144

online

Les Sixers cherchent à échanger leurs choix de draft

Les Sixers cherchent à échanger leurs choix de draft

  
Philadelphie Sixers - NBA Draft 2017
Crédit photo : Philly.com

En plus du troisième choix de la prochaine draft, Philadelphie dispose de quatre picks pour le second tour... un sacré embouteillage.

Le journaliste Keith Pompey du Philly Inquirer a rapporté que la franchise essaye actuellement d'échanger ses assets. Philadelphie possède, en effet, les picks 36, 39, 46 et 50 de la prochaine draft, en plus du futur troisième choix. La politique de Sam Hinkie porte ses fruits, mais la récolte s'avère un peu trop abondante cette année. Sachant que les Sixers comptent déjà 13 joueurs sous contrat garantis et qu'ils espèrent prolonger Robert Covington, il n'y aura pas de place pour tous les futurs rookies.

 

Le nouveau CBA qui entre en vigueur le 1er juillet permettra aux franchises de porter le nombre de places dans le roster de 15 à 17 joueurs. Les spots 16 et 17 étant réservé à des two-way contracts qui facilitent le lien entre la NBA et les ligues de développement comme la D-League. Quant bien même, Philly ne sera pas en mesure d'accueillir tous les arrivants de la draft. Un surnombre qui serait également préjudiciable lors de la prochaine free agency pour attirer de potentiels nouveaux joueurs.

 

Le front office compte, donc, au moins échanger un voire deux de ses assets, toujours selon Keith Pompey. L'autre solution envisageable pour les Sixers serait de pratiquer des draft-and-stash, c'est à dire sélectionner des joueurs principalement européens pour les laisser en jachère encore quelques temps. Un peu comme la franchise l'a fait pour Dario Saric en 2014.

Ailleurs sur le web
Votre avis