117

online

NBA Draft Lottery 2017 : Celtics et Lakers au top

NBA Draft Lottery 2017 : Celtics et Lakers au top

  

La cérémonie officielle de la draft aura lieu le 22 juin prochain. En attendant, la lottery a rendu son verdict mardi soir en définissant l'ordre de passage des franchises.

En plus d'atteindre la Finale de Conférence contre les Cavaliers, les Celtics ont remporté le premier choix de la prochaine draft. En disposant du pick de Brooklyn, cancre de la Ligue, Boston vient de sortir vainqueur du tirage des balles de ping pong, une première depuis 1950 pour la franchise. Avec 25% de chance d'avoir le first pick, les Nets sont contraints de donner celui-ci aux C's, lourd héritage du transfert de Paul Pierce et Kevin Garnett en 2013. Boston a, donc, encore plusieurs semaines pour déterminer sa stratégie lors de la prochaine draft : conserver son choix ou l'échanger...

 

Le deuxième choix revient aux Lakers représentés pour l'occasion par Magic Johnson. L'enjeu était de taille pour la franchise californienne, car si elle était écartée du Top 3, son choix revenait aux Sixers. Il s'agit de la troisième fois consécutive que Los Angeles hérite du second pick. Après D'Angelo Russell en 2015, Brandon Ingram en 2016, qui sera l'heureux élu en 2017 ?

 

Les Sixers clôturent le podium de cette lottery grâce à la stratégie de Sam Hinkie, il y a quelques saisons. En effet, ce sont bien les Kings qui ont obtenu le troisième pick, mais Philadelphie avait la possibilité de swaper son choix avec les Californiens si celui-ci était dans le Top 10. Philly va, donc, compléter sa collection de prospects en piochant très haut dans la draft. Par voie de conséquence, Sacramento récupère le choix 5 ainsi que le dixième pick des Pelicans suite au transfert de DeMarcus Cousins.

 

La lottery a forcément fait quelques déçus. Annoncés très haut, les Suns se contenteront de la quatrième place. Phoenix avait pourtant 20% de chance d’obtenir le first pick avec le second pire bilan de la Ligue. Idem pour le Magic qui passe de la cinquième à la sixième position. Suite au départ du general manager, Rob Hennigan, la franchise floridienne est en mode reconstruction et misait sur un haut choix de draft pour bâtir l’édifice. Le reste du classement est à découvrir ci-dessous.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis