102

online

La guerre est déclarée pour recruter Gordon Hayward

La guerre est déclarée pour recruter Gordon Hayward

  

Après une saison très intéressante ponctuée d'une sélection au All Star Game en février, Gordon Hayward se retrouve free-agent et courtisé par de nombreuses franchises, dont Miami, Boston et bien sûr le Jazz.

L'ailier du Jazz, Gordon Hayward, qui vient de conclure l'exercice 2016-2017 avec 21.9 points par match pour 73 apparitions sur les parquets, risque très certainement de faire trembler les directions de franchises en cherchant à obtenir un contrat juteux en plus d'une position de franchise player. Le Heat et les Celtics ont manifesté leur intérêt pour le All Star tandis que le Jazz est prêt à payer le prix fort pour le prolonger. Cependant, chaque franchise propose une perspective d'évolution différente au joueur qui devra donc faire un choix en accord avec ses ambitions personnelles.

 

  • Miami heat

 

Erik Spoelstra cherche activement un joueur de la trempe de Gordon Hayward pour faire passer un cap à sa franchise, pouvant lui proposer un contrat intéressant tout en combinant un objectif de demi-finale de playoffs la saison prochaine. Ainsi, Hayward occuperait une place de titulaire indiscutable aux côté de Dion WaitersHassan Whiteside aurait même contacté le joueur il y a quelques temps pour le convaincre de venir se la couler douce (mais pas trop) du côté de Palm Beach. Une rencontre entre le head staff et le joueur était donc au programme hier, avec la présence du pivot du Heat pour tenter de faire pencher la balance.

 

  • Boston Celtics

 

Là, on s'attaque à du lourd. Finaliste de conférence Est cette saison, les Celtics ont beaucoup à offrir en termes de performance. Menés par leur lutin surnaturel,  Isaiah Thomas, les Celtics visent clairement le toit de la NBA. À ses côtés, des joueurs très complets comme Jae Crowder et bien sûr Al Horford. Une position à l'Est qui pourrait très fortement intéresser Gordon Hayward. Danny Ainge, via un accord conclu avec les Nets, à également récupéré le très prometteur Jayson Taytum fin juin à la Draft. De plus, ce début de free-agency voit certaines sérieuses franchises de l'Est perdre leurs meilleurs joueurs, comme Paul George en partance pour OKC, Jeff Green et Jimmy Butler qui plient bagages pour le Minnesota. Notons également l'insistance des rumeurs envoyant Kyle Lowry à l'Ouest. Une fuite des talents qui ouvrira certainement une voie royale aux Celtics pendant les playoffs. L'ailier pourrait donc faire valoir ses envies de gloire et rejoindre le Massachussets. 

 

  • Utah jazz

 

Le Jazz va tout tenter pour conserver sa star, qui créérait un trou dans l'effectif en cas de départ. Pour prolonger son ailier, la franchise de Salt Lake City va donc casser la tirelire et proposer un contrat très juteux au poste 3. Cependant, Hayward aurait demandé le maintien de George Hill dans l'effectif pour considérer toute proposition du head staff. En terme de performance collective, le Jazz ne pourra pas réellement s'impliquer au combat pour le sommet d'une conférence Ouest qui est composée de machines de guerre comme Houston qui vient de signer Chris Paul, le Thunder du MVP Russell Westbrook, les San Antonio Spurs du couteau suisse Kawhi Leonard et bien évidemment la Mort en personne, Golden State. Ainsi, Hayward peut donc faire fortune, mais sans réel but sportif en dehors de brûler les arceaux depuis le parking comme à coups de dunks rageurs, et jouer un premier tour de playoffs.

 

L'ailier possède donc un choix varié avec trois franchises très intéressées et possèdant des profils assez différents. Gordon Hayward devra donc choisir quelle direction il veut donner à sa carrière et prendre la décision en conséquence. 

Ailleurs sur le web
Votre avis