224

online

Phil Jackson à la retraite dés cet été ?

Phil Jackson à la retraite dés cet été ?

  

La saison des Knicks est de nouveau un drame , la faute à Phil Jackson qui persiste à diriger la franchise d'une manière catastrophique. Petit tour d'horizon.

Rien de neuf, la situation à New York a de nouveau dégénèré cet hiver. Entre l’absence de Derrick Rose, la récente altercation entre la sécurité du Garden et Charles Oakley mais surtout le nouveau Melo Drama cette fois orchestré, non pas par le joueur comme à Denver, mais par son président le légendaire Phil Jackson. C'est le cirque à New York.

 

  • Melodrama 2.0

 

Depuis décembre, on a eu droit à diverses rumeurs toutes aussi mauvaises et improbables les unes que les autres (Carmelo Anthony aux Cavs contre Kevin Love, Melo à Boston contre Avery Bradley, Jae Crowder et 300 drafts picks et Melo aux Clippers contre Blake Griffin), à des tweets assassins de la part de Jackson, des démentis du GM des Cavs (LeBron James), bref un joli petit Melo Drama à l’ancienne qui a donné l’opportunité aux journalistes du monde entier de meubler leur podcast et d’écrire des tonnes d’articles à ce sujet .

 

La différence principale cependant est que cette fois-ci, ce n’est pas Carmelo Anthony qui  pousse son équipe à le transférer, mais bien le grand manitou Phil qui derrière les rideaux veut transférer sa star pour ensuite essayer de… de…  En faite on ne sait pas trop ce que Phil a en tête et s’il a un plan pour sauver la saison (décennie ?) de sa franchise.

 

Son dernier coup d’éclat et d’avoir publiquement foudroyé son Franchise Player sur le réseau social Twitter en questionnant le désir de gagner de Carmelo donnant plus ou moins raison à un article du reporter Kevin Ding sur Bleacher Report. Ce qui bien sûr à du passablement énervé le joueur des Knciks, surtout que cela fait déjà deux mois que Phil plus ou moins tente de descendre sa star, peut-être pour essayer de le convaincre de partir. Cette approche de Phil n’a pas eu de succès car pour l’instant Carmelo est toujours là et que l’équipe est en chute libre. En effet, lors des premiers commentaires négatifs de Phil début décembre (Carmelo garde trop longtemps la balle en main, selon Phil) les Knicks avaient un record de 12-10, la suite est une longue chute (10 victoires et 22 défaites depuis le match perdu à Cleveland le 7 décembre) dans le classement de la conférence Est.

 

Donc ce qui aurait pu être une décision simple et rapide (il semble évident que maintenant les Knicks veulent reconstruire autour de Kristaps Porzingis et transférer Carmelo) est devenue désormais très compliquée. Si  les deux hommes se seraient rencontrés et mis d’accord en privé d’une ou plusieurs destinations sans tout dévoiler sur internet peut-être que Carmelo serait aujourd’hui à Boston ou à Hollywood. Au lieu de ça, (selon l’insider de Yahoo Adrian Wojnarowski), Anthony a récemment déclaré en privé à ses coéquipiers qu’il ne laisserait pas Jackson le chasser des Knicks.

 

Au final, la situation est devenue un foutoir pas possible comme souvent à l’intérieur de l’organisation des New York Knicks.

 

Carmelo Anthony a la possibilité d’annuler chaque échange le concernant si la destination ne lui plait pas. Sa famille et lui se plaisent à New York et il a publiquement déclaré ne pas vouloir partir.

De plus, le triple champion olympique a été publiquement humilié par le Master Zen, donc il est bien vraisemblable qu’il soit moins conciliant envers son président. Il est très probable que Melo décide de rester pour voir la suite que prendra la carrière de Jackson (71 ans), annoncé partant cet été par certains insiders américains.

Il faut souligner le professionnalisme d’Anthony dans toute cette affaire lors des différentes interviews avec les journalistes, lui qui doit au contraire du Master Zen, être disponible plusieurs fois par jour.

 

  • Jackson et Dolan ensemble jusqu'a la fin ?

 

 

Cet été James Dolan et Phil Jackson ont l’occasion de rompre leur contrat grâce à une option mutuelle  au sein de celui-ci, il se pourrait donc que le propriétaire des Knicks veuille changer de cap et renvoie Phil dans le Montana faire du yoga. Dans ce cas, l’ancien coach des Bulls ne recevrait pas les 24 millions restant sur son contrat. Il serait normal que Jackson soit éjecté de la franchise à cause de son mauvais bilan depuis presque trois ans. À part la draft de Porzingis et la signature de Brandon Jennings ou de Robin Lopez la saison d’avant, il n’y a pas grand chose comme vous pouvez le voir en bas de l’article. Le bilan des Knicks depuis la prise en fonction de Phil est de 71 victoires et 147 défaites (à partir de la saison 2014-2015). Mais Dolan soutient pour l'instant l'ancien coach des Bulls.

