117

online

Pourquoi l'attaque des Bucks est-elle toujours aussi dégueulasse ?

Pourquoi l'attaque des Bucks est-elle toujours aussi dégueulasse ?

  
milwaukee bucks - sacramento kings - greg monroe - jabari parker - kobe bryant - NBA
Milwaukee boite bas !

Le mercredi, Sunkidd vous propose sa chronique. Entre analyses, coups de gueule, trois sujets, trois tons parce que le mercredi, c'est permis. Voici le Sea Sex and Sunkidd saison 3.

  • Sea ou les tweets de la semaine : Le tacle de Bill Simmons

 

Bill Simmons est journaliste. Américain, il travaille pour ESPN (parfois Grantland aussi) et  reste une référence journalistique incontestable. Cela lui permet notamment de pouvoir interviewer Barack Obama en 2012... Originaire de Boston, il a un avis disons plus que tranché sur Sacramento en même temps d'être supporter des Celtics. Et voilà ce que cela donne :

 

 

(Entendez Sacramento a une équipe de joueurs de salon.... alors il faut reconstruire !)

 

 

 

  • Sex ou l'histoire sulfureuse de la semaine : Kobe Bryant héro du Madison Square Garden

 

Vous allez visionner les dernières minutes du joueur qui a le plus enflammé le Madison Square Garden dans l'histoire de la NBA. Et Dieu sait qu'elle est longue cette histoire ! Incroyable d'entendre les fans des Knicks chanter MVP à Kobe avant un lancer. Enjoy !

 

 

  • And Sunkidd ou la question de la semaine : Pourquoi l'attaque des Bucks est elle toujours aussi dégueulasse ?

 

La température a chuté ces derniers temps dans le Wisconcin mais pas autant que le pourcentage de réussite aux tirs à 3 points de Greivis Vasquez. Jason Kidd ne tire pas pour autant la sonnette d'alarme lorsqu'il parle au SB Nation :

 

Pour moi, il ne faut pas paniquer. Cela va revenir.

 

Pourtant, un souffle de doute règne sur Milwaukee. En effet, l'attaque de l'équipe donne la frousse aux fans. Et, ce ne sont pas les 83 points marqués hier contre Boston qui sont d'augure à rassurer. En outre, les protégés de Kidd pointent à la 26ème place de la NBA pour l'attaque avec des stats globales d'adresse catastrophiques (43% dans le champs, 34% à 3 points) Sur le plan individuel, c'est vraiment très moyen, preuves en sont les chiffres à 3 points de  Mickael Carter-Williams (27%) et de notre bien aimé Vasquez (17%). Inquiétant d'autant plus que l'équipe a rencontré deux fois NY et Brooklyn puis Washington, Boston, Toronto et Phila. Et, alors que les Bucks vont enchainer six déplacements (dont Cleveland, Indiana ou Orlando) pour 4 réceptions jusqu'à fin novembre, il reste permis de croire que la formation va commencer à couler. Mais qu'est-ce qui ne fonctionne pas en attaque pour Milwaukee ? La balle ne tourne t-elle pas assez vite ? L'apport intérieur est-il trop faible ? Les départs de Brandon Knight, Ersan Ilyasova ou Jared Dudley pèsent-ils trop ? C'est un peu de tout cela dont il s'agit mais ce mal à une cause peu visible et paradoxale : le soucis offensif de l'équipe vient de la défense. Vraiment ? Mais alors pourquoi ? En fait, comme les Bucks ne sont pas une équipe de shooteurs (et ne le seront jamais au regard de l'effectif), Milwaukee a besoin de stops pour renter des doubles pas ou des paniers faciles. Mais les contres attaques sont une catastrophe !

D'ailleurs, et ainsi on note que la franchise est 13ème à l'efficacité offensive, mais 21ème à l'efficacité défensive (4ème pour 2014 - 2015). Mais il y a pire. L'équipe prend 38 rebonds par match ! Dernière équipe de la NBA au rebond, et alors que Greg Monroe a pris la place de Zaza Pachulia. Milwaukee gobe 6,3 rebonds de moins que son adversaire du soir en moyenne. Seuls les Lakers font pire à l'heure actuelle avec 6,9 par rencontre. Et pas de rebonds = pas de contre attaques ! Vous me suivez ? Il existe cependant une lueur d'espoir... C'est ainsi que Brad Stevens déclarait hier au JS Online :

 

Jabari Parker est un scoreur né. J'ai vu des centaines de vidéos sur lui quand je coachais Butler. Il peut shooter, il peut porter la balle tout en jouant poste 3 ou 4 comme Antetokounmpo. Je pense qu'il va faire beaucoup de bien à Milwaukee et pour longtemps.

 

Espérons que le sophomore face office de potion magique. Sinon, Kidd pourrait geler plus que prévu.

 

 

____________________________________________

 

En attendant et sans transition, la pensée de la semaine par  Scott Snyder (producteur de Marvels)  :

 

Un héro est un homme qui a trop peur pour s'enfuir.

 

A la semaine prochaine !

Ailleurs sur le web
Votre avis ()