Kobe Bryant aux Pistons, Phil Jackson y avait songé

Dès lors à la tête des Lakers de Los Angeles, Phil Jackson aurait pensé à trader Kobe Bryant contre Grant Hill des Pistons de Detroit.

Heureusement pour le maître Zen, Phil Jackson. Ce trade Kobe Bryant-Grant Hill n’a jamais eu lieu. Il aurait tout simplement bousculer l’histoire de la NBA. Mais la question que l’on se pose, c’est pourquoi l'entraîneur des Lakers a pensé trader son jeune poulain. Le fait est que sa première saison, Kobe Bryant n’était pas titulaire. Mécontent, le Black Mamba le faisait savoir à son coach.

 

Pour seulement quelques minutes, j’ai pensé aux Pistons et leur faire une offre d’échange entre Kobe et Grant Hill - confie Jackson à son vieil ami Charley Rosen lors d’une interview Vendredi dernier au Today’s Fastbreak.

 

Kobe prend son mal en patience et même si ce dernier ne considère pas comme "un joueur du banc", Phil Jackson ne cède pas et suit ses convictions. Le coach résume :

 

On continue de gagner et Shaq est complètement investi. Kobe ne tourne qu’à 19 points de moyenne. Il appelle alors Jerry West et Elgin Baylor afin de savoir comment ils faisaient pour tourner à 30 points de moyenne. Kobe dit aussi qu’il veut être transféré. Jerry Buss m’en parle évidemment. Kobe se voyait devenir l’un des plus grands joueurs de tous les temps. J’ai toujours pensé qu’il atteindrait effectivement son objectif. Peu importe, il n’a pas été transféré.

 

On connaît la suite, Kobe Bryant a développé et musclé son jeu, gagné 5 titres NBA avec les Lakers de Los Angeles. Une dynastie. Grant Hill, star à Duke et promis à un bel avenir, n’a pas démérité mais le polyvalent ailier n’a jamais eu l’occasion de remporter une bague, souvent handicapé par des pépins physiques.

 

De toute façon, il n’aurait jamais été échangé. Alors, j’ai dit à Kobe de faire preuve de patience et de laisser le jeu venir à lui. Mais Kobe avait hâte de prouver son niveau et de mener l’attaque des Lakers.

 

Bien entendu, avec des si, on refait l’histoire. Depuis, la page Kobe Bryant s’est finalement clôturée de la plus belle des manières.

 

Il me manque, et le jeu va lui manquer - conclut Master Zen.

Ailleurs sur le web