150

online

Intriguants Blazers !

Intriguants Blazers !

  
kobe bryant - los angeles lakers - portland blazers
Portland, l'énigme !

Le mercredi, Sunkidd vous propose sa chronique. Entre analyses, coups de gueule, trois sujets, trois tons parce que le mercredi, c'est permis. Voici le Sea Sex and Sunkidd saison 3.

 

L'âne est, avec la couleur bleue, le symbole du parti démocrate américain, l'éléphant étant lui, avec la couleur rouge, celui du parti républicain. Et, c'est ainsi que notre SSS de la semaine va vous proposer de vous pencher brièvement ce mercredi sur le cas de l'Elephant Bryant "baché" par ESPN pour ensuite vous attarder sur l'âne Portland. Sans rentrer dans de trop faciles clichés, nous vous proposons ici l'idée d'anticiper deux belles gamelles pour 2016. D'abors celle de Portland franchise historique de la NBA puis celle Kobe passé d'éléphant d'afrique à d'éléphant de mer en l'espace de deux saisons.

 

 

  • Sea ou les tweets de la semaine : Kobe dégringole au Top 50

 

Les sites NBA regorgent de classements. Et, alors que la saison nouvelle se prépare, ESPN vient de publier celui très attendu des joueurs. Cet ordonnancement vient d'ailleurs de mettre une calotte à un mammouht de la balle orange : Kobe Bryant. En effet, ESPN le classe  93ème meilleur joueur encore en activité de la Ligue. Alors d'autres éléphantidés, comme Baron Davis ou Stephon Marbury, sont venus en aide cette semaine à leur comparse dinosaure. Mais au final, ce classement n'est pas si choquant que cela. Faisant référence, tel le Top 50 de Marc Toesca pour la musique des années 80, ce dernier nous indique clairement une chose : Kobe n'est plus qu'un joueur très ordinaire. Mais après tout, Johnny a lui aussi sorti de mauvais albums !

 

 

 

  • Sex ou l'histoire sulfureuse de la semaine : Voilà pourquoi nous jouons !

 

 

 

  • And Sunkidd ou la question de la semaine : Intriguants Blazers ...

 

Les Blazers ont tenté quelque chose de nouveau ce lundi contre le Jazz. En effet, Terry Stotts a expérimenté le small-ball. C'est ainsi que la formation de l'Oregon débute le second acte avec un 5 composé de CJ McCollum, Allen Crabbe, Moe Harkless, Al-Farouq Aminu et d' Ed Davis. Popularisé par les Warriors la saison passée, cette stratégie a proposé à Aminu de défendre parfois sur Gordon Hayward mais aussi sur Rudy Gobert qui lui rend presque 20 centimètres. Inimaginable la saison passée, Portland cherche à se forger une nouvelle identité. Et, bien ancrée dans les standards avec une ossature classique, (Lillard / Matthews / Batum / Aldridge / Lopez), Portland tatonne. Si rien n'est figé, le remplacement plus tard dans la rencontre de Davis par Noah Vonleh poste 5, laisse à penser que le très classique Stotts va opter pour une stratégie nouvelle. En effet, déjà efficients ainsi dans la défaite contre les Kings, les Blazers surprennent avec un 5 de petite taille et ce malgré le fait que seulement 6 joueurs sont restés par rapport à la saison écoulée. Au delà d' une alchimie semblant d'ors et déjà être présente, Harkless et Vonleh brillent. Est-ce à dire que Portland peut surgir du bois ? Pas certain mais, une lueur semble apparaitre chez des Blazers promis au bonnet d'âne à l'Ouest !

 

 

____________________________________________

 

En attendant et sans transition, la pensée de la semaine par Mohammed Ali :

 

" Si mon esprit peut le concevoir, et mon cœur peut le croire, alors je peux le réaliser. "

 

A la semaine prochaine !

Ailleurs sur le web
Votre avis