45

online

Pro Basketball Manager 2017, LE jeu de gestion de basket

Pro Basketball Manager 2017, LE jeu de gestion de basket

  

Développé par Cyanide, Pro Basketball Manager 2017 est disponible depuis un mois. A cette occasion, Inside Basket vous propose un test de ce jeu de gestion.

Pour les derniers fans de basket ayant un brin de vie sociale entre deux matchs, voici ce à quoi vous devez passer votre temps. Après un test et un avis plus que positif du 2016, Inside Basket a testé pour vous le dernier jeu de gestion de basket. L'objectif ? Vous prenez les rênes de votre équipe et vous gérez TOUT, avec l'objectif final de l'emmener évidemment au sommet. Dans ce jeu vous gérez vos effectifs, vos contrats, vos systèmes, votre franchise ou même votre équipe nationale préférée. Des transferts à réaliser, des objectifs à respecter et des finances à gérer, vous manipulez toutes les facettes de votre équipe. 

 

  • Les nouveautés

 

Tout d'abord, la version 2017 apporte évidemment des améliorations par rapport au 2016 : 

 

- Les statistiques de la saison 2016/2017 pour plus de 70 compétitions et 20 000 joueurs à travers le monde. 

- Des données plus complètes avec un compte-rendu à chaque fin de journée, des messages plus détaillés, des informations sur les records....

- Un recrutement plus réaliste afin d'obtenir des réactions et des comportements les plus proches possible de la réalité.

- Une refonte des rapports de scout et de la notation des joueurs ainsi que des avis plus complets. 

- Des améliorations graphiques sur les matchs 3D et 2D.

 

  • Le commencement:

 

Evidemment, pour commencer, vous devez passer par la création de votre personnage. Date de naissance, nom, prénom, nationalité et même la personnalisation faciale de votre tête se fait très facilement. Si tous ces choix sont habituels et la personnalisation de la tête intéressante, la représentation de cette dernière est tout de même limitée avec une tête digne des dessins animés des années 90. 

 

(en jaune les pays pouvant être choisis, en gris, les pays/club pouvant être pris)

 

Très rapidement donc, vous pouvez choisir votre club et votre équipe nationale à gérer. C'est une excellente chose et un des gros points forts de ce jeu, le nombre de choix possibles est incroyable. Quasiment toutes les équipes nationales et les clubs peuvent être choisis. La bande de données, le nombre de joueurs et le nombre d'équipes est impressionant: 20.000 joueurs, 70 compétitions différentes, 29 pays. Que ce soit à niveau pro, universitaire ou autre d'ailleurs. Evidemment, ce n'est pas 2k et donc Pro Basketball Manager ne possède pas les licences pour les vrais noms et les vrais logos mais ce n'est absolument pas dérangeant pour quelqu'un cherchant exactement la gestion pure. 

Pour terminer votre choix, vous devez sélectionner une league dans laquelle jouer, et c'est parti !

 

  • L'équipe

 

C'est dans cette partie que vous passerez la majorité de votre temps. Si vous pensez ne rien y faire, oubliez tout de suite. Cette partie est incroyablement complète et vous pouvez tout faire pour gérer votre équipe:

 

 

Dans cette sous partie, vous pouvez observer vos joueurs, leur niveau, leur forme, ainsi que toutes les informations de votre équipe, que ce soit les records, le calendrier, les contrats, les maillots et les résultats. La même partie est évidemment disponible pour votre équipe nationale où vous réalisez vos listes, choisissez votre effectif et observez votre calendrier à venir...

 

Ce management de l'équipe contient bien évidemment une partie pour les échanges de joueurs:

 

(Comment ça Stephen Curry ne vaut pas Josh McRoberts ?)

 

Cette interface est plutôt facile d'utilisation, fluide et ne possède pas trop d'informations (ce qui est extrêmement agréable pour l'oeil). Le nécessaire est là. Evidemment, vous trouvez à nouveau ce problème de licence mais faut s'y habituer. Une fois les offres faites, des discussions sont entammées avec l'équipe adverse, comme pour tout échange (les trades sont réalistes, les warriors ont refusé McRoberts contre Stephen Curry (comment ça cela ne prouve rien ?)). Plus sérieusement, les choix de draft peuvent évidemment être échangés et globalement, cette partie est facile d'utilisation et bien faite. 

