262

online

Minnesota Timberwolves 2017-2018

Minnesota Timberwolves 2017-2018

 
Minnesota Timberwolves - Jimmy Butler - Karl Anthony Towns - Andrew Wiggins - Tom Thibodeau
Crédit photo : Bleacher Report

Voici le guide des Minnesota Timberwolves pour la saison 2017-2018.

  • LA SAISON 2016-2017

 

La saison 2016-2017 devait poser les bases du nouveau projet porté par leur nouveau coach Tom Thibodeau et leur nouvelle star Karl-Anthony Towns. Le roster avait peu changé mais l'arrivée de l'ancien coach des Bulls,reconnu pour son exigence et ses résultats à Chicago, devait permettre aux Wolves de franchir un cap après des années de galère. La franchise présentait un roster ambitieux, talentueux mené par KAT et Andrew Wiggins, mené par Ricky Rubio et suppléé par des joueurs de complément tels que Zach LaVine, Nemanja Bjelica,  Gorgui Dieng... Toutefois, les résultats ne furent pas à la hauteur des ambitions. Peinant à imposer son style de jeu et sa défense si caractéristique, Thibodeau accumula les défaites et fut vite distancé dans la lutte terrible des Playoffs à l'Ouest. Néanmoins, les deux stars de l'équipe, KAT et Wiggins, ont confirmé tous leurs potentiels et les espoirs entrevus lors de leurs premières saisons. Défavorisé par le mauvais bilan de l'équipe, ni l'un ni l'autre n'ont été sélectionnés au All-Star Game ou désignés dans les All NBA Teams alors que leurs statistiques individuels étaient excellentes. Au final, la saison des Wolves se conclut à la 13eme place, loin des playoffs et des espérances de début de saison. Peu de choses à retenir de cette première saison, que ce soit dans le jeu d'attaque ou dans la défense, on attend beaucoup mieux de Thibodeau quand on connait ses qualités.

 

  • LE BILAN DE LA SAISON 2016-2017

 

Bilan : 31 victoires pour 51 défaites.

Classement : 13eme de la Conférence Ouest, 5eme de la Division Nord-Ouest.

Attaque : 105,6 points marqués par match, 14eme de la NBA.

Défense : 106,7 points encaissés par match, 19eme de la NBA.

Meilleur marqueur : Karl-Anthony Towns avec 25,1 points par match.

Meilleur passeur : Ricky Rubio avec 9,1 passes décisives par match.

Meilleur rebondeur : Karl-Anthony Towns avec 12,3 rebonds par match. 

Meilleur intercepteur : Ricky Rubio avec 1,7 interceptions par match.

Meilleur contreur : Karl-Anthony Towns avec 1,3 contres par match.

Meilleur pourcentage :  Karl-Anthony Towns avec 54,2% au tir.

 

  • L'EFFECTIF

 

Meneurs : Jeff Teague, Aaron Brooks, Tyus Jones, Melo Trimble

Arrières : Andrew Wiggins, Jamal Crawford, Marcus Georges-Hunt

Ailiers : Jimmy Butler, Shabazz Muhammad,  Anthony Brown

Ailiers-forts : Taj Gibson, Nemanja Bjelica, Amile Jefferson

Pivots : Karl-Anthony Towns, Cole Aldrich, Gorgui Dieng, Justin Patton

 

  • LE 5 MAJEUR

 

PG : Jeff Teague SG : Andrew Wiggins SF : Jimmy Butler PF : Taj Gibson C : Karl-Anthony Towns.

 

Qu'il est beau ce 5 majeur des Wolves. L'intersaison fut riche et très bien ficelé par Thibodeau. Le trade de Jimmy Butler à la draft puis les signatures de Jeff Teague et Taj Gibson sont un upgrade non négligeable. L'ancien coach des Bulls retrouve deux de ses soldats de Chicago qui n'auront pas de mal à se glisser dans le moule de leur ancien coach et apporter leurs fondamentaux défensifs à une défense trop naïve l'an passé. La raquette KAT-Gibson fait déjà saliver et peut déjà prétendre à être l'une des meilleures raquettes de la ligue, entre l'un des meilleurs pivots de sa génération et un ailier fort qui s'est affirmé comme une référence à son poste depuis des années maintenant. Le duo Wiggins-Butler semble complémentaire sur le papier mais les deux ne sont pas des références à 3 points même s'ils sont d'excellents créateurs. Au poste de meneur, Minnesota change de profil en passant d'un meneur gestionnaire à un meneur plus scoreur même si Teague reste un bon passeur (7,8 passes décisives la saison dernière), sa moyenne de points par match diminuera sûrement. Passer d'une équipe où l'on était la deuxième option offensive à une autre où l'on devient la 4eme est l'une des interrogations majeures concernant le nouveau meneur des Wolves. Ce starting-five comprend de bien belles roues et il nous tarde voir comment Tom Thibodeau arrivera à faire marcher son nouveau carrosse. 

 

  • LE BANC

 

Encore une fois, la direction avait déjà de bons éléments à sa disposition et elle a très bien bricolé cet été. Le banc des Wolves comportent de très bons éléments et ne manque pas de talents pour scorer des points entre Aaron Brooks ou le multiple meilleur 6eme Homme Jamal Crawford ou encore le fantasque Shabazz Muhammad. Thibodeau aura le choix entre un meneur scoreur avec Brooks et un Tyus Jones, plus gestionnaire qui pourra réguler le tempo. La traction arrière sera gérée par Crawford et Muhammad qui auront carte blanche pour artiller. La rotation intérieure sera répartie entre Cole Aldrich, Nemanja Bjelica et Gorgui Dieng. 2 profils différents qui permettront de jouer Big ou Small. Thibodeau a donc l'embarras du choix et beaucoup d'outils pour s'adapter à l'adversaire et proposer différents types de line-up.

  • LES PLUS

- Un coach de qualité malgré une première saison décevante.

- Un effectif riche correspondant au style de l'entraineur.

- Un vrai élan autour de cette équipe. La hype est présente.

- Un secteur intérieur présentant tous les profits pouvant s'adapter à toutes les line-up adverses. 

- Le deuxième meilleur banc de la ligue derrière les Warriors ?

- Une variété d'options offensives impressionnante.

 

  • LES MOINS

 

- Un manque de shoot à 3 points ?

- La conférence Ouest : quasiment toutes les équipes de haut tableau se sont renforcés. Difficile de se faire une place au sein des monstres qui se battent dans cette jungle.

 

  • L'AVIS DE LA RÉDACTION

 

Après 13 saisons d'absence, les Wolves doivent faire les playoffs. Depuis l'ère Garnett, jamais l'équipe n'a été, sur le papier, aussi compétitive et talentueuse. Passer de la 13eme place aux playoffs en un an serait un exploit mais aussi normal tant le roster s'est amélioré à l'intersaison. Les Wolves auront les crocs longs et aiguisés. Beaucoup de joueurs comme KAT, Wiggins ou Butler ont un statut à confirmer ou à affirmer et cela passe par accrocher les playoffs. Les Wolves seront l'un des outsiders de la conférence Ouest et vont accrocher beaucoup d'équipes. Au vu de leur roster, les playoffs sont largement jouables et un voire deux All-Stars sont envisageables. On se languit d'avance de voir les Wolves de Towns à nouveaucompétitif et de démontrer tout leur potentiel.

 

  • BILAN PRÉVISIONNEL

 

5eme de la Conférence Ouest avec un bilan de 47 victoires.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()