 

James Dolan a publiquement soutenu son président le 10 février durant l'émission de Michael Kay sur ESPN. Il a en effet déclaré vouloir honorer leur arrangement jusqu'a la fin :

 

Il n'y a aucune indication qu'il va faire quelquechose ,mais qu'il va rester durant la durée de son contrat. Je ne vais pas excerser ma clause. J'en suis jusqu'a la fin. Que je l'aime ou pas, je vais honorer ce contrat jusqu'a la fin... Ce n'est pas encore fini. J'espère que Phil va connaitre le succès, et il a mon support.

 

Le propriétaire de la franchise new-yorkaise, bien trop occupé à faire éjecter Charles Oakley du Garden, a pour l’instant  décidé de ne pas intervenir dans la gestion des Knicks comme il avait promis il y a trois ans lorsque le maitre zen a été nommé. Dolan n’est pas non plus intervenu publiquement dans la joute qui oppose son président et son meilleur joueur. C’est peut-être mieux vu le passif de Dolan à la tête de l’équipe.

 

Plusieurs rumeurs évoquées la possibilité que Phil veuille se faire virer et pouvoir empocher les 24 millions de dollars restant sur son contrat. Ce qui parait assez peu probable après les déclarations de Dolan.

La façon à laquelle il s’en prend à Carmelo pourrait démontrer qu’il est en train de forcer la direction à choisir entre Anthony et lui. La pression médiatique que Jackson crée ne ressemble en rien à des jeux psychologiques qu’il utiliserait pour toucher l’orgueil de Carmelo comme il le faisait avec d’autres stars durant sa période de coach, mais bien une façon de pousser le joueur vers la sortie.

Ce qui est fondamentalement différent de sa période de coach est qu’il ne vit pas au jour le jour avec l’équipe.

En effet, Jackson n’est pas proche des membres de l’équipe et n’est que rarement en contact avec les joueurs des Knicks (ce que l’on a pu voir dernièrement lorsque le président s’est pointé à un entrainement, il n’a parlé avec aucun joueur à part Porzingis).

 

Le comportement de Phil Jackson est déjà un problème pour la prochaine Free Agency. En effet, selon ESPN, divers agents ont déjà dit que les récentes déclarations de Phil et celles qu’il a fait sur LeBron James en septembre pourrait décourager leurs clients de signer avec les Knicks.

 

C’est à se demander quel est le plan du meilleur coach de l’histoire pour le futur de cette équipe et s’il en a un.

 

Toutes ses précédentes décisions concernant la direction que devait prendre les Knicks ont été un échec : Derek Fisher viré au bout d’une saison et demi, le triangle un échec totale, les six mois sur le banc de Kurt Rambis ont été désastreux, les récents choix de reconstruire l’équipe à la free agency pour viser les playoffs est un échec pour l’instant (les Knicks ne sont qu’a trois victoires des Pistons) et le contrat de 72 millions offerts à Joakim Noah cet été est l’un des pires de la décennie.

Au vu de son bilan, il est improbable (à moins d’un miracle comme en 1999 lorsque les Knicks 8ème à l’Est arrivèrent en finale NBA) que Jackson puisse garder longtemps son job, mais les Knicks sont les Knicks et avec le soutien du propriétaire, il est bien possible que l'ancien grand manitou des Bulls puisse poursuivre son oeuvre de démolition. La suite de l’histoire s’annonce passionnante même s’il est peu plausible que Carmelo parte avant le 23 février date du dernier jour possible pour les équipes NBA de faire des échanges, il est vraisemblable que les Knicks aient un visage totalement différent l’année prochaine. 

 

  • Les échanges et signature de Phil Jackson ces trois dernières années

 

Trades :

 

- Le 25 juin 2014, Phil trade Tyson Chandler et Raymond Felton à Dallas contre Calderon, DalembertWayne Ellington et Shane Larkin plus deux tours de drafts (Cleanthonyy Early et Thanasis Antetokounmpo)

- Le 6 aout 2015 Wayne Ellington et Jeremy Tyler partent à Sacramento contre Quincy Acy et Travis Outlaw

- Le 5 Janvier 2015 Phil sacrifie Iman Shumpert et J.R Smith (ils n’étaient pas compatibles avec le triangle de Derek Fisher ) et n’obtient de la part de Cleveland et du Thunder Louis Admuson, Lance Thomas, Alex Kirk et un second tour de draft 2019 (des Cavs)

- Le soir de la draft 2015 lors d’un échange a trois avec les Hawks et les Wizards, New York échange Tim Hardaway Jr contre Jerami Grant

- Le 22 Juin 2016 Phil trade Robin Lopez, José Calderon et Jerami Grant à Chicago contre Derrick Rose, Justin Holiday et un deuxième tour de draft 2017

 

Signatures :

 

Summer 2014 : Jason Smith seule signature de l’été

Summer 2015 : Kevin Seraphin, Sasha Vujavic, Robin Lopez

Summer 2016 : Joakim Noah, Brandon Jennings, Courtney Lee

Ailleurs sur le web
Votre avis