Top 10 des affaires de la free agency 2015/2016

1324
lectures
Avis

Lors de chaque free agency, il y a des affaires à réaliser. Petit tour d'horizon des joueurs à recruter pour des sommes raisonnables.

  • 10. Aaron Afflalo (New York Knicks) - SG

Les stats : 12,8 points (à 44,3% aux tirs), 3,7 rebonds, 2,0 passes, 0,4 interceptions en  33 minutes

Le salaire : $8.000.000

 

Aaron Afflalo est une des bonnes pioches de cette free agency. Joueur expérimenté, il devrait être appelé par plusieurs franchises manquant d'anciens de la NBA et voulant obtenir un arrière scoreur capable de se fondre facilement dans un collectif. C'est le cas d'Aaron Afflalo. Tout le monde connaît ses défauts, c'est un piètre défenseur notamment, il ne pénètre que trop rarement dans la raquette et manque de créativité. Néanmoins, il a prouvé, autant cette année que par le passé, qu'il était un vrai joueur de devoir sur lequel il est possible de s'appuyer. Les statistiques plaident plutôt en sa faveur alors que l'équipe de New York n'avait aucun système de jeu cohérent... Au vu de son âge, et malgré l'explosion du salary cap, son salaire devrait rester sensiblement le même. Attention toutefois car il pourrait être gourmand. Certaines équipes auraient bien besoin d'un joueur de son profil. Sachant qu'il peut encore faire quelques années au haut niveau, il se révèle être une bonne pioche pour une somme encore raisonnable.

 

  • 9. Terrence Jones (Houston Rockets) - PF

Les stats : 8,7 points (à 45,2% aux tirs), 4,2 rebonds, 0,8 passes, 0,8 contres en 21 minutes

Le salaire : $2.489.529

 

Le jeune intérieur des Rockets a subi de nombreuses contrariétés ses dernières saisons. Terrence Jones a vu sa carrière prendre un dangereux tournant en multipliant les blessures. Toutefois, il est encore jeune (seulement 24 ans pour lui) et il est possible d'espérer que ses blessures sont derrière lui. Concernant ses qualités, il s'agit d'un poste 4 ayant la possibilité de s'écarter du cercle. Il a toutefois la possibilité de pouvoir jouer des coudes dans la raquette avec son physique athlétique. Il y a encore peu, c'était un joueur doté de meilleurs statistiques. Sa côté étant en baisse à cause des blessures, certaines équipes seraient bien inspirés de tenter de le relancer car il est un bon joueur de devoir, et peut même intégrer le cinq majeur d'une équipe en difficulté sur ce poste. Il faut dire qu'il est plutôt complet avec une facilité à gober des rebonds, tout en se montrant un honnête défenseur. Certes, il devrait gagner quelques millions de plus que cette saison (Fin de son contrat rookie), mais son salaire sera abordable à priori.

 

  • 8. DJ Augustin (Denver Nuggets) - PG

Les stats : 7,5 points (à 42,3% aux tirs), 1,5 rebonds, 3,2 passes, 0,6 interceptions en 19 minutes

Le salaire : $3.000.000

 

Le joueur s'engluait à OKC avant d'être transféré aux Denver Nuggets. Une énième fois, DJ Augustin a relancé sa carrière dans la franchise des Rocheuses. Le petit meneur de jeu a un profil de dynamiteur de défense en sortie de banc qui peut s'avérer fort utile. On ne recrute pas un tel joueur pour en faire un titulaire à la mène. Ces nombreuses expériences passées ont prouvé qu'il pouvait être un vrai joueur d'équipe dès lors qu'il est utilisé avec intelligence dans un collectif. Capable de dégainer à longue-distance, mais aussi de pénétrer dans la raquette pour planter quelques layups ou obtenir quelques fautes, il n'est pas un bon défenseur. Capable de passer la balle avec une certaine dextérité, il n'est pas un véritable créateur de jeu comme peuvent l'être d'autres meneurs. Ce joueur est une vraie gachette, même s'il souffre d'une irrégularité chronique, il saisit très souvent sa chance dès qu'on lui laisse l'opportunité de briller. Son prix n'est pas très élevé au vu de son âge mais également de la défiance de la part de nombreux GM à son égard. 

