183

online

Qui est Livio Jean-Charles, le nouveau frenchie des Spurs ?

Qui est Livio Jean-Charles, le nouveau frenchie des Spurs ?

  
San Antonio Spurs - Livio Jean-Charles - Tont Parker
Crédit photo : Getty Images

Les français chez les Spurs, c'est une longue histoire, qui n'est pas encore prête de se terminer. Drafté en 2013 par San Antonio, Livio Jean-Charles rejoint donc enfin l'effectif de Gregg Popovich mais ce joueur reste encore, malgré tout, méconnu du grand public. Petit retour sur son parcours.

Après Tony Parker, Ian Mahinmi, Boris Diaw, Nando De Colo, un nouveau français va fouler les parquets sous le maillot des Spurs. Il s'agit du tout jeune ailier de 22 ans, Livio Jean-Charles. Drafté en 2013 par la franchise de San Antonio, Jean-Charles va enfin pouvoir vivre son rêve américain.

 

Il fut son président cette saison à l'ASVEL, l'année prochaine, il sera son coéquipier. Le triple champion NBA Tony Parker a annoncé lui-même la venue outre-Atlantique du 28e de la Draft 2013. Un retour sur le parcours du futur Spur s'impose, à l'aube de son arrivée dans le pays de l'oncle Sam.

 

Formé au Pôle Espoir de Guyane puis à l'INSEP, le natif de Cayenne signe son premier contrat pro en 2011 du côté de Villeurbanne. La progression du grand gaillard de 2m03 pour 99kg a toujours été constante. Jean-Charles a su gravir les étapes pour devenir un basketteur digne d'avoir un jour, le droit de porter un maillot NBA. Si jeune mais avec la tête sur les épaules. C'est lors de la saison 2012-2013 que l'ailier s'impose comme un élément majeur de l'équipe de l'ASVEL. Il joue 30 matchs pour environ 28 minutes passées en moyenne sur les terrains. 6.7 points et 5.6 rebonds de moyenne lors d'une saison marquée par un événement incontournable dans la vie d'un basketteur rêvant de NBA. En effet en mars 2013, Livio Jean-Charles est parti se frotter aux meilleurs lycéens US pour le Nike Hoop Summit. Jabari Parker, Andrew Wiggins, Julius Randle et bien d'autres étaient présent mais aucun d'entre eux n'a su faire mieux que le français. Meilleur marqueur avec 27 points et meilleur rebondeur avec 13 unités, le jeune ailier a fait forte impression et ne semblait pas être gêné par le prestige de l'événement. Si le frenchie a été drafté en 2013 en 28e position, le Nike Hoop Summit y est sans doute pour beaucoup. Drafté la même année que Rudy Gobert et Joeffrey Lauvergne, Livio Jean-Charles fait parti d'un club qui s'est clos justement en 2013, celui des joueurs ayant été appelé par la voix de l'ancien boss de la grande Ligue, David Stern.

 

 

2012, c'est une médaille d'argent avec l’Équipe de France Espoir. 2013, c'est la sélection au Nike Hoop Summit puis un titre de meilleur jeune de Pro A. 2014 n'a pas la même saveur pour le joueur de 2m03. Opéré en août 2013 d'une rupture des ligaments croisés du genou droit, Livio Jean-Charles s'apprête à vivre une saison blanche. Pas de quoi le démoraliser et lui couper l'appétit, le Français veut réussir, quoi qu'il arrive. Il resurgit en 2014-2015 et enchaîne playoffs avec l'ASVEL puis Summer League de Salt Lake City (3 matchs pour 25.2 minutes, 5.33 points, 6.33 rebonds et 3 contres de moyenne) et de Las Vegas, avec les Spurs.

 

 

Il clôt son aventure avec l'ASVEL de la plus belle des manières avec le titre de champion de France de Pro A auquel il aura grandement contribué avec des stats plus qu'honorable en playoffs avec 7.5 points et 4.8 rebonds de moyenne. Les Spurs lui offrent donc enfin un aller simple pour le Texas où il va rejoindre ses compatriotes Parker et Diaw. Aller chez les Spurs pour un Français, ce n'est pas forcément dépaysant mais le jeune joueur devra vite s'adapter s'il veut avoir une chance d'être dans les papiers de coach Popovich. Livio Jean-Charles aura pris le temps de mûrir avant de faire le saut dans le grand bain, il ne lui reste plus qu'à faire ses preuves.

Ailleurs sur le web
Votre avis