New Orleans Pelicans : Les frelons devenus oiseaux

En août, chaque jour, Inside Basket vous propose un 5 All-Time d'une équipe NBA. Après les Charlotte Hornets hier, on s'attaque aujourd'hui aux New Orleans Pelicans, remplaçants des New Orleans Hornets. Et comme on l'a expliqué hier avec Charlotte, nous différencions les deux équipes, les Hornets présents dans cet article ont marqué les esprits pour la Nouvelle Orléans et non Charlotte.

  • Meneur de jeu : Chris Paul

 

 

Chris Paul était déjà l'un des meilleurs meneurs de la ligue, si ce n'est LE meilleur, bien avant d'envoyer chaque soir Blake Griffin en orbite. Gros scoreur, mais surtout passeur de génie (deux fois meilleur passeur NBA avec les Hornets), CP3 est l'archétype même du meneur avec qui tous les joueurs veulent jouer. Paul rend ses coéquipiers meilleurs et est présent dans tous les compartiments du jeu. Avec les Hornets, on pensait qu'il réaliserait le cinquième quadruple-double de l'histoire tant son jeu était polyvalent. Mais le meneur a dû se contenter de "simples" triple-doubles puisqu'il n'a finalement jamais atteint les 10 interceptions en plus de remplir les trois autres colonnes statistiques.

 

  • Arrière shooteur : Baron Davis

 

 

Avant l'arrivée de Paul, c'est Baron Davis qui époustouflait le public des Hornets. Moins passeur que CP3, nous décalons Baron au poste 2 pour jouer avec deux meneurs de jeu. De 2002 à 2004, Davis brille à New Orleans, il était déjà performant à Charlotte mais il est littéralement au sommet de la NBA pendant cette période. Malheureusement pour lui, le passage des Hornets dans la Conférence Ouest ne lui permet pas se qualifier en playoffs. New Orleans l'enverra finalement à Golden State où il continuera à aligner de belles stats. 

 

  • Ailier shooteur : Jamal Mashburn

 

 

Jamal Mashburn a terminé sa carrière avec les Hornets. Il l'avait débuté à Dallas où il est devenu l'un des plus jeunes joueurs à inscrire 50pts en un match, c'était en 94. Il continue ensuite son chemin à Miami avant d'achever une belle carrière sous les couleurs des frelons, à cheval entre Charlotte et New Orleans. Au final, en quatre années avec les Hornets, dont deux en Louisiane, il est à plus de 20pts, 6rbds et près de 5pds de moyennes. Il est d'ailleurs l'un des rares joueurs NBA a avoir marqué 20pts ou plus en moyenne lors de sa dernière saison.

 

  • Ailier fort : David West

 

 

David West était l'autre membre du duo de choc des Hornets avec Chris Paul qu'il accompagnera au All-Star game en 2008. Drafté par New Orleans en 2003, West progresse vite et finit second pour les votes du MIP derrière Boris Diaw en 2006. Il enregistre cette année là des moyennes de 17,1pts et 7,4rbds, il ne cessera de progresser par la suite, même si les blessures ne l'épargnent pas. Carl Landry ayant convaincu le Staff des Hornets pendant la convalescence de West, ce dernier se retrouve finalement tradé à Indiana. Énorme boulette des Hornets puisque David West brille alors avec les Pacers tandis que Landry déçoit par la suite.

 

  • Pivot : Anthony Davis

 

 

S'il est le seul de cette sélection à avoir joué pour les Pelicans, Anthony Davis n'en a pas moins été un Hornet lui-aussi. Drafté en 2012 en tant que frelon, Davis impressionne dès le début de sa carrière avec 13,5pts et 8,2 rbds de moyenne. Il confirme l'année suivante en passant à 20,8pts, 10rbds et 2,8ctrs et même 24,4pts, 10,2rbds et 2,9ctrs la saison passée ! Davis est un potentiel MVP, s'il parvient à mener les Pelicans au sommet, il sera à coup sûr dans la conversation pour le trophée.

 

Pour accéder à tous les 5 All-Time d'Inside basket, c'est par là !

Ailleurs sur le web