Les Etats-Unis détruisent de valeureux Vénézuéliens

1506
lectures
Avis

Après avoir corrigé les Chinois ce week-end, l'armada Américaine s'est cette fois frottée à de surprenants Vénézuéliens. Voici le résumé du match.

Les cinq premières minutes de cette affiche totalement déséquilibrée sur le papier entre les Etats-Unis et le Venezuela débute exactement de la mème manière que le premier match face à la Chine. Les Americains sont présent défensivement, mettent de l'intensité et gèrent bien leurs rotations mais offensivement, cela pêche un peu plus que ce week-end. En effet, a part un Kevin Durant toujours aussi chaud avec 7 points, les champions en titre ne sont pas en réussite et jouent trop facile en attaque. De plus, la balle Fiba ne semble toujours pas être adoptée par les joueurs qui galèrent avec pas moins de 6 pertes de balles en premier quart. Avec ces problèmes offensifs, de nombreuses fautes commises et le coup de chaud du Venezuelien John Cox, qui n'est autre que le cousin de ... Kobe Bryant, le Venezuela crée le veritable exploit d'être à égalité avec les USA a la fin du premier quart-temps, 18-18. 

 

Evidemment, et comme attendu, cela ne durera pas longtemps. Après 5 minutes dans le second quart à toujours tenir tête à des américains méconnaissables, les Vénézuélliens vont se voir infliger un sanglant 24-4 (oui, en 5 minutes) afin de terminer tranquillement la première mi-temps et du même coup le match alors qu'il reste encore 20 minutes à jouer. A la pause, Carmelo Anthony et Kevin Durant sont les seuls joueurs sur le terrain a avoir passé les dix unités alors qu'en face, avec un petit 26% de réussite dont 10% derrière l'arc, le Venezuela s'est frotté à une grosse défense après un début de match intéressant. 

 

Le troisième quart fut un bonheur pour les adeptes du jeu rapide. Beaucoup de possession jouées sous les 7 à 10 secondes et à ce jeu là, les americains sont tout autant intouchable avec les gachettes que sont KD, Kyrie et les autres. Les vénézuéliens continuent à se battre, plutôt bien d'ailleurs, et montrent un meilleur visage que celui affiché face à ces mêmes américains lors des matchs de préparations (80-45). Team USA continue son petit bout de chemin dans le match en total contrôle du jeu, alternant le sérieux et les Alley-oops envoyés du milieu de terrain pour faire le show. Paul George s'amuse a claquer des dunks, Melo prend des tirs, DeAndre Jordan rate ses lancers et DeMarcus Cousins sort pour 5 fautes. La routine quoi. Tout en gestion donc, les Américains gèrent la dernière période de ce match pour au final s'imposer tranquillement 113-69 face à de surprenant Vénézuéliens. 

 

Dans ce match qui ne nous apprend finalement pas grand chose de nouveau, Paul George termine meilleur marqueur côté américain avec 20 points à 6/7 aux tirs. Jimmy Butler, Kevin Durant et Melo terminent avec respectivement 17, 16 et 14 points et Klay Thompson continue son petit tournoi avec un faible 0/5 aux tirs. DeAndre Jordan est lui le seul a finir en double-double avec 14 points et 11 rebonds. Côté Sud-Americain, Cox a fait du Kobe en terminant avec 19 points à 6/20 aux tirs et le pivot Echenique a été plutôt intéressant avec 18 points (6/7) et 7 rebonds. Prochain adversaires, l'Australie pour Team USA et la Chine pour le Venezuela, mercredi soir. 

Ailleurs sur le web