114

online

Washington Wizards 2016-2017

Washington Wizards 2016-2017

 

Voici le guide des Wizards de Washington pour la saison 2016-2017.

  • La saison 2015-2016

 

Le bilan de la saison des Wizards est à relire ici.

 

  • Le bilan de la saison 2015-2016

 

Bilan : 41 victoires - 41 défaites.
Classement : 10ème de la Conférence Est, 4ème de la division Sud-Est.
Attaque : 104,1 points marqués par match (9ème de NBA).
Défense : 104,6 points encaissés par match (21ème de NBA).
Meilleur marqueur : John Wall avec 19,9 points par match.
Meilleur passeur : John Wall avec 10,2 passes par match.
Meilleur rebondeur : Marcin Gortat avec 9,9 prises par match.
Meilleur intercepteur : John Wall avec 1,9 interception par match.
Meilleur contreur : Marcin Gortat avec 1,3 contre par match.
Meilleur pourcentage : Marcin Gortat avec 57% de réussite aux tirs.

 

  • L'effectif

 

Meneurs : John Wall, Trey Burke, Casper Ware
Arrières : Bradley Beal, Jarell Eddie, Sheldon McCellan, Tomas Satoransky
Ailiers : Kelly Oubre, Otto Porter, Danuel House, Daniel Ochefu
Ailiers-forts : Markieff Morris, Andrew Nicholson, Johnny O'Bryant, Marcus Thornton
Pivots : Marcin Gortat, Ian Mahinmi, Jason Smith

 

  • Le 5 Majeur

 

PG : John Wall. SG : Bradley Beal. SF : Kelly Oubre. PF : Markieff Morris. C : Marcin Gortat.

 

Sur le papier ? Pas grand chose à dire. Un roster solide pour les Wizards. Attention toutefois à la santé de John Wall et de Bradley Beal.

 

  • Le banc

 

Washington a perdu quelques éléments clés de son équipe durant l'intersaison. Exit, Ramon Sessions, Gary Neal, Alan Anderson, Nene Hilario, Khris Humphries ou encore JJ Hickson. Les dirigeants ont tenté de limiter les dégâts avec les arrivées de Trey Burke à l'arrière pour soulager John Wall ou encore celle de Ian Mahinmi dans la raquette pour amener un pivot défensif solide en relai de Marcin Gortat. Toutefois, le banc des Wizards sera l'un des points à scruter durant la saison. En effet, si le 5 majeur semble solide et taillé pour assurer lors de la plupart des rencontres, les remplaçants devront, eux, s'arracher pour ne pas plomber l'équipe. Malgré tout, les dirigeants de Washington semblent avoir réussi à trouver un bon équilibre entre expérience et jeunesse.

 

  • Les plus

 

- John Wall. Posséder l'un des meilleurs meneurs de la ligue est un très gros atout pour l'équipe de la capitale.
- Bradley Beal. Son association avec le meneur précédemment nommé fait des ravages et ces deux là s'entendent très bien. C'est le tandem qui pourrait pousser l'équipe vers le haut.
- L'arrivée de Ian Mahinmi. Non pas parce que le néo-Wizard est français mais parce qu'il peut prétendre à un poste de titulaire. Il amenera toute sa hargne et sa défense pour une équipe qui en a grandement besoin.

 

  • Les moins

 

- La santé du duo John Wall - Bradley Beal. Ces deux là ont souvent été blessé la saison passée et il faudra éviter au maximum les blessures si jamais les Wizards veulent viser les playoffs.
- John Wall. Oui, bien qu'il fasse partie des points positifs, Wall devra progresser encore dans son jeu pour porter son équipe encore plus haut. Il semble stagner depuis quelques temps et il va devoir trouver comme step-up pour s'affirmer contre l'un des trois meilleurs meneurs de la Ligue.
- Le trop grand nombre de départ durant l'intersaison. Malheureusement avec autant de joueurs partis, l'équilibre et l'alchimie de l'équipe ont été affecté et il faudra reconstruire un collectif au sein de ce groupe.

 

  • L'avis de la rédaction

 

Saison charnière pour les Wizards ! Alors qu'ils avaient goûté aux joies des playoffs il y a peu, l'équipe est retombée dans ses travers notamment en défense. John Wall ne peut pas tout faire seul dans l'équipe et même si son association avec Bradley Beal est prometteuse, il faudra que le reste des joueurs se mettent au diapason. Attention car la Conférence Est s'est grandement renforcée cet été et Washington devra lutter jusqu'au bout pour atteindre la post-season. Chose grandement improbable... mais sait-on jamais.

 

  • Bilan prévisionnel

 

Au-delà de la 9ème place très certainement pour un bilan de 30 victoires pour 52 défaites.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()