 

  • 7. Greivis Vasquez (Milwaukee Bucks) - PG

Les stats : 5,7 points (à 32,6% aux tirs), 2,0 rebonds, 4,0 passes, 0,4 interceptions en 20 minutes

Le salaire  : $6.600.000

 

Le joueur de Milwaukee, en plus d'avoir été très moyen, que ce soit avant ou après sa blessure, est un véritable meneur de jeu. Expérimenté, après avoir eu le rôle de deuxième meneur (voire de sixième homme) dans certaines franchises, il est une excellente pioche pour une équipe ayant besoin d'un joueur capable de contrôler le tempo d'un match. Juste. Tel est le mot qui colle le mieux à la peau de Greivis Vasquez. Bon dans tous les compartiments du jeu, il ne fait aucune vague ballon en main. Respectueux des systèmes, il ne peut bénéficier d'un avantage physique car il manque d'explosivité en un-contre-un. Même si son contrat est élevé, il y a de fortes chances qu'il y ait peu d'évolution au vu de sa dernière saison. S'il se remet de ses blessures (et qu'il retrouve son niveau de jeu de l'année précédente), c'est une vraie bonne pioche pour n'importe quelle équipe, contender au titre NBA ou équipe en reconstruction.

 

  • 6. Mo Harkless (Portland Trail Blazers) - SF

Les stats : 6,4 points (à 47,4% aux tirs), 3,6 rebonds, 0,9 passes, 0,6 interceptions en 18 minutes

Le salaire : $2.894.059

 

Sa côte a explosé lors des derniers playoffs. Mo Harkless est un joueur étonnant doté de qualités athlétiques exceptionnelles. Malheureusement pour lui, il n'a pas encore l'âge de la maturité même s'il a beaucoup appris avec les autres joueurs de Portland sous les ordres de Terry Stotts. Plutôt irrégulier, notamment à cause d'un shoot défaillant, il vient de sortir d'une campagne post season aboutie. Enfin en phase avec son tir, capable de jouer en tant que poste 4 dans un small ball, il peut aller chercher un énorme nombre de rebonds s'il le faut. Ses qualités athlétiques en font un défenseur correct bien qu'encore un peu naif. Le joueur est encore en pleine maturation, mais si ses derniers playoffs lui servent de déclic, cela peut être une très bonne idée de le recruter. Il pourrait intéresser une équipe composée de jeunes joueurs à former, ou alors une équipe moyenne avec de gros manques sur le poste 3. (clin d'oeil aux Clippers !) Attention tout de même car il pourrait demander beaucoup d'argent après sa campagne de playoffs...

 

  • 5. Courtney Lee (Charlotte Hornets) - SG

Les stats : 9,6 points (à 45,4% aux tirs), 2,6 rebonds, 1,7 passes, 1,1 interceptions en 30 minutes

Le salaire : $5.675.000

 

Alors qu'il fut recruté pour combler le vide laissé par la blessure de Michael Kidd Gilchrist, il a fait mieux que répondre aux attentes. Dans les systèmes très recherchés de Steve Clifford, il a parfaitement trouvé sa place. Avec sa capacité à dégainer de loin, ainsi que d'éteindre le meilleur joueur adverse, il s'est affirmé comme LE joueur de devoir par excellence. Il connaît les forces et les faiblesses de son jeu. Il n'est pas un joueur créatif, ne peut pas pénétrer mais il joue avec ça sans se poser de question. En plus de cela, c'est un joueur régulier, qui peut apporter sa pierre à l'édifice même s'il n'est pas dans un grand jour dans sa réussite aux tirs. Il ne sera pas très cher car il a 30 ans. Il faut absolument aller chercher un joueur de son acabit qui peut être utile à n'importe quelle équipe.

 

  • 4. Mirza Teletovic (Phoenix Suns) - PF

Les stats : 12,2 points (à 42,7% aux tirs), 3,8 rebonds, 1,1 passes, 0,4 interceptions en 21 minutes

Le salaire : $5.500.000

 

Mirza Teletovic a encore prouvé, dans une équipe en perdition, qu'il était un véritable joueur NBA. Dans ce profil de stretch four en vogue actuellement, il est parfait. Alternant en tant que titulaire ou remplaçant, le joueur ne se pose pas de questions et continue d'enfiler ses tirs avec une précision démoniaques. Par contre, c'est un joueur unidimensionnel. Autant il est particulièrement doué dans le secteur offensif, autant, il est à la peine défensivement et au rebond. Il faut donc vouloir de ce joueur, qui est parfait dans un rôle de sixième homme et qui n'a pas de grosses attentes au niveau de ses émolutions. C'est quand même une vraie bonne pioche à saisir tant il est peu cher par rapport à son apport au scoring. Malgré son déficit athlétique, son intelligence de jeu lui a permis jusque là, de cacher ses lacunes avec une certaine régularité. 

