Les Warriors ne sont pas morts

3862
lectures
Avis

Même si dans l’histoire des playoffs, 96,2% des équipes qui menaient 3-1 ont remporté la série, il ne faut pas pour autant enterrer les Warriors, nous vous expliquons pourquoi :

  • Golden State Warriors n'est pas n'importe quelle équipe

 

Bien que les haters commencent à scander "73-9 means nothing without a ring", comprenez: "73-9 (le meilleur bilan de l'histoire) ne signifie rien sans une bague de champion", le record des Warriors reste très significatif. En effet, ce dernier est synonyme de puissance puisque rappelons-le : aucune équipe n’a réussi un tel bilan, ce qui prouve que les Warriors sont spéciaux. Ils sont si spéciaux qu’on a l’impression que les 3.8% de chance de remporter la série vont leur suffir pour créer la surprise. S’il y a une équipe NBA qui peut faire déjouer toutes les statistiques, c’est bien les Golden State Warriors non ? 

 

  • Une équipe de série

 

Pour espérer défendre son titre en finale, l’équipe de Stephen Curry va devoir gagner 3 matchs de suite, sans en perdre un seul… ce qui n’est pas chose facile. Cependant, la prochaine rencontre va se dérouler dans la bouillante salle de l'Oracle Arena qui sera pleine de fans prêts à tout pour pousser leur équipe vers le haut, pour espérer un match 7 à domicile. Jouer à la maison semble être un point très important pour la confiance d'un groupe qui nage en plein doute. Dans la mesure où les Warriors remportent le prochain duel à domicile, la machine ou plutôt le bulldozer que nous avons observé cette année, peut être relancé et une série de 3 matchs gagnés est envisageable pour la meilleure équipe de la saison régulière. Espérons simplement pour les fans des Warriors que cette série ne s'effectue pas dans le sens inverse, en enchaînant 3 défaites de suite. 

 

  • Une équipe clutch 

 

Lorsqu’on observe les nombreux comeback ou les buzzer beaters marqués cette saison par les Warriors alors que la défaite leur pendait au nez, on peut facilement déduire que les hommes de Steve Kerr sont clutch et font preuve d’un mental d’acier (qui est remis en cause en ce moment). En effet, même si les GSW ont peu connu la défaite cette saison, ils ont su faire face à de nombreux défis comme la quête du meilleur début de saison et celle du tant convoité record des Bulls. Ce dernier avait été compromis par plusieurs défaites en fin de saison, ce qui avait obligé les Warriors à faire un sans-faute sur les derniers matchs. Pourront-ils réitérer un exploit avec une pression, cette fois ci, encore plus importante ? 

 

  • Des joueurs qui peuvent tout changer

 

Dans la série entre OKC et les Warriors, on reproche à Stephen Curry et Klay Thompson leur manque d’impact, à Draymond Green son pourcentage douteux et son manque d’altruisme, aux principaux joueurs du banc leur mauvaise régularité, etc… Vous l’aurez compris, si les joueurs majeurs de Golden State sont à coté de la plaque, tout va mal et l’équipe entière est pénalisée. En revanche, on connaît la capacité des trois All-Star à prendre feu, surtout pour la paire d’arrière. Cette dernière peut être dévastatrice si l’un des deux snipers se met à bombarder, ou encore mieux, si les deux bombardent en même temps, c’est très souvent synonyme de victoire. L’avenir de la série peut alors basculer à tout moment, d’autant que l’on sait que si un joueur de Golden State est on fire la confiance collective fonctionnera à merveille.

 

Personne n’est dupe, la qualification des Warriors est aujourd’hui plus que remise en cause, à tel point que plusieurs personnes voient déjà OKC à deux doigts du titre dont ils rêvent tant. Cependant, il ne faut pas crier victoire trop vite, Golden State n'a cessé de nous surprendre cette saison et a les arguments pour faire taire les chiffres. Après tout, qui ne sait pas déjà lever le matin en se disant « qu’est-ce que (Stephen Curry) les Warriors ont-ils encore fait d’incroyable cette nuit ? »

Ailleurs sur le web