21

online

LeBron James dans l'histoire, Kawhi Leonard innarrêtable

LeBron James dans l'histoire, Kawhi Leonard innarrêtable

 

Deuxième match des séries entre les Cavs et les Raptors ainsi qu'entre les Spurs et les Rockets avec malheureusement toujours aussi peu de suspens.

  • Toronto Raptors 0-2 Cleveland Cavaliers

 

Quel match...C'est à se demander jusqu'où iront-ils et surtout jusqu'où LeBron James ira-t-il. Le king, rentré dans l'histoire pour avoir dépassé Kareem Abdul Jabbar et ses 5762 points en Playoffs (5777 pour James), termine un récital: 39 points à 10/14 aux tirs, 6 rebonds, 4 passes, 3 interceptions et 2 contres. Tout simplement monumental. A l'image du premier match, les Raptors se font dominer d'entrée. Kyrie Irving et les siens agressent sans arrêt leurs adversaires et très rapidement, ils prennent 10 points d'avance (19-9). Les visiteurs tentent de revenir avec notamment un Valanciunas très bon hier soir qui fait un chantier dans la raquette mais les Cavs continuent d'enchainer les paniers derrière la ligne (8/8) et semblent intouchable. D'autant plus que DeMar DeRozan réalise une partie indigne de son statut. Les Cavs mènent de 12 à la mi-temps (62-48). Au retour des vestiaires, les Raptors reviennent avec de meilleures intentions mais très rapidement, Kyle Lowry va se blesser alors que Norman Powell lui tombe sur la jambe. Il réussira à revenir sur le terrain après un passage au vestiaire mais ce n'est pas sans inquiéter les Raptors. C'est le moment choisi par Kevin Love pour enchainer derrière l'arc et donner 18 points d'avance aux siens. Si les Raptors vont réussir à revenir à -13, c'était sans compter sur James, qui va donc dépasser KAJ, en s'amusant avec la défense adverse. L'écart va monter à +30 avant que Tyronn Lue ne sorte ses titulaires. Finalement, Cleveland s'impose 125-103 dans un match qui n'en était pas vraiment un tant les Cavs ont dominé leur sujet. James termine donc avec 39 points, Kyrie Irving avec 22 points et 11 passes et Channing Frye avec 18 points. En face, Cory Joseph (22), Valanciunas (23) et Kyle Lowry (20) auront fait un bon match pendant que DeRozan (2/11, 5 points) est totalement passé au travers. Les Raptors n'auront pas le choix, ils doivent se réveiller parce qu'avec ce niveau là, ils risquent le coup de balai.

 

 

  • Houston Rockets 1-1 San Antonio Spurs

 

C'est ce qu'on appelle, une soirée mi figue-mi raisin. Si le match en lui même fut parfait pour les Spurs avec un Kawhi Leonard totalement monstrueux et une victoire sans appel, la perte de Tony Parker blessé au genou inquiète les Texans...

 

Dès le début du match, on observe des Spurs concentrés, focus, ne voulant pas réaliser la même partie que lors du game 1. Kawhi Leonard débute sur les chapeaux de roues avec 2 tirs d'affilés et les Spurs en général sont extrêmement efficaces. La balle tourne bien, la défense est solide et en attaque, le collectif permet de trouver des tirs ouverts. Les Spurs dominent mais Ryan Anderson va enfin se réveiller sur ses Playoffs et il va enchainer de loin afin de ramener les siens dans la partie (33-30). Les Spurs vont continuer sur cette idée, agresser les Rockets et surtout James Harden qui n'y arrive pas. L'apport de Anderson ne sera pas suffisant face à ces Spurs et les hommes de Gregg Popovich mènent de 10 à la mi-temps (65-55). Au retour des vestiaires, le match va s'équilibrer. Chaque équipe va donner du sien, va jouer sur ses forces et les Rockets sont de retour dans le match. Cependant, Tony Parker va se blesser et étonnament, cela va rebooster totalement les Spurs qui vont terminer le match sur un violent 32-5. Au final, Houston s'incline violamment 121-96, face à un monstre d'efficacité qu'est Kawhi Leonard: 34 points à 13/16, 7 rebonds et 8 passes. Tony Parker était à 18 points, Aldridge à 15 et Simmons à 14. En face, Anderson a fait un super match avec 18 points à 7/9 et 8 rebonds pendant que Harden est passé à côté aux shoots avec 13 points, 10 passes et 7 rebonds. Les Rockets rentrent cependant avec une victoire dans la poche, et l'avantage du terrain récupéré. Aux Spurs de faire le job.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()