilleur bilan à égalité avec San Antonio mais les Bulls avaient remporté le seul match entre les deux équipes en saison). Un traumatisme encore vivace pour beaucoup de Bulls. Mais pas pour Noah qui va de l'avant.<br><br><blockquote>"Les huées me motivent. Je n'oublierai jamais ce qui s'est passé ici, et je l'utiliserai comme motivation à chaque fois que je viendrai ici. Jusqu'à la fin de ma carrière."</blockquote><br>Le Wells Fargo Center est prévenu et va devoir désormais se préparer à chaque visite des Bulls. Même si Joakim Noah ne pouvait pas entendre distinctement ce qu'ils disaient.<br><br><blockquote>"Non. Mais eux ont bien entendu ce que je disais en revanche."</blockquote>



Retrouvez tous les articles d'Inside Basket sur Facebook et Twitter.
Votre avis sur cette news
En tant que GM des Cavaliers, vous échangeriez Andrew Wiggins contre Kevin Love ?