 

La gestion de l'effectif et du rôle de chaque joueur est tout aussi simple. Les minutes se règlent grâce à un petit curseur, le rôle de chacun est facilement modifiable et la liberté est plutôt importante dans les choix. Les informations de chacuns sont clairs, l'interface n'est pas trop chargée et vous pouvez faire appel à votre assistant pour faire votre travail. 

 

 

Ce qui est tout aussi intéressant que la simple gestion de l'effectif actuel est la facilité d'utilisation des différentes parties suivantes: le Staff, les scouts (partie bien améliorée), le recrutement, les finances et les infrastructures. Toutes ces données ont leur onglet et leur gestion est tout aussi importante que le reste. 

Ce jeu permet donc une différence de tache à réaliser importante, qui permet de sortir des habitudes répétitives que donne par exemple NBA2k dans la gestion de l'équipe. 

Un petit onglet monde est disponible afin d'étudier les différents prospects et les autres compétitions. 

 

  • Votre management

 

Outre le management de votre effectif, le management de votre perso et de tout le reste est indispensable. 

La partie de management contient notamment la messagerie, très complète, précise et extrêmement importante dans ce jeu, que ce soit pour la relation avec les joueurs ou votre propre développement en tant que manager. De nombreuses informations, utiles ou parfois moins, s'y trouvent et la possibilité de filtrer les messages est appréciable. La gestion de la messagerie est donc un plus. 

 

Cette partie possède aussi vos objectifs, vos impressions et vos satisfactions ainsi que les avis de vos dirigeants. Ces données sont importantes car elles contiennent les satisfactions de vos dirigeants et de vos supporters, et les deux doivent évidemment être heureux sauf si vous souhaitez faire vos valises. 

 

Votre profil de manageur (performances, trophées, caractéristiques...) et l'une des parties les plus importantes, la gestion des systèmes, se trouvent dans ce management. 

 

 

Comme l'an passé, cette partie est extrêmement précise. Elle vous prendra beaucoup, beaucoup (trop) de temps si vous souhaitez vous construire des systèmes digne de ce nom mais le résultat est là. Sans grande modification vis à vis de l'an passé, cette gestion des systèmes reste complète même si compliquée au début. 

 

  • Le terrain

 

C'est logiquement la partie qui intéresse le plus. Le match joué après toute la gestion derrière. Et encore, la gestion durant ce match est tout aussi importante. Pendant le match qui se joue en 2D ou en 3D, vous pourrez évidemment gérer vos remplacements, toutes les tactiques offensives et défensives, la formation, le temps d'attaque, la distance de tir, le type de défense, le systèmes à venir, mais aussi voir les stats, les commentaires, les autres résultats, les formes... Un choix d'utilisation absolument impressionant et qui peut être utilisé en mettant le match en pause (sinon, impossible de tout gérer en même temps).

 

 

 

Cette partie est donc extrêmement complète et la plupart de ce que vous avez oublié de régler avant le match, vous pouvez le faire pendant. 

 

  • Bilan

 

Si on peut observer un potentiel d'amélioration encore impressionant, le jeu tel quel est tout de même très bon. Le nombre de données à gérer et de choses modifiables est agréable, facile d'utilisation et extrêment différencié. Les améliorations se font petit à petit au cours des ans mais pour tous les fans de gestion pure, ce jeu est pour vous. On vous laisse le découvrir ici

 

Les plus : 

 

- Le nombre impressionant de joueurs, de compétitions, d'équipes....

- Des modifications possibles sur tout, une gestion entière de votre équipe pendant les matchs ou en dehors.

- Le nombre de statistiques disponibles.

- Les améliorations sur les scouts

- L'accessibilité de certaines options, facile à modifier, et des différentes parties. Le jeu est simple, concret et facile d'utilisation.

- Le respect des différents aspects de la NBA

- Les informations données pendant les chargements

 

Les moins :

- L'absence de licences

- Quelques petits bugs par ci par la

- La musique sur le jeu (heureusement, elle peut être supprimée)

- Le temps que demande la préparation de système



Ailleurs sur le web
Votre avis