Jeff Hornacek planifie le recrutement des Knicks

Jeff Hornacek - New York Knicks - Jose Calderon - Jerian Grant - NBA
Crédit photo : The NY Post
1694
lectures
Avis

La relative faiblesse du poste de meneur à New York est un secret de polichinelle. Un renfort à la mène serait donc la priorité des Knicks lors de la free agency.

Habitué à évoluer avec un point guard de talent à Phoenix (Eric Bledsoe, Isaiah Thomas ou Goran Dragic), il semblerait que Jeff Hornacek soit bien décidé à recruter un meneur digne de ce nom pour tenir les rênes de l'effectif. Entre Jose Calderon sur la pente descendante (7,6 points et 4,2 passes) et Jerian Grant, encore trop inexpérimenté (5,6 points et 2,3 passes), pour endosser le costume, les Knicks n'ont pas d'autres alternatives que de se pencher sur un free agent. Le nouveau head coach s'est exprimé dans le New York Post :

 

Nous avons un jeune joueur qui est forcément inexpérimenté après sa première année. Il va s'améliorer bien sûr. Jose est sur la fin de sa carrière. Donc, si nous pouvons trouver un gars qui se situe entre les deux pour faire le lien, ça serait idéal. Il y a pas mal de joueurs disponibles et je suis certain que Phil Jackson et Steve Mills sont déjà en train d'examiner les possibilités. Si on peut faire venir un joueur, qui peut aider le jeune et assister le vétéran, cela rendrait l'équipe meilleure.

 

La signature de Tony Wroten, en fin de saison, n'est pas la solution attendue du côté de la Grosse Pomme. L'arrière a déjà subi deux opérations au genou droit et son retour au plus haut niveau est plus qu'hypothétique. Rajon Rondo est le favori de Carmelo Anthony, mais le nouveau staff des Kings ne semble pas prêt à le laisser filer. L'autre gros poisson, Mike Conley, va être dragué pour la moitié des franchises. Enfin, des sources internes affirment que le cas de Ty Lawson est jugé trop risqué et que le retour de Jeremy Lin à New York n'est pas au programme. Reste donc une poignée de free agents dont le profil correspond à celui recherché par Jeff Hornacek : Brandon Jennings, D.J. Augustin, Aaron Brooks voire même Tyler JohnsonLe coach new-yorkais a pour ambition de moderniser la fameuse attaque en triangle tant décriée cette saison. Il souhaite également renforcer la pression défensive du backcourt, jugée trop poreuse.

 

J'ai eu du succès à Phoenix avec des meneurs de talent. Notre effectif était adapté au jeu uptempo et je demandais aux arrières de pousser un maximum la balle pour obtenir des paniers faciles. Ici, j'ai de très bons intérieurs dans l'effectif, mais nous ne pouvons pas compter uniquement sur ces gars pour protéger l'arceau. La défense commence par les petits qui doivent mettre la pression sur le ballon.

Ailleurs sur le web