209

online

Preview Boston Celtics (1) vs Cleveland Cavaliers (2)

Preview Boston Celtics (1) vs Cleveland Cavaliers (2)

  

Les deux meilleures franchises s'affrontent pour la suprématie de la Conférence Est. Cette série opposera les Boston Celtics aux Cleveland Cavaliers. Voici la preview.

  • Leurs playoffs

 

Huit matchs, huit sweeps pour Cleveland... Aucune équipe n'avait réalisé cet exploit deux années consécutives, les coéquipiers de LeBron James l'ont fait. Jamais ils n'ont été véritablement inquiétés depuis le début des playoffs. Leur seul moment durant lequel ils se sont retrouvés en difficulté reste le Game 3 contre Indiana. Les joueurs de Toronto n'ont jamais pu les inquiéter. La Conférence Est n'a jamais paru aussi faible. Aucune équipe adverse n'est destinée à remporter un match contre cette équipe. LeBron James est exceptionnel, Kyrie Irving progresse dans la gestion du match et Kevin Love fait les minimas en défense. Ce dernier sera plus responsabilisé selon Tyronn Lue. Il faut dire qu'à Boston, peu de joueurs peuvent le limiter... Les Cavs ont eu plus d'une semaine de repos pour pouvoir se reposer. Il s'agit d'un atout non-négligeable. 

 

Boston vient de terminer sa série au terme d'un Game 7 phénoménal contre les Wizards. La série fut acharnée mais la meilleure équipe de la Conférence Est durant la saison régulière n'a perdu aucun match à domicile durant cette série. C'est plutôt rassurant alors qu'ils se sont inclinés lors des deux premières rencontres au TD Garden contre les Chicago Bulls. Les Celtics sont une équipe jeune. Ils leur manquent de l'expérience mais aller jusqu'en Finale de Conférence constitue une très belle performance. L'avenir leur appartient. L'avenir proche ? Cela semble compromis tant ils vont arriver émoussés dès la première rencontre de mercredi. 

 

  • Les équipes

 

Cleveland Cavaliers

 

Le cinq majeur : Kyrie Irving, JR Smith, LeBron James, Kevin Love, Tristan Thompson

Les remplaçants : Deron Williams, Iman Shumper, Kyle Korver, Derrick Williams, Channing Frye, Richard Jefferson, Dahntey Jones

 

Sur le papier, on ne fait guère mieux que l'effectif des Cavs. Le banc est particulièrement fourni avec des joueurs capables de poursuivre la philosophie du cinq majeur, constituée de tirs primés et de jeu rapide. Avec les Kyle Korver, Richard Jefferson ou Channing Frye, ils peuvent voir venir. Le cinq majeur est phénoménal. JR Smith rayonne à nouveau dans ses playoffs dans ce rôle de pitbull défensif capable de décrocher des flèches à 3-points s'il a une position de tir. Tristan Thompson est toujours aussi bagarreur au rebond offensif malgré sa petite taille. Kyrie Irving joue juste même s'il a des soucis en défense. Seul Kevin Love est inquiétant tant il peut paraître invisible lors de certaines rencontres.

 

Boston Celtics

 

Le cinq majeur : Isaiah Thomas, Avery Bradley, Jae Crowder, Amir Johnson, Al Horford

Les remplaçants : Marcus Smart, Terry Rozier, Jaylen Brown, Jonas Jerebko, Kelly Olynyk, Gerald Green

 

Isaiah Thomas est la figure de proue de cette équipe des Celtics. Le petit meneur réalise des performances inégales (avec notamment un match à 53 points) mais il est toujours présent durant les moments importants. A ses côtés, Avery Bradley et Al Horford réalise des playoffs très solides. Le premier inscrit les tirs qu'il faut et joue son rôle défensif tandis que le second est un vrai facilitateur de jeu dans la raquette. Enfin, Amir Johnson apporte de l'énergie sur le terrain dans son rôle habituel. Le banc est bien utilisé avec notamment Terry Rozier, la bonne surprise des playoffs. Marcus Smart est vraiment un sixième homme de qualité avec sa hargne et sa rage de vaincre tandis que Jaylen Brown et Kelly Olynyk font leur travail dès qu'ils rentrent sur le terrain. 

