208

online

Klay Thompson : la clé des Warriors

Klay Thompson : la clé des Warriors

  

En début de saison, le public NBA se demandait si Klay Thompson n'allait pas subir l'arrivée de KD en préparant ses valises. Aujourd'hui, on se demande comment le public NBA a pu imaginer voir Thompson partir tant il est indispensable aux Warriors. Il est l'une des pièces maîtresses de la machine Golden State et sans lui, le leader incontesté de la Ligue ne le serait surement pas.

  • Un attaquant hors-pair 

 

Avant toute chose Klay Thompson est un monstre offensif, clairement, et cela s'explique par plusieurs choses. Tout d'abord sa gestuelle de tir, n'est-ce pas à l'heure actuelle le plus beau shoot de la Ligue? Sans aucun doute et si ce n'est pas la perfection, on s'y rapproche. Tout est niquel, du positionnement des pieds parfaitement aligné à celui des épaules jusqu'au cassage de poignet. Sa faculté à dégainer son tir très rapidement rend le joueur quasiment intouchable. Mais avec Klay Thompson y a pas de secret, l'entraînement,l'entraînement et encore l'entraînement. Il s'impose une rigueur dans son travail pour toujours être meilleur, pas étonnant qu'il continue d'élever son niveau chaque année. Les heures passées à shooter seul face au panier lui donnent l'impression de ne plus avoir d'adversaires en face de lui durant les matchs. Le joueur en lui-même n'est pas humain, en tout cas c'est la conclusion qu'on en fait quand on le voit enchaîner les filoches sans aucune émotion (il doit venir de la même planète que Kawhi Leonard). Mais cette neutralité faisant suite à un panier constitue sa force, il montre à ses adversaires qu'il en mettra tant qu'il pourra comme un robot enchaînerait les switchs. Ce mental d'acier, blague à part, permet à Klay Thompson de ne jamais douter. A partir du moment où son premier shoot tombe juste, il est capable d'engendrer une série énorme et de faire tomber quelques records. Et ça marche dans l'autre sens, il continuera de tirer tant qu'il ne trouvera pas la cible, quitte à enchaîner les briques.Il ne faut surtout pas oublier son jeu sans ballon, ses déplacements sont tranchants et les défenseurs qui doivent se le coltiner passent à chaque fois un match éprouvant. Il trouve toujours le moyen d'obtenir un shoot ouvert, la sortie d'écran restant son move favori. Vous ne verrez jamais Klay Thompson partir sur des dribbles ou du 1 contre 1, rien dans le spectacle mais tout dans l'intelligence. Il est possédé par le shoot et rien d'autre ne l'intéresse. 

Cette palette offensive fait du joueur un attaquant hors du commun, ajoutez-y un Stephen Curry en pleine bourre et les Splash Brothers marchent sur la Ligue.

 

  • Un défenseur ultra-complet

 

Si offensivement, Klay Thompson est un monstre, défensivement, c'est un aussi un phénomène. A se demander pourquoi son nom ne ressort jamais pour la discussion du Défenseur de l'année. Déjà il part avec un avantage, sa taille. Pour un arrière, il est grand (2,01 m), physique et gène très facilement l'adversaire. Pour un meneur ou un arrière, avoir Klay sur le dos c'est terrible, car il ne vous lâche pas d'une semelle. C'est un pot de colle, toujours à poser ses mains sur le ballon tout en restant intelligent, en ne commettant que très peu de fautes. Pour se démarquer de lui, c'est très fatigant et véritablement frustrant pour les shooteurs. Il réussit à lire tous les déplacements adverses et donne l'impression de ne jamais fatiguer. Pas étonnant qu'il soit toujours placé face aux meilleurs joueurs quand on a une telle endurance (top 15 des joueurs qui courent le plus sur un parquet) combiné avec un QI basket supérieur à la moyenne. Il est simplement capable d'éteindre un joueur, même un MVP. La fusion de l'attaquant génial au défenseur rude place Klay Thompson parmi les tous meilleurs de la Ligue, et des deux côtés du terrain. 

 

  • Un joueur des records

 

Si sa carrière NBA est encore jeune (6ème année), son palmarès est déjà bien rempli. Avec les Warriors, Klay fait tomber un paquet de record mais individuellement, il a déjà une sacrée collection. C'est d'abord le joueur le plus rapide à avoir dépassé la barre des 1000 shoots à 3 points en seulement 5 saisons NBA. Bon déjà, ça te décrit un mec. Plus impressionnant encore, il est celui qui a inscrit le plus de points en seulement 3 quart-temps. C'était face aux Pacers et il a marqué 60 points. Encore plus fou? Eh bien c'est le joueur affichant le plus gros total de points sur 1 quart-temps avec 37 POINTS A 13/13 AU SHOOT ET 9/9 DERRIERE L'ARC. Quand on vous parlait d'un robot, pas sûr qu'on se trompe. C'était face aux Kings, pas réputés pour leur défense mais bon, il a quand même inscrit 37 des 41 points de son équipe sur les 12 minutes. 

 

Toutes ses caractéristiques montrent à quel point Klay Thompson est au-dessus de la mêlée. Il ne sera sans doute jamais MVP et reste pourtant l'un des tous meilleurs de la Ligue. Mais c'est parce qu'il s'en fiche de la gloire ou de la reconnaissance que ce joueur est inhumain. Son intelligence de jouer pour l'équipe avant de jouer pour lui place les Warriors au plus haut. Et s'il ne fera jamais partie du show-biz, son palmarès s'inscrira sans aucun doute parmi les plus étincelants de la NBA. 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()