Les Warriors à terre

Golden State Warriors - Stephen Curry - Minnesota Timberwolves - Shabazz Muhammed - San Antonio Spurs - Tim Duncan - NBA
Crédit photo : ESPN

Golden State n’a plus de joker suite à sa défaite face aux Wolves, Tim Duncan force 1000 avec les Spurs.

Têtes basses, sourires crispés devant les camèras, les guerriers en habits jaunes viennent de tomber pour la deuxième fois en trois matchs dans leur antre, réputée auparavant imprenable, l’Oracle Arena. Cette fois, les bourreaux ne sont pas verts mais viennent du fond des bois du Minnesota et chassent en meute. Ces jeunes loups qui n’ont pourtant plus rien à jouer ont mis toutes leurs dents dehors pour accrocher la tête du roi au dessus de leur cheminée. Après un premier acte logiquement dominé par les maîtres des lieux, dans lequel Harrison Barnes pris feu (11 points sur ses 20) et Stephen Curry resta étonnement muet, les débats s’équilibrèrent, avant de changer complètement de camp. La raison ? Une équipe audacieuse qui profite des déboires de Curry avec son adresse (Oui c’est possible). Shabazz Muhammed en sera le symbole. Il sort du banc en deuxième quart temps pour immédiatement apporter les décalages nécessaires à déstabiliser la défense des Warriors. Celui qui finira à 35 points, à 9/12 (15/17 aux lancers) a fait la différence et a entrainé dans son élan tous ses coéquipiers. À la mi-temps, MVP Curry n’a qu’à 2 points et 4 passes sans aucun tir dans le jeu inscrit, vous avez dit fatigue ?

Le soldat Curry tire la langue mais va se redresser au retour des vestiaires. 12 points en 12 minutes et une agressivité retrouvée. Sauf que, et c’est là que les Warriors ont su que la soirée devenait galère, l’équipe n’a pas suivi. Les Timberwolves réduisent même sensiblement l’écart acquis au premier quart temps. Les dernières douze minutes sont à mettre aux oubliettes pour Golden State. Submergée par la fougue et la jeunesse de Minnesota, la baie d’Oakland étouffe et s’embarque dans une prolongation de tous les dangers. Et là encore, péché de fatigue, les trois points vont pleuvoir, les tentatives du moins. 33% de réussite sur les cinq minutes additionnelles, trois malheureux points inscrits dans la dernière minute, Golden State a déjoué et a oublié son basket alors que Sam Mitchell et ses Wolves s’en tenaient aux bases avec un jeu intérieur et de percussion très efficaces. Neuvième défaite de la saison pour les Dubs, qui doivent désormais tout gagner pour espérer atteindre leur objectif, le record de 72-10 des Bulls de Michael Jordan. Avec deux oppositions à venir contre les Spurs et contre Memphis qui n’a pas encore validé son billet pour les play-offs, la gestion de la fatigue sera primordiale pour le groupe de Steve Kerr.

 

 

Les Spurs, qui affronteront les Warriors ce jeudi, continuent leur petit décrassage avant d’entamer les play-offs. Contre le Jazz, Gregg Popovich avait décidé de faire jouer son équipe trois quart temps, pas plus. En effet, les 36 premières minutes ont suffit à San Antonio pour faire la différence et ainsi bénéficier d’un repos supplémentaire dans le dernier acte, dans lequel Utah est quand même revenu à deux petites longueurs. Mais tout semble calculé dans cette franchise pour reposer au mieux les vieux os de ses cadres. Avec 3 points et 2 rebonds, Tim Duncan n’a pas signé la meilleure perf de sa carrière mais a accroché une millième victoire en NBA, quand même. Respect.

 

Dernier adversaire de Golden State, les Grizzlies ont aiguisé leurs griffes sur les Bulls. Grâce à un match pleinement dominé, Memphis a vraisemblablement envoyé en vacances anticipées le groupe de Fred Hoiberg. Menés par un Zach Randoplh fringuant, 27 points et 10 rebonds, les hommes de Dave Joerger sont cinquième à l’Ouest avec une défaite de moins que Portland, sixième et deux victoires de plus que Dallas et Utah, qui se dégagent pour prendre les derniers tickets disponibles.

 

Déjà qualifié, Charlotte ne peut plus trop espérer accrocher la quatrième ou cinquième place à l’Est. La défaite de cette nuit face aux Raptors n’est donc pas rédhibitoire d’autant plus que Nicolas Batum (Genou) n’était pas présent. Demar Derozan s’es fait remarquer avec 26 points.

 

OKC s’est fait plaisir face à Denver. En faisant tourner son effectif, le Thunder a livré une partition solide. Russell Westbrook est en triple double en seulement 26 minutes (13 points, 14 rebonds et 12 assists) alors que son compère Kevin Durant marque 26 unités en 29 minutes. Les hommes de Billy Donovan sont parés pour partir au front et en découdre en play-offs.

 

  •   Le joueur de la nuit

 

On hésitait vraiment entre le record de Dream Tim Duncan et le gros match de Shabazz Muhammed, on récompensera la jeunesse. Son apport a été essentiel dans la victoire des siens face à l’ogre Golden State. En 39 minutes, il est crédité de 35 points, à 9/12 aux tirs et 15/17 sur la ligne de réparation pour seulement une balle perdue. Solide.

 

  •   Le loser de la nuit

 

Steve Kerr peut être mis en cause dans la défaite de son équipe ce soir. Au-delà de la gestion de la rencontre, c’est en amont qu’il faut regarder. L’orgueil suscité pour la quête du record des Bulls a apporté une fatigue physique et mentale criante cette nuit face aux Wolves. Les joueurs cadres Curry, Klay Thompson ou Draymond Green jouent encore 38 minutes et plus quand les concurrents directs font tournés et reposent leurs stars. Si Golden State va chercher les 73 victoires, la saison de la franchise deviendra légendaire, sinon, attention au péché d’orgueil, la post-season est parfois plus longue que la saison régulière.

 

  •   Les résultats de la nuit

 

New Orleans Pelicans 93 – 107 Philadelphie Sixers

Charlotte Hornets 90 – 96 Toronto Raptors

Detroit Pistons 89 – 107 Miami Heat

Phoenix Suns 90 – 103 Atlanta Hawks

Chicago Bulls 92 – 108 Memphis Grizzlies

Cleveland Cavaliers 109 – 80 Milwaukee Bucks

OKC Thunder 124 – 102 Denver Nuggets

San Antonio Spurs 88 – 86 Utah Jazz

Portland Trail Blazers 115 – 105 Sacramento Kings

Minnesota Timberwolves 124 – 117 Golden State Warriors

Los Angeles Lakers 81 – 103 Los Angeles Clippers  

Ailleurs sur le web