Steve Kerr ne s'inquiète pas de l'intégration de Durant à Golden State

Steve Kerr, coach des Warriors, sera présent ce mardi soir à Oakland pour observer Kevin Durant, la nouvelle recrue de la franchise de la baie de San Francisco. Le tout dans une ambiance qui s'annonce d'ores et déjà magique.

Même si le stratège des Warriors n'a pu observer son trio présent en sélection qu'à travers son écran de télévision, il en tire déjà de bonnes impressions, comme il le confie au East Bay Times. Il explique également que le jeu des Warriors ne s'adaptera pas à sa recrue, Durant, mais plutôt l'inverse. 

 

Ils ont l'air bien. Pas surprenant puisqu'aucun ne s'accapare le ballon, ils le font tous circuler. Une des choses qui rend Durant aussi attractif est qu'il ne sera pas difficile de l'intégrer à notre système de jeu.  On ne va pas changer grand chose. On va intégrer Kevin dans ce que l’on fait déjà. On peut ajouter des éléments, Kevin rend plus forte n’importe quelle attaque. Mais il faut garder le mouvement du ballon, jouer avec rythme et envie de partager. explique Kerr au EastBay Times.

 

Il ajoute également qu'il est satisfait du fait que ses joueurs, Thompson, Green et donc Durant soient réunis sous la même bannière durant plusieurs semaines: 

 

Ça aide. Je suis content qu’ils passent des semaines ensemble. Pas forcément de jouer ensemble mais d’apprendre à se connaître. Ça compte. 

 

Enfin, il revient brièvement sur le rôle que son équipe jouera l'année prochaine en NBA, à savoir le grand méchant de la Ligue. Il sait que ce sera dur mais il affirme que les troupes sont prêtes.  

 

Cela ne sera pas facile tout le temps, c'est sûr. C'est ce qu'ils ont tous voulu. Nous allons avoir beaucoup de pression. C'est bien, nous l'accueillons.

 

En tous cas, l'opposition de ce soir entre la Chine et Team USA permettra à Durant de joueur devant son public et son coach pour la première fois, dans une ambiance qui s'annonce magique pour l'accueillir.

Ailleurs sur le web