192

online

Preview Golden State Warriors vs Portland Trail Blazers

Preview Golden State Warriors vs Portland Trail Blazers

 

Les playoffs vont enfin pouvoir commencer. La rédaction Insidebasket vous propose le preview de la confrontation entre les Warriors et les Blazers. Dans une série qui s'annonce plus qu'offensive.

  • La saison

 

Ce devait être l'année de la confirmation pour Portland. Ce fut finalement une saison difficile voir décevante, pour des Blazers. Qui se sont quand même qualifiés en playoffs, pour la quatrième saison de suite en accrochant la huitième place. Les hommes de Terry Stotts ont subits une année sportive en demi-teinte. Une première partie de saison gâchés par des blessures, une défense apparemment laissé aux vestiaires et des joueurs bien en dessous de leur véritable niveau. Ce qui a d'ailleurs valut à l'équipe de l'Oregon d'être un temps abonné aux bas-fonds de la conférence Ouest. Mais cela était sans connaître le GM des Blazers Neil Olshey qui pour y remédier, effectua un échange avec les Nuggets. Acquérant à l'occasion l'intérieur Bosnien : Jusuf Nurkic. Un joueur qui a totalement changé l'équipe. Puisqu'avec une défense retrouvée, Portland a gagné 13 de ses 16 matchs lors du mois de mars et finit la saison avec un bilan à 50% de victoires.

Mais cette dynamique est depuis peu bancale, puisque le pivot bosniaque s'est blessé depuis deux semaines et est incertains pour les playoffs. Sans lui, Portland a un peu peiné en cette fin de saison régulière. Avec notamment deux revers de suite contre le Jazz et Minnesota.   

 

Pour Golden State, C'est un constat bien différent. Renforcé en début de saison par Kevin Durant. Les Warriors affichent pour la troisième saison d'affilée le meilleur bilan de la NBA, avec 66 victoires pour 15 défaites. Et ont notamment remporté 15 victoires d'affilée au mois de mars. Les hommes de Steve Kerr n'ont jamais semblés inquiété et ont comme leurs adversaires, trouvés leur rythme de croisière durant le mois de mars et le tout sans Kevin Durant. Nul doute que les playoffs commençant, les coéquipiers de Stephen Curry voudront sans doute envoyer un signal fort à ses concurrents. Et cela dès dimanche soir face aux hommes de Terry Stotts. code promo PMU valide.

 

  • Les équipes

 

Portland Trail Blazers : 

Le cinq majeur : Damian Lillard, CJ McCollum, Noah Vonleh, Al-Farouq Aminu, Jusuf Nurkic

Les remplaçants : Pat Connaughton, Allen Crabe, Evan Turner, Ed Davis, Festus Ezeli, Mauric Harkless, Jack Layman, Meyer Leonard, Shabazz Napier, Tim Quaterman

 

Portland ne se présente pas face aux Warriors dans les meilleures conditions. Festus Ezeli et Ed Davis out pour la saison. Jusuf Nurkic forfait lors des deux dernières semaines de compétition, il semble que la malédiction des blazers ait encore frappé. En effet, la franchise de l'Oregon à vu ses joueurs majeurs tomber les un après les autres. Mais elle est toujours emmenée par un très bon Damian Lillard auteur de quelques coups de chaud cette saison. Accompagné de son lieutenant Cj McCollum qui confirme ses très belles performances de l'année dernière (cette saison, il tourne à 23 pts, 3 pd, 3 rbs à 48% aux tirs dont 42% à trois points). Du côté des intérieurs, le jeune Noah Vonleh a semble-t-il trouver sa place dans le cinq majeur. Auteur, à l'image de son équipe d'un très bon finish. Le jeune aillier-fort de 21 ans tourne lors des 20 derniers matchs à 7 pts et 8 rbs de moyenne à 56% au shoot. Et forme avec Nurkic un bon tandem. Ce dernier revit depuis son transfert de Denver. Le Bosnien apporte cette solidité défensive qu'il manquait tant pour les blazers. Et il est devenu au fur et à mesure de la saison, la troisième option offensive des blazers, qui n'hésitent pas à l'utiliser durant le money time. Mais blessé depuis deux semaines, le pivot est incertain quant à sa participation aux playoffs

 

Concernant le banc, Allen Crabe fait office de sixième homme. Le meilleur shooteur des blazers tourne à 11 pts de moyenne et son catch and shoot est très efficaces. La preuve, il tourne à 44% à trois points. 

 

Golden State Warriors :

Le cinq majeur : Stephen Curry, Klay Thompson, Kevin Durant, Draymond Green, Zaza Pachulia

Les remplaçants : Javal McGee, Ian Clark, Matt Barnes, Andre Iguodala, Damian Jones, Shaun Livingston, Kevon Looney, James, Michael McAdoo, Patrick McCaw, David West

 

Les Warriors sont tout simplement un rouleau-compresseur. Avec leur Big Four enfin au complet, Steve Kerre possède de multiples options offensives. De quoi donner des cauchemars à leurs adversaires. Car, entre les Splash Brothers qui peuvent shooter de n'importe quelle partie du terrain. Et le serial scoreur, Kevin Durant. C'est un peu entre choisir la peste et le cholèra. Sans oublier bien sûr le joueur polyvalent qu'est Draymond Green. Le banc lui est certes un peu plus faible que l'année dernière. Mais demeure de qualité avec des vétérans tel que David West, Iguodala ou Matt Barnes, toujours aussi précieux en défense. 

