Josh McRoberts, le chaînon manquant du Heat revient

josh mcroberts - miami heat - charlotte hornets - charlotte bobcats - lebron james - chris bosh - NBA
Crédit photo : Fox Sports

Josh McRoberts a su se montrer avec les Bobcats de Charlotte, mais il n'a rien pu faire avec le Heat la saison dernière. L'ailier-fort se dit presque prêt à revenir sur les terrains NBA.

Lorsque les Pacers avaient fait confiance à Josh McRoberts lors de la saison NBA 2010-2011 , l'ancien pensionnaire de Duke s'est distingué avec 7,4 points (55%, 38% à 3pts), 5,3 rebonds et 2,1 passes en 22 minutes de jeu et 51 titularisations.

 

 

Malheureusement, ce dernier s'est perdu aux Lakers, puis à Orlando. Heureusement les Bobcats et futurs Hornets de Charlotte ont redonné sa chance à l'intérieur avec un temps moyen de 30 minutes et une place de titulaire. Il s'est ainsi montré à son avantage dans la défense de la raquette ou encore dans le jeu sans ballon pour libérer ses coéquipiers. Lors de sa dernière année à Charlotte, Josh McRoberts s'est illustré avec une ligne de stats qui a montré toute sa polyvalence sur le parquet : 8,5 points (44%, 36% à 3pts), 4,8 rebonds et 4,3 passes.

 

Le Heat qui devait monter une équipe capable de compenser le retour à la maison de LeBron James devait passer par un renforcement au poste 4 et 3. Si Luol Deng arrive en provenance de Cleveland, McRoberts devait être le bon maillon au poste 4. Malheureusement, une blessure au pied et au genou le limiteront à 17 matchs (4 titularisations) pour une ligne moyenne de 4,2 points (53%, 42%à 3pts), 2,6 rebonds et 1,9 passe en 17 minutes de jeu.

 

Toujours en convalescence, il a indiqué à l'Indianapolis Star ne plus être très loin de son retour : 

Je ne pense pas que je vais être à 100% (rires). J'ai tellement joué à 100%, cela fait trop longtemps que je joue ainsi, mais je n'en suis plus très loin. J'ai eu un superbe été ici à St Vincent pour ma rééducation, et je pense que je serai prêt à revenir. J'ai hâte que la saison commence. Je dois juste pour le moment tout faire pour me rétablir et revenir ici pour le début du training camp. Je suis excité à l'idée de revenir sur le terrain et faire ce que j'aime faire.

Il est évident que son absence a été très problématique pour le Heat, notamment dans le renforcement d'une raquette décimée avec un Chris Bosh tristement sorti de l'exercice NBA 2014-2015. De plus, Josh McRoberts et son style de jeu atypique permettront enfin à Miami de changer de système et de mettre au placard un plan de jeu sans meneur et sans pivot, un schéma tactique qui était encore possible quand LBJ faisait le bonheur du Heat.

 

Reste à savoir si sa longue absence n'aura pas d'effet sur ses performances qui coûteront encore plus de 17 millions de dollars d'ici 2018.

 

Ailleurs sur le web