Marco Belinelli :''Je peux créer pour mes coéquipiers''

930
lectures
Avis

Pour le média day des Hornets de Charlotte, l’international italien Marco Belinelli, s’est exprimé sur sa saison passée chez les Kings de Sacramento et sur sa vision de la saison à venir.

 

Je suis un bon tireur à 3 points, malgré le fait que la saison passée n'a pas été si bonne que ça. Je pense que j’ai un bon maniement de balle également. Sur pick-and-roll, je peux créer pour mes coéquipiers - confie Marco Belinelli au Charlotte Observer.

 

Marco Belinelli, gamin attachant de San Giovanni in Persiceto, ayant commencé le basketball a six ans, tandis que la plupart des jeunes de son âge s’adonnaient au football est passé par les deux clubs rivaux du chef-lieu de l’Emilie Romagne, Bologne. A "basket-city", il commencera sous les couleurs de la Virtus, le club de la classe aisée pour ensuite se faire un nom et remporter le championnat d’Italie avec le Fortitudo Bologne, club de la classe populaire. Il fut également le premier italien champion NBA avec les Spurs de San Antonio en 2014. Marco est également passé par les Toronto Raptors, les New Orleans Hornets, les Chicago Bulls et les Kings de Sacramento.

 

Selon lui, les Hornets partagent une valeur en commun avec les Spurs, l’altruisme.

 

Le sacrifice est une chose très importante. Que ce soit en attaque comme en défense, tout le monde est prêt à aider. Je vais marquer et jouer la meilleure défense possible.

 

Son nouvel entraineur, Clifford, qui commence son quatrième training camp pour les Hornets, confesse :

 

J’ai toujours été un grand fan de lui. La chose que j’apprécie sur lui, c’est qu’il a joué ses meilleurs matchs lors des plus grosses rencontres. Si l’on regarde ce qu’il a proposé lors des finales avec San Antonio. Il a été incroyable. Il peut faire beaucoup de choses offensivement comme Jeremy (Lin) et Courtney (Lee) la saison passée.

 

Lors du soir de la Draft, les Hornets envoyèrent les droits du 22ème pick (Malachi Richardson de Syracuse) aux Kings et absorbèrent les 2 saisons restantes de son contrat, soit 6.3 millions de dollars la première et 6.6 millions la seconde.

Ailleurs sur le web