141

online

LeBron James : du rang de GOAT à celui d'excellent joueur...

LeBron James : du rang de GOAT à celui d'excellent joueur

 

Il y a deux semaines, LeBron James était en quête du GOAT. Aujourd'hui, il court après une victoire en Finales pour éviter l'humiliation.

Alors qu'on soit clair d'entrée de jeu, pas de chichi, LeBron James est le plus grand joueur des années 2010 par son impact sur la Ligue, sa longévité, son charisme et surtout, ses titres. Mais on se réveille ce matin avec un goût amer dans la bouche, celui de la déception, de la désillusion.
La campagne des Playoffs 2017 de LeBron est stratosphérique, 32.4 points-8,8 rebonds-7,6 passes. La facilité avec laquelle il renversait les contenders à l'Est les uns après les autres laissait espérer des finales serrées. Pourtant 3 victoires des Warriors plus tard, les Cavs et son leader semblent surpassés.

 

  • Les Warriors font oublier LeBron James

 

32 points, 12,3 rebonds et 10,3 passes, des stats en triple-double en Finale NBA! C'est juste fou, c'est juste incroyable, c'est juste insuffisant. Face à l'usine de destruction des Warriors, Cleveland est sans solution. "Nous sommes dans une situation dramatique (…) mentalement et physiquement, je suis à plat" lançait LeBron en conférence de presse hier soir. Il n'a rien à se reprocher si ce n'est de ne pas trouver de solution pour gagner, il faut dire que le pseudo-coach qu'est Tyronn Lue ne l'aide vraiment pas. Les Cavs jouent dans le rythme qui convient le mieux aux Warriors, en courant, armant à 3 points sur la majorité des possessions. Mais quand en face, ils font tout mieux, il faut chercher des solutions alternatives et c'est là que ça bloque. Hier, LeBron réalise surement l'un de ses plus grands matchs de la saison avec 39 points, 11 rebonds et 9 passes à 55%. Mais s'il est impeccable en attaque, il semble trop court en défense pour ne serait-ce que diminuer le rendement offensif de Kevin Durant (31 points) sur cette série.

 

  • "Je n’ai sans doute jamais joué face à une telle force de frappe"

 

Hier Kyrie Irving (38 points) et LeBron James effectuaient sans aucun doute le meilleur match possible, pourtant à la fin c'est bien Golden State qui l'emporte sur leurs terres. Alors comment faire pour ne pas se faire sweeper à domicile, comment éviter la ridiculisation, comment ne pas vivre ce qu'on vécut il y a un an les Warriors en perdant le game 7 devant leur public ? A preque 49% à 3 points hier, Curry et les siens semblent sur un nuage, "je n’ai sans doute jamais joué face à une telle force de frappe" argumente LeBron. Alors pourquoi rentrer dans leur schéma de jeu, pourquoi ne pas tenter de ralentir le rythme, de jouer sur les grands et de faire mal dans la raquette ? C'est à LeBron d'imprégner un nouveau style de jeu, des nouveaux systèmes. Il l'a toujours fait et doit encore plus le faire maintenant que les champions en titre sont dos au mur. S'ils viennent à se réveiller lors du Game 4 avec une grosse victoire, ça sera une belle réaction d'orgueil mais surtout une impression de gâchis que laisseront les Cavs sur ces Finales.

 

  • LeBron James à 1 finale de changer l'histoire

 

Les avis étaient presque unanimes, si James renversait les Warriors et remportait un nouveau titre NBA (ramenant son bilan à 4 victoires pour 4 défaites), il deviendrait probablement le plus grand joueur de basket de tous les temps. Mais l'histoire a pris un tout autre tournant, et le sweep parait bien plus probable qu'une simple victoire dans cette série pour l'ex-joueur du Heat. Si 4-0 il y a, les discussions seront closes pour le reste de sa carrière. Ce qui est terrible, c'est qu'il ne pouvait (presque) pas faire mieux. Il est trop fort de partout, mais pas assez bien entouré pour rivaliser avec les Warriors. Alors l'histoire est dure, l'histoire est rude, mais l'histoire retient essentiellement les gagnants. Michael Goat Jordan a remporté 6 titres NBA, LeBron James en a bientôt perdu 5.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()