Le Thunder s'impose à San Antonio !

Début des demi-finales du côté de Cleveland qui reçevait les Hawks pendant que le Thunder se déplaçait dans le Texas pour le second match de la série.

  • ATLANTA HAWKS 0-1 CLEVELAND CAVALIERS

 

L'an passé, la série s'était soldée par un Sweep retentissant de la part de LeBron James et ses coéquipiers. Cette saison, si énormément voient les Cavs s'imposer, il est certain que leur adversaire du soir vendra chèrement sa peau avant d'abandonner. Cela a pu être observé sur ce premier match de la série.

 

Dans une ambiance de feu, déclenchée en partie par le très bon début de match de Kyrie Irving, Cleveland va s'appuyer sur sa réussite extérieure pour prendre le large dès la fin du premier quart-temps. Les cavs, portés par le duo Irving/James dominent, et gardent dix unités d'avancent jusqu'à la pause, profitant des faiblesses d'Atlanta, maladroit derrière l'arc (4/17) et dont les leaders craquent un peu (2/16 pour la paire Paul Millsap/ Al Horford). Cependant, Kent Bazemore et Dennis Schröder sont en forme. Auteurs de 23 points en première mi-temps, ils permettent à Atlanta de rester à une distance raisonnable, alors que Kyle Korver est parfaitement muselé. Cleveland va appuyer sur l'accélérateur en troisième quart temps, afin de prendre 18 points d'avances, mais les Hawks n'ont pas dit leurs derniers mots. Au contraire, ce match se transformant petit à petit en blow-out va les réveiller et déclencher un 16-2 leur permettant de revenir à 4 points avant l'ultime période ! Ils vont même réussir à reprendre l'avantage à 8 minutes du termes mais les Cavs vont faire jouer leur expérience et vont s'imposer doucement sur le score de 104-93.  LeBron James termine avec 25 points, 7 rebonds et 9 passes, Kyrie Irving avec 21 points et 8 passes et Kevin Love avec 17 points et 11 rebonds. Tristan Thompson affiche lui 14 prises dont 7 offensives et "Gérard" Smith a parfaitement joué son rôle avec 12 points à 4/7 derrière l'arc.  En face, Dennis Schröder a fait un excellent match, terminant avec 27 points à 5/10 derrière l'arc et 6 passes. Paul Millsap et Kent Bazemore terminent respectivement à 17 points, 13 rebonds et 16 points, 12 rebonds, dans ce match finalement déçevant mais pouvant donner confiance aux Hawks. 

 

 

  • OKLAHOMA CITY THUNDER 1-1 SAN ANTONIO SPURS

 

Quel match ! Alors que San Antonio avait littéralement détruit OKC sur le premier match de la série, les coéquipiers de Russell Westbrook, auteur d'un très gros match, sont revenus le couteau entre les dents et s'imposent 98-97 sur les terres des Texans ! 

 

Les Spurs avaient déroulés leur basket pendant le premier match, ce fut plus compliqué pendant le second avec un début de match sans réussite, shootant à 2/16 aux tirs et permettant à OKC de prendre rapidement 10 points d'avances. La second-unit des spurs, associé à la sortie de Russell Westbrook, va permettre aux texans de revenir petit à petit dans le match, bien aidé par un LaMarcus Aldridge toujours aussi intenable dans la raquette. Les quintuples champions reviennent au score et le duo de feu d'OKC va tenir tête à celui des Spurs, gardant les devants jusqu'à la mi-temps. Les texans sont bien moins sérieux, laissant beaucoup d'espaces en défense, permettant à OKC de tenir le rythme et de s'amuser en attaque. Heureusement Aldridge continue son récital malgré l'abattement incessant du Thunder au rebond. Kawhi Leonard est lui très bien tenu par Dion Waiters (oui oui). Au final, malgré 3 lancers d'Aldridge, San Antonio ne réussira pas à passer devant et laissera le Thunder récupérer l'avantage du terrain, chose inimaginable après le game 1. Russell Westbrook à été incroyable et termine avec 29 points, 7 rebonds et 10 passes pendant que son acolyte affiche 28 points et 7 rebonds. Steven Adams termine lui avec un gros double-double, 12 points et 17 rebonds. En face, Manu Ginobili a apporté 11 points du banc, mais c'est surtout LaMarcus Aldridge qui termine avec 41 points et 8 rebonds à 15/21 aux tirs, un récital. Kawhi Leonard à eu quelques problèmes cette nuit et termine avec seulement 14 points. Le prochain match à OKC s'annonce chaud-bouillant.

 

Ailleurs sur le web