Kyle Lowry refroidit Dwyane Wade !

Toronto Raptors - Miami Heat - Kyle Lowry - Dwyane Wade - NBA
Crédit photo : USA Today Sports

Match 3 dans la série très indécise entre Toronto et Miami et premier en Floride. L’occasion pour Kyle Lowry de devenir enfin un joueur de play-offs.

Dwane Casey avait réalisé quelques ajustements dans son cinq malgré la victoire dans le Game 2 en titularisant Patrick Patterson à la place de Norman Powell. Cela s’avèrera payant… pendant six minutes. Les Raptors vont neutraliser les offensives de Miami et feront preuve d’efficacité en attaque. Mais cette belle dynamique rarement aperçue dans cette série est éphémère. L’entrée d’Udonis Haslem déstabilise le collectif canadien et laisse davantage d’espace à Dwyane Wade qui s’en donne à cœur joie pour rattraper le retard de son équipe. Toronto domine sans pour autant exceller et larguer Miami à la marque.
Le genou meurtri d’Hassan Whiteside au match précédent oblige le géant à abandonner après un contact avec son coéquipier Luol Deng. Le Heat ne disposant plus de point de fixation à l’intérieur, c’est Goran Dragic (12 points) qui prend ses responsabilités pour maintenir les siens à flot. L’intensité est davantage présente que lors des premières rencontres disputées au Canada mais cela ne se traduit pas au tableau d’affichage. Il faut un contre monstrueux de Josh McRoberts sur Jonas Valanciunas conclu par une contre attaque éclaire de Deng pour que l’American Airlines Arena se lève une première fois. Malgré ce sursaut d’orgueil, les Raptors enclenchent enfin la vitesse supérieure pour compter neuf points d’avance à la pause, 49 – 40.

 

Alors que les Dinos sont incisifs dès le retour des vestiaires avec deux bombes de Kyle Lowry longue distance, la cheville de Valanciunas vient contrecarrer les plans des visiteurs. À l’instar de Whiteside, le lituanien, 16 points et 12 rebonds en 22 minutes, ne reviendra pas et le Heat en profite pour enfoncer le clou avec un 7-0 qui relance le match. La suite se réusme en un duel Lowry – Wade. Le meneur inscrit 15 points et l’arrière 18 durant le seul troisième quart temps. Et quand le maitre de la maison est en chaleur, c’est tout le building qui se soulève. D-Wade ramène le Heat à égalité avant le début de la dernière période dans une Triple A en fusion. Les hommes de Coach Casey vont faire preuve d’une grande inconstance pour terminer la rencontre. Sauf que le Heat ne peut en profiter, la franchise floridienne a en effet pris la mauvaise habitude de gâcher de bonnes opportunités depuis le début de cette demi-finale de conférence. Le money time se profile et le score est encore une fois très serré. Aucune équipe ne parvient à prendre le dessus et c’est une bataille tactique que doivent se livrer les coachs. C’est Kyle Lowry qui débloque la situation et résiste à lui tout seul à la furia du Wade version 2006. DeMar DeRozan (19 points, 6 rebonds et 5 passes) assure sur la ligne des lancers pour assurer la victoire.

 

Le meneur des Raptors est parvenu à vaincre le signe indien et enfin être décisif en play offs. Sa ligne de stats est remarquable, 33 points à 11/19 et un money time géré à la perfection. En face, D-Wade a tout donné et plus encore mais l’absence de Whiteside était préjudiciable. Il termine à 38 points à 13/28, 8 rebonds et 4 passes.

 

Match 4 dans la nuit de lundi à mardi, toujours à Miami.  

Ailleurs sur le web