Quand NBA et jeux d’argent ne font pas bon ménage...

      
185
       
 

Les stars de la NBA ne passent pas toutes leurs journées sur les parquets : elles aspirent également à un repos et des loisirs bien mérités. Nombreux sont les joueurs qui, poussés par leur esprit de compétition exacerbé, fréquentent les casinos et misent des sommes exorbitantes.

Prenons le cas d’Antoine Walker : ancienne star des Celtics, il a engrangé environ près 110 millions de dollars pendant toute sa carrière (malgré sa nette propension à croquer). Cependant, sa fréquentation assidue des casinos a fini par le mener à sa perte : en 2010, il déclare faillite, incapable de rembourser une dette de plus de 800.000 dollars contractée dans divers établissements de Las Vegas. Ironie du sort, en tentant de payer cette dette avec un chèque sans provisions, il se fait arrêter... dans un casino.

Si le cas de Charles Barkley est moins dramatique, les sommes évoquées sont toutefois impressionnantes : en 2006, l’ex-star des Suns a reconnu avoir perdu près de 10 millions de dollars au black-jack et dans divers paris sportifs. S’il se vante l’année suivante d’avoir remporté 700.000 dollars sur un pari, il admet aussi avoir perdu la somme vertigineuse de 2,5 millions de dollars en seulement 6 heures ! Sir Charles a décidément conservé son style inimitable sur les tables de jeu…

Même la légende Jordan est soupçonnée d’avoir dépensé des sommes folles. Une rumeur persistante attribue d’ailleurs sa préretraite de 1993 non pas la mort de son père ou à une certaine lassitude, comme Jordan lui-même l’avait laissé entendre, mais à une suspension infligée en cachette par la NBA, qui aurait évité de mettre en lumière ce scandale : l’impact médiatique d’une telle affaire aurait été trop néfaste. Cette rumeur est renforcée par certains témoignages et la présence assidue de la star des Bulls dans certains casinos d’Atlantic City.

En somme, soyez prudents si vous êtes également adeptes de poker ou de paris sportifs en tous genres. Pariez prudemment et utilisez divers astuces, comme ce code promotionnel PMU, pour optimiser vos gains. Même les sportifs multimillionnaires ne sont pas à l’abri : on estime à 60% la proportion des joueurs NBA en situation de faillite personnelle, après seulement 5 ans de retraite ! De quoi faire réfléchir même les plus joueurs d’entre nous...


Retrouvez tous les articles d'Inside Basket sur Facebook et Twitter.
Votre avis sur cette news
NBA 2K15, vous allez le prendre ?