LeBron James superstar !

Il y aura un Game 7 ! Les Cleveland ont battu les Warriors 115 à 101 grâce un LeBron James de légende. Cette finale est relancée avant l'ultime manche ! Incroyable !

Comment les détracteurs pourraient-ils encore cracher sur LeBron James après un match comme celui-ci ? Dans un Game 6 décisif dans ces Finales, Cleveland s'impose et revient à trois victoires partout. Le match 7 sera décisif, il se jouera à Oakland, et le momentum est actuellement pour les Cavaliers, menés par un King de gala ! Sa performance est exceptionnelle, il porte son équipe sur ses épaules en devenant le quatrième joueur seulement à inscrire plus de 40 points dans deux matchs consécutifs de playoffs. Il termine cette rencontre avec 41 points, 11 rebonds, 8 passes, 4 interceptions et 3 contres, une ligne de statistique exceptionnelle alors que Draymond Green était sur le terrain, contrairement au dernier match...

 

Andrew Bogut out pour plusieurs semaines, Steve Kerr prend le pari logique d'aligner son "cinq de la mort" avec Draymond Green en tant qu'intérieur et Andre Iguodala dans le cinq de départ. Le plan ? Commencer fort pour mettre un coup derrière la tête  des Cavaliers ! Résultat ? Les Warriors sont complètement largués avec un Stephen Curry écopant trop vite de deux fautes tandis que la défense des Cavs s'occupe d'asphyxier l'attaque des Warriors. Ils vont vivre aux joueurs de Golden State une humiliation historique. Ces derniers terminent le premier quart-temps avec des statistiques déplorables ; 5 sur 22 aux tirs, 1 sur 9 à trois-points pour seulement 11 points marqués... Incroyable ! Aucune équipe n'a été, dans l'histoire de la NBA, aussi mauvaise lors d'une Finale NBA ! Le score est de 31 à 11 à la fin du premier quart-temps.

 

Il guide le tempo d'un match dans lequel les coéquipiers du double-MVP vont courir après le score. Ils commencent à se réveiller en début de deuxième quart-temps. Les Warriors reviennent peu à peu dans le match grâce à leur fondamentaux : une défense compacte et une circulation de balle intelligente. Le cocktail fonctionne. Ils reviennent sur les talons de Cavaliers dont l'intensité à baissé entre les deux premières quart-temps. En fin de première mi-temps, alors qu'ils sont proches de revenir totalement dans le match, les hommes de Tyronn Lue vont reprendre un énorme avantage grâce à des fautes stupides. Ils reprennent 16 points d'avance grâce à l'apport surprenant de Dahntay Jones. Le joueur rentre en jeu et inscrit cinq points consécutifs. Qui savait qu'il jouait les Finales avec les Cavs ? Le match s'est équilibré mais les efforts déployés par les Warriors pour revenir ne sont pas récompensés, la faute à de nombreuses approximations dans les moments clés. 

 

Au retour des vestiaires, moment choisi par les Warriors dans les matchs couperets pour revenir, ils continuent à effectuer des mauvais choix inhabituels... Des 3-points trop risqués, des passes mal dosées, mais aussi une quatrième faute de Stephen Curry, dont le match ressemble encore une fois à un calvaire. En face, LeBron James, plutôt bon en première mi-temps, aligne les pénétrations pour détruire son adversaire, il marque un dunk impressionnant auquel Klay Thompson va répondre à sa manière avec 11 points consécutifs pour l'autre membre des Splash Brothers. Il ramène les siens à seulement neuf points de Cleveland avant le dernier quart-temps : 80 à 71...

 

A l'aube du dernier quart-temps, les arbitres choisissent de se faire remarquer (cela devient une sacrée habitude...), ils décident de siffler une cinquième faute sur Stephen Curry, au bord de l'expulsion, tandis qu'ils laissent jouer deux autres actions (voire trois) très litigieuses, avec notamment une faute de Richard Jefferson ainsi qu'une de Draymond Green non comptabilisée. LeBron James est inarrêtable. Auteur des huit derniers points de son équipe dans une équipe sans mouvement en fin de troisième quart-temps, il en enchaîne dix supplémentaires dans ce début de dernier quart-temps pour permettre aux siens de rester dans le match... Grâce à un apport brillant des deux côtés du terrain, le King (qui se permet de bâcher un pâle Stephen Curry) envoie deux gros alley oop pour Tristan Thompson, lui aussi auteur d'un match impeccable avec 15 points et 16 rebonds... Cleveland a repris un énorme avantage, ils ne le lâcheront plus (99/86).

 

Stephen Curry pète un câble et écope d'une faute technique après avoir engueulé l'arbitre tout en balançant son protège-dent au sol. Les Warriors sont terrassés. Le plan de Steve Kerr a échoué. LeBron James a gagné. On attend du King qu'il réitère une dernière fois cette performance pour aller décrocher une troisème bague méritée tant il marche depuis plusieurs matchs sur ses advervaires. Le Game 7 promet d'être exceptionnel.

 

Pour les Cavs, hormis les deux grosses performances de Tristan Thompson et LeBron James, Kyrie Irving s'est montré moins adroit avec un 7/18 aux tirs, il termine la rencontre avec 23 points, mais une influence moindre dans le jeu. JR Smith ajoute 14 points avec une performance solide à la clé, autant en défense qu'en attaque. Pour les Warriors, Draymond Green s'est montré décevant avec seulement 8 points, 10 rebonds et 9 passes. Son impact sur le jeu des Warriors ne s'est pas fait ressentir autant que prévu. Stephen Curry a arrosé (8/20 aux tirs). Il termine la rencontre avec une expulsion et 30 points inscrits (et une passe décisive !). Klay Thompson y a ajouté 25 points. La performance des Warriors est collectivement déplorable pour un Game 6 de Finale. Aucun joueur ne s'est montré à la hauteur de l'évènement contrairement à des joueurs de Cleveland emmenés par un LeBron James en fusion. 



Ailleurs sur le web