226

online

Jimmy Butler clutch, Washington continue sa route

Jimmy Butler clutch, Washington continue sa route

 

Il y avait peu de match dans cette soirée pré All Star Game. On a pourtant eu droit à du spectacle avec, notamment, la victoire des Bulls au buzzer (ou presque) contre les Celtics.

On va commencer par le match serré de la journée. Les Bulls se sont imposés in extremis contre les Celtics grâce à une décision arbitrale qui n'a pas du faire plaisir aux Celtes. alors que le score est de 103 à 102 pour les hommes en vert, les arbitres sifflent une faute de Marcus Smart sur un jumpshot de Jimmy Butler alors qu'il ne reste même pas une seconde de jeu. Le franchise player de Chicago ne se fait pas prier pour rentrer ses deux lancers et clore le match. On vous laisse juger de l'existence ou non de cette faute.

 

 

Mais pour arriver à cette conclusion, il y avait un match à jouer avant. Et Butler s'y encore mis en valeur au milieu du collectif chicagoan. Avec 29 points et 7 passes, il a porté sa franchise sur ses épaules, alors que Dwyane Wade est toujours absent. Il a pu compter sur une raquette efficace pour l'épauler : les deux titulaires ne laissent échapper le double-double que de peu (12 et 9 pour Taj Gibson et 15/8 pour Robin Lopez) pendant que Bobby Portis retrouvait son mojo en sortie de banc (19 points et 8 rebonds en 26 minutes). En face, Isaiah Thomas a encore illuminé le match de son talent (29 points et 7 passes, 41ème match d'affilé à plus de 20 points, record de franchise battu) mais il n'a pas été assez soutenu. Seul Kelly Olynyk a noirci la feuille avec 17 points, 7 rebonds et 4 passes alors qu'Al Horford a complétement sombré (7 points, 2 rebonds et 3 passes). La performance du pivot titulaire montre bien la domination de Chicago dans la raquette. L'ancienne franchise de Michael Jordan a écrasé les Celtics au rebond : 51 à 31 !

 

Le deuxième match qui opposait les Pacers aux Wizards a été moins serré. Les hommes de la Maison Blanche, imprenable sur leurs terres, ont assez facilement battu leurs adversaires sur le score de 111 à 98. Otto Porter Jr se charge de lancer la machine pour les coéquipiers de John Wall avec un 4/4 à trois points dans les premières minutes du match (il finit à 25 points à 9/15 et 6/10 derrière la ligne) avant de laisser le duo John Wall/Bradley Beal gérer le reste du match (20 points et 12 passes pour le premier, 19 points pour le second). Markieff Morris apporte lui aussi son écho avec 21 points. Paul George a baeu se démener, il ne parvient pas à trouver à trouver la mire (17 points à 6/19) et il n'est pas aidé par la performance de Jeff Teague (6 points, 6 rebonds et 5 passes). Myles Turner peut briller (17 points et 9 rebonds), Al Jefferson retrouver ses jambes de 20 ans (12 points et 11 minutes), les Wizards ne seront jamais inquiétés et consolident leur place sur le podium de la conférence Est. A noter la titularisation d'un Kevin Seraphin loin d'être ridicule (9 points et 5 rebonds en 25 minutes).

 

  • Résultats NBA :

 

Washington 111 Indiana 98

Boston 103 Chicago 104

Ailleurs sur le web
Votre avis ()