241

online

Man of the week : Damian Lillard au top !

Man of the week : Damian Lillard au top !

 
Damian Lillard - Kobe Bryant - Tim Duncan - Jrue Holiday - NBA
Crédit photo : Getty Images

Nouvelle chronique sur Inside Basket. Nous allons suivre les acteurs qui animent le quotidien de la NBA semaines après semaines. Selon les points que nous lui aurons attribué, l'un d'entre eux sera élu "Best man of the year".

Cette semaine commence une chronique ou nous établiront le classement des joueurs, coachs ou équipes qui ont marqué la semaine. Des points leur seront attribués (entre 3 points et -1 point) pour leurs performances, qu'elles soient sportive ou extra-sportive. Les points seront cumulés au fil des semaines pour établir un classement final et discerner le titre de "Best man of the year".  

 

  • L'homme de la semaine : Damian Lillard  +3 points !

 

Le meneur fou de Portland Trail Blazers, Damian Lillard, a enflammé la reprise de la NBA après le All-Star Break End. Pour commencer, il a mis à terre à lui tout seul (ou presque) les Warriors en inscrivant 51 points, à 18/28 aux tirs ! Il a éteint Stephen Curry et son équipe, qui semblaient avoir mal digéré la petite pause All Star. Le meneur a rappellé aux coachs qu'il mène une équipe qu'on ne voyait pas dépasser les 20 victoires, à une possible qualification en playoffs. Il est le véritable le franchise player d'une team composée de jeunes loups aux dents longues ! On ne peut qu'admirer son leadership pour un joueur aussi sous-estimé ! 

 

 

  • Le retour du blessé à son meilleur niveau : Jrue Holiday  +2 points !

 

On ne cesse de parler d'Anthony Davis et de sa saison en demi-teinte lorsqu'on évoque les New Orleans Pelicans. Pourtant, force est de constater qu'il ne peut être seul pour amener son équipe en playoffs. Après la blessure de Tyreke Evans (indisponible jusqu'à la fin de la saison), Jrue Holiday récupère après avoir été indisponible la majeure partie du temps depuis son arrivée aux Pelicans. Il a de nouvelles responsabilités et en profite pleinement après un début de saison où il aura vu son temps de jeu limité par son coach. Depuis dix matchs, le joueur tourne à 21 points, 8 passes et 5 rebonds. Proche de son niveau All-Star, il fait partie de ces joueurs dont on n'entend pas parler mais qui est toujours utile aux siens, notamment dans la course aux playoffs. Allez Jrue !

 

  • Le vieux qu'on n'oubliera jamais : Vince Carter + 2 points 

 

Vince Carter gagne deux points pour son shoot de mutant lors de la victoire des Memphis Grizzlies contre les Minnesota Timberwolves ! On s'est rappelé qu'il jouait en NBA et que dès qu'il a du temps de jeu, il a encore du basket plein les mains. Il sera très utile dans le futur de cette franchise en pleine reconstruction. En attendant, il devra jouer avec un effectif de kamikaze composé entre autres de Chris Andersen, Zach RandolphMatt Barne, Lance Stephenson et Tony Allen ! On espère revoir l'ancien dunkeur fou nous mettre encore quelques shoots spectaculaire d'ici la fin de saison ! 

 

 

  • Le Je-M'en Foutiste de la semaine : Tim Duncan  -1 point !

 

Ok, le gars est une légende vivante du basket ! Probablement le meilleur poste 4 de l'histoire grâce à des fondamentaux parfaitement maîtrisés et une défense, qui, à 39 ans, le rend toujours indisponible dans un système des Spurs qui lui est taillé sur mesure ! Pour autant, pour son dernier affrontement contre Kobe Bryant, il aurait pu s'abstenir de dire qu'il n'avait ressenti "aucune émotion" à l'idée qu'il ne rejouerait plus jamais l'un contre l'autre. On n'insulte pas Kobe Bryant ! C'est interdit ! La preuve, les Lakers, grâce à un Mamba en forme, ont failli surprendre les Spurs ! Allez, petit moment de nostalgie :

 

 

  • Le Bonus : La trade deadline  -1 points ! 

 

Dwight Howard, Hassan Whiteside, Al Horford, Jeff Teague... Autant de bruits de couloirs entendus dans le monde médiatique de la NBA. Pour autant, le plus beau transfert sera celui qui a été conclu à la dernière minute entre Jeff Green et Lance Stephenson. Un transfert concernant deux joueurs qui n'ont jamais confirmé leur potentiel ! Quelle déception alors que la futur intersaison risque de déboucher sur des contrats extraordinaires et qu'il y avait moyen de réaliser de belles affaires...

Ailleurs sur le web
Votre avis ()