 

  • 3. Marvin Williams (Charlotte Hornets) - PF

Les stats : 11,7 points (à 45,2% aux tirs), 6,4 rebonds, 1,7 passes, 1,0 contre en 29 minutes

Le salaire : $7.000.000

L'autre joueur des Hornets à saisir, c'est véritablement Marvin Williams. En perdition avec cet encombrant statut de deuxième choix de la draft 2005, le joueur a maintenant 30 ans. Il a montré toute son expérience accumulée jusque là cette année. Malgré une campagne de playoffs désastreuse, il s'est enfin installé sur un poste : celui d'ailier-fort. Lui aussi joue dans un rôle de stretch four qui plaît beaucoup. Il prend plus de la moitié derrière la ligne des 3-points cette saison. Toutefois, il a beaucoup plus de qualités que Mirza Teletovic, même s'il est moins bon au scoring. Bien qu'irrégulier, c'est un bon rebondeur ainsi qu'un défenseur correcte avec des segments très longs. N'ayant pas de déficit sur le plan athlétique, il peut aller défendre sur les 4 allant au large, ce qui constitue une vraie force. Il a enfin montré de quoi il était capable dans la Grande Ligue. Avec son âge, et vue sa dernière campagne de playoffs, son prix devrait légèrement augmenter sans monter vers des sommes irréelles pour un joueur de devoir.

 

  • 2. Zaza Pachulia (Dallas Mavericks) - C

Les stats : 8,6 points (à 46,6% aux tirs), 9,4 rebonds, 1,7 passes, 0,8 interceptions en 26 minutes

Le salaire : $5.200.000

Le Géorgien a failli se retrouver au All Star Game cette saison. Les supporters des Mavs ont voté pour lui en nombre, il a failli se retrouver titulaire à l'intérieur pour l'équipe de l'Ouest lors de ce fameux événement. Pour un joueur censé remplacer DeAndre Jordan poste pour poste, il s'est très bien débrouillé. Il avait déjà fait ses preuves avec son équipe de Milwaukee, il a plus que confirme cette saison avec Dallas même si Rick Carlisle l'a fait moins joué en fin de saison, privilégiant le small ball. Très bon rebondeur, adepte des joutes au sein de la peinture, c'est un intérieur capable d'aligner des double-doubles avec une facilité certaine. Bon défenseur, dur au mal, doté de bonnes mains, son âge et son manque de reconnaissance en font un joueur convoité lors de cette free agency. Son prix devrait doubler mais au vu de l'évolution du marché pour trouver des intérieurs de son profil, cela ne semble pas déraisonnable pour un joueur aussi fiable et régulier. 

 

  • 1. Allen Crabbe (Portland Trail Blazers) - SG

Les stats : 10,3 points (à 45,9% aux tirs), 2,7 rebonds, 1,2 passes, 0,8 interceptions en 26 minutes

Le salaire : $947.276

L'arrière de Portland sera la recrue à suivre lors de cette saison tant son prix est en inadéquation avec les statistiques qu'il affiche jusqu'ici. Vrai talent offensif, il peut déstabiliser une défense à lui tout seul. Il possède le même profil que CJ McCollum, celui d'un joueur capable de pénétrer ou de prendre feu derrière la ligne à 3-points. Il peut également participer à la création de son propre shoot. Vif et explosif, c'est un arrière de talent convoité par de nombreuses franchises en quête d'un poste 2 shooteurs et talentueux. Encore un peu faiblard défensivement, il peut encore s'améliorer dans ce domaine ainsi qu'à la création du jeu. Il faut qu'il apprenne à mener ses coéquipiers mais son incroyable talent devrait lui permettre de faire ça avec une certaine facilité. C'est le joueur à obtenir pour devenir un titulaire en puissance lors de la prochaine année. C'est un probable candidat au titre de MIP. Affaire à suivre ! 

Ailleurs sur le web