 

  • Le duel à suivre : Stephen Curry vs Damian Lillard

 

Pas mal de bon matchups dans cette série. Avec entre autres, l'opposition entre Klay Thompson et Cj McCollum. Mais le duel qui nous intéresse est un duel de All-Star. Car si les deux franchises players sont au rendez-vous en cette fin de saison. Il faudra un immense Damian Lillard si Portland veut gagner plus qu'un match. Et heureusement pour tous les fans du numéro 0. L'ancien de Werber State, nous sort une fin de saison exceptionnelle (29 points, 4 rebonds, 6 passes, 1 interception et 42% aux tirs au mois de mars). Conclu par le titre du meilleur joueur du mois de mars de la conférence ouest, et une qualification pour les playoffs. Côtés statistique, Lillard réalise tout simplement la meilleure saison de sa carrière. Il compile 27 points, 5 rebonds, 6 passes et shoot à 44%. En plus de quelques cartons offensifs, comme face à Miami (49 pts), ou à Utah (59 pts). 

 

Mais en face de lui se dresse probablement le meilleur joueur de ses trois dernières saisons. Après une première partie de saison en demie-teinte, le meneur a retrouvé son insolence à trois points et termine l'exercice 2016-2017 de forte belle manière (25 pts, 6 pd, 4 rbs de moyenne à 47% aux tirs). Stephen Curry n'a jamais semblé dérouter par l'arrivée de Durant. Ménagé par son coach durant toute la saison, Stephen Curry est plus frais que jamais et prêt à tout casser sur son passage. En espérant pour les Blazers, que l'anciens de Davidson ne soit pas tout de suite in the zone. Comme il la souvent était face à Portland cette saison. On se souviendra de ses 23 pts en un quart-temps début novembre et de ses 35 pts début janvier. 

 

  • Les faiblesses

 

La défense du côté des Blazers sera le nerf de la guerre. Décrié pendant les trois-quarts de la saison à cause d'une défense trop souvent laissée à la maison. Damian Lillard and co devront resserrer les boulons si ils ne veulent pas boire la tasse face à Stephen Curry. Ce dernier tourne d'ailleurs à 48.9% à longue distance. C'est donc un casse-tête qui se dresse pour Terry Stotts qui doit chercher un moyen de contrôler non seulement le double MVP en titre. Mais aussi son comparse Klay Thompson, tout en trouvant qui d'Al Farouq Aminou ou de Mo Harkless défendra sur Kevin Durant. Tout un programme. 

 

Trouver des points faibles dans l'effectif de coach Kerr n'est pas aisé. Tant cette équipe a dominé la saison régulière de la tête et des épaules. Mais il demeure quelques petites interogations, dont une étant sur l'état de forme de Kevin Durant. Le quadruple meilleur scoreur de la NBA revient tout juste d'une blessure qui la tenue hors des terrains pendants 1 mois et demie. Et n'a pu se tester que sur trois petits matches de fin de saison. On peut aussi s'interroger sur le secteur intérieur des Warriors. Même si Draymond Green règne en maître, il sera intéressant de voir comment les intérieurs californiens résisteront à Jusuf Nurkic. Qui depuis sont arrivée dans l'Oregon est sur son petit nuage. 

 

  • Les coachs

 

Homme de base de la franchise de l'Oregon depuis maintenant 5 ans. Terry Stotts est l'homme qui a ramené les Blazers en playoffs. Et c'est sous sa houlette que Portland a pu décrocher le dernier strapontin pour les playoffs. Démontrant au passage, qu'il fait partie du gratin des entraîneurs en NBA. Le technicien de 59 ans va sûrement s'appuyer sur son duo Lillard-McCullom pour lancer ses hostilités. Reste à savoir si l'anciens joueur de Roanne a trouvé les ajustements défensifs nécessaires pour contrer l'armada que sont les Warriors. 

 

Il s'affirme depuis sa prise en fonction, comme l'un des meilleurs entraineurs de la NBA. Décrochant un titre NBA lors de sa première saison en tant que coach. Cette année, l'exercice est clair : l'ancienne gâchette des Bulls veut sa deuxième bague. Ce qui ne devrait pas être un souci, tant Steve Kerr est maître de son groupe. Et face à son homologue qui utilise pratiquement le même système en attaque, Kerr a la capacité de s'adapter à chaque nouvelle situation. Un grand avantage dans ces playoffs

 

  • Notre pronostic : 4-1 Golden State Warriors

 

Difficile de ne pas mettre les Warriors vainqueur au vu de leur saison maitrisée de bout en bout. Entre une équipe qui vise le titre et une autre qui a dû lutter jusqu'au bout pour se qualifier il n'y a guère de suspens. D'autant que Golden State a gagné ses quatre confrontations contre les Blazers cette année. Néanmoins, Portland n'a rien à perdre lors de cette série. Et il suffirait que leur franchise player prenne feu sur un ou deux matchs pour que les choses deviennent beaucoup plus intéressantes. On les voit gagner un match au Moda Center comme ils l'ont toujours fait face aux Warriors en playoffs. Mais les hommes de la baie sont sûrs de leur force, et on parle d'une équipe qui a gagné 210 matchs en trois ans. 210 matchs...

Ailleurs sur le web
Votre avis ()