 

  • Le duel : Kyrie Irving vs Isaiah Thomas

 

Ce sont probablement les deux joueurs les plus clutchs de la NBA qui vont se rencontrer lors de cette opposition. Isaiah Thomas est le véritable franchise player de son équipe. Il n'est jamais aussi bon que lorsqu'il se retrouve dans une fin de match disputée. Capable d'influer à la création, il est néanmoins plus limité en défense. Avec la perte de sa soeur dès le début des playoffs, on aurait pu croire qu'il serait en dedans. Que nenni, malgré des performances inégales, il effectue des matchs corrects avec régularité. 

 

En face de lui se trouve Kyrie Irving. Le meneur de jeu n'a pas réalisé une grande saison. Peu impliqué en défense, il ne participait pas à la création. Depuis le début des playoffs, la donne a changé. Le joueur est passé en mode machine. LeBron James lui laisse des responsabilités. Il distribue plus de passes décisives. Il a le talent et la vision du jeu nécessaires pour pouvoir le faire. Il inscrit ses points. Le joueur, ultratalentueux, monte en régime. C'est évident qu'il ne laissera pas l'occasion de se distinguer en fin de match. 

 

  • Les faiblesses

 

Les Cavs ont une grande faiblesse : celle de ne pas avoir eu d'adversaires corrects à affronter depuis le début des playoffs. Jamais les Pacers ou les Raptors n'ont fait illusion. S'ils venaient à perdre un match à domicile, il est impossible de savoir comment cette équipe réagirait face à un peu d'adversité. Certes, ils ont l'expérience, mais s'ils se retrouvent en Finales contre les Warriors, il faudrait au préalable avoir à disputer des matchs compliqués. Est-il nécessaire de parler de la faiblesse au coaching de Tyronn Lue ? 

 

Les Celtics risquent d'arriver épuisés lors de la première rencontre de la série. Leur rotation est établie mais il apparaît compliqué après avoir dépensé autant d'énergie que de gagner cette première rencontre. Ils sont également moins expérimentés, ce qui peut être rédhibitoire à ce niveau. Enfin, ils leur manquent de la taille à l'intérieur pour affronter et inquiéter ces Cavs. Il va falloir tout donner pour pouvoir l'emporter. 

 

  • Les coachs : Tyronn Lue vs Brad Stevens

 

Il n'y a pas de duel de coach. Brad Stevens a prouvé depuis son arrivée au Celtics qu'il est LE coach de la nouvelle génération. Très imaginatif dans ses systèmes (offensifs et défensifs), il responsabilise les joueurs du banc tout en s'adaptant constamment à l'opposition. En mettant Gerald Green dans le cinq majeur contre les Bulls au premier tour, il a prouvé que les playoffs n'allaient pas l'empêcher de prendre ses responsabilités. Cet homme est l'avenir de la NBA à son poste. C'est un véritable meneur d'hommes. 

 

Tyronn Lue est, en apparence, complètement dominé dans cette opposition. Jamais il n'a semblé si loin en saison régulière d'imprimer une quelconque identité à cette équipe. Personne ne sait ce qu'il fait encore là. LeBron James le respecte et c'est déjà bien. Son équipe tourne à plein régime mais c'est plus grâce à ses qualités intrasèques que grâce à son travail. 

 

  • Le pronostic : Cleveland Cavaliers 4 - Boston Celtics 2

 

Soyons honnêtes... Si Boston en prend deux, cela constitue une belle performance. Cette équipe va être éreintée pour son premier match. Ils vont jouer face à une équipe reposée qui dispose du meilleur joueur du monde... Que dire de plus ? L'effectif de Cleveland est complet. Si Tyronn Lue s'adapte au coaching adverse, ils ne seront jamais inquiétés. Il ne possède pas le joueur nécessaire pour stopper LeBron James qui réalise des performances exceptionnelles. Malgré tout leur courage, malgré Brad Stevens, les Celtics semblent quand même trop limités face à ces Cavs là. Néanmoins, on peut compter sur eux pour leur offrir (ENFIN) de l'opposition. 

Ailleurs sur le web
Votre avis