116

online

Gregg Popovich va laisser faire LaMarcus Aldridge

Gregg Popovich va laisser faire LaMarcus Aldridge

  
gregg popovich - lamarcus aldridge - san antonio spurs - portland trailblazers - boris diaw - tim duncan - NBA
Crédit photo : NBA.com

En débarquant aux Spurs, Gregg Popovich se retrouve à la tête d'une équipe inédite et surtout rempli de All-Stars. Une situation nouvelle que Pop ne veut pas bousculer.

Cet été, nous pouvons dire que le gros coup de la Free Agency 2015 est bien la signature de LaMarcus Aldridge chez les Spurs. Les Texans se positionnent naturellement comme des prétendants plus que sérieux au titre suprême, mais si sur le papier l'effectif de Gregg Popovich est des plus alléchants, le résultat sur le terrain est encore inconnu.

 

En meneur d'hommes d'expérience, Pop a choisi d'y aller à la manière douce et de laisser sa nouvelle recrue faire sa place dans le jeu des quintuples champions NBA comme on peut l'entendre sur Sirius XM NBA

Avoir un talent (LaMarcus Aldridge) comme ça, que les équipes veulent dans leur effectif rend la situation spéciale. Pour être tout à fait honnête avec vous, je vais me mettre en retrait et voir au début, afin de m’assurer que je ne le dérègle pas. Je ne veux pas entrer sur le terrain et voir LaMarcus pour lui dire, tu dois faire ci, ça etc. Je veux le voir jouer de près pour voir ce que nous allons pouvoir faire. Nous savons tous qu’il peut scorer, à quel endroit il score et comment il score. Nous l’avons vu à Portland. Je veux simplement voir si nous pouvons faire quelque chose qui l’aidera lui et qui nous aidera nous. C’est excitant quand vous pouvez travailler avec un talent pareil.

Il est évident que l'association entre Tim Duncan et LaMarcus Aldridge sera primordial pour que les Spurs puissent clairement s'armer pour le titre, de même que son entente avec notre Frenchy Tony Parker, et sa relation globale avec le backcourt des Texans. De plus, Aldridge devra aussi composer avec le banc des Spurs et notamment avec un David West sur le déclin, mais prêt au moindre effort, et bien entendu le capitaine des Bleus Boris Diaw qui devrait encore briller de sa polyvalence sur les parquets NBA. 

 

Pour le moment, l'aventure entre l'ancien Blazer et les Spurs va sur de bons rails. Au moment de sa signature avec les Texans, Aldridge avait tenu à souligner qu'il avait séduit par Pop, un coach qui ne se cache pas, que ce soit devant ou derrière les caméras d'interviews : 

Vous avez vu ses interviews ? C'est pareil, mais en meilleur. Pop ne va pas vous raconter de jolies histoires, ou de maquiller les choses. C'est quelqu'un de très honnête. Il fait attention, mais il ne va pas mâcher ses mots avec vous. Il m'a dit de bonnes choses, mais lors de notre entretien, il n'a pas cherché à bien parler juste pour me plaire. C'est un entretien où nous avons parlé basket-ball, tout simplement.

La saison dernière, Aldridge tournait à 23,4 points, 10,2 rebonds, 1 contre par match.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()