110

online

Implacables Warriors !

Implacables Warriors !

 

Les Warriors ont donné une leçon de basket aux Spurs cette nuit. (136/100) Prochain match dans trois jours au AT&T Center.

De match, il n'aura pas eu lieu cette nuit entre les Warriors et les Spurs... Privés de Kawhi Leonard, les joueurs de San Antonio ont subi une démonstration de basket dans une rencontre à sens unique (136/100).

 

Alors qu'il était possible d'attendre le même exploit que face aux Rockets, lorsque l'équipe texane s'était imposée largement alors qu'elle était privée de son franchise player, les Dubs n'ont pas pris la rencontre à la légère. Dès le premier quart-temps, le match était joué. Le jeu collectif des Spurs n'est pas en place. En l'absence de Tony Parker, aucun décalage n'est trouvé. Tous les tirs pris (ou presque) sont contestés. La défense est absente. Stephen Curry (29 points/7 rebonds/7 passes) s'amuse face à Patty Mills (5 points). Le meneur de jeu inscrit 15 points dans ce seul quart-temps. Le score est de 33/16 au bout de seulement 12 minutes.

 

L'écart entre les deux équipes est véritablement abyssal durant le deuxième quart-temps. Autour de Draymond Green (13 points/9 rebonds/6 passes), la défense de Golden State ne laisse aucune opportunité aux Spurs de prendre un tir correct. Lorsque les remplaçants rentrent sur le terrain, l'écart augmente... Patrick McCaw (18 points), Ian Clark (10 points) ou Shaun Livingston (10 points) ne se gêne pas pour prendre la relève (avec brio) du cinq majeur. Rarement les hommes de Gregg Popovich n'auront paru aussi impuissant... Le score à la mi-temps ? 72/44. 

 

Le jeu collectif de Golden State est une véritable merveille. Les joueurs développent un jeu collectif brillant alors que les Spurs sont privés de trop nombreux atouts pour pouvoir s'imposer. Seul Jonathon Simmons (22 points) se démarque à San Antonio... L'ailier sophomore de 28 ans est impressionnant de justesse tandis que les autres ne sont pas à la hauteur.

 

La démonstration continue au retour des vestiaires. LaMarcus Aldridge (8 points) est dominé physiquement par Draymond Green. Il ne parvient pas à obtenir un tir facile. Patty Mills passe à côté de sa rencontre. Il est incapable d'arrêter Stephen Curry tandis que Pau Gasol (7 points) est transparent. Le destin aura néanmoins été cruel avec Zaza Pachulia, blessé, au talon lors de cette rencontre.

 

Seule une légère déconcentration des Warriors aura permis de laisser présager un mince espoir avec un retour à 20 points. Stephen Curry, en feu depuis le début de la série, douche les rêves adverses. L'écart augmente à nouveau. Le dernier quart-temps est celui du garbage time. Les deux équipes ouvrent leur banc.

 

Avec trois jours de repos, les Spurs se doivent de récupérer Kawhi Leonard s'ils ne veulent pas être étrillés par cette équipe des Warriors... C'est désormais leur dernier espoir.



Ailleurs sur le web
Votre avis ()