179

online

Free Agency : les gagnants, les perdants

Free Agency : les gagnants, les perdants

  
Paul George - Gordon Hayward - Jimmy Butler - Chris Paul
Paul George au Thunder, Russell Westbrook va se régaler

Le mercato NBA estival est déjà sacrément entamé et la majeure partie des transactions a déjà eu lieu. Quels sont les gagnants et perdants de la free agency 2017 ?

Pour vous rafraîchir la mémoire, vous pouvez vous rendre sur notre fil des transactions de la Free Agency.

 

Afin de s'y retrouver, Inside Basket vous propose de recenser les 5 franchises gagnantes et les 5 perdantes de cette Free Agency 2017. Bien entendu, il reste encore quelques interrogations notamment pour Carmelo Anthony, au coeur des rumeurs encore cet été. En dehors du Melodrama, les gros poissons ont déjà fait leur bagage vers leur nouvelle équipe même si certains ont décidé de jouer la carte fidélité en prolongeant avec leur club.

 

  • Gagnants de la Free Agency

 

1/ Minnesota Timberwolves

 

Attention aux yeux, le franchise player des Bulls de Chicago, Jimmy Butler, pose ses valises dans le Minnesota. Puis quant on sait que Taj Gibson va jouer le back-up de Karl-Anthony Towns et que Jeff Teague des Hawks vient remplacer Ricky Rubio, le starting five des Timberwolves peut hurler de bonheur. Dernièrement, c'est Jamal Crawford, gunner des Clippers libéré par les Hawks, qui vient squatter le banc et apporter des points bonus de l'équipe B. Minnesota devrait être la grande surprise de la Conférence Ouest et on attend impatiemment un ticket en playoffs lors de la prochaine saison 2017-18.

 

2/ Boston Celtics

 

En enrôlant Gordon Hayward du Jazz d'Utah, les Celtics ont marqué la FA. Le numéro 20 de Boston devrait se fondre dans le collectif de la franchise du Massachusets. Avec Isaiah Thomas à la mène et une marque complétée par Hayward, Marcus Smart et Al Horford, les Celtics ont les moyens de titiller toujours plus les Cavaliers de Cleveland dans la Conférence Est. L'ailier de 27 ans pourrait être la pierre manquante à l'édifice Celtics et on le voit se fondre avec efficacité dans la franchise la plus titrée de l'histoire.

 

3/ Houston Rockets

 

Les texans sont poussifs sur le marché estival. Déjà gagnants avec l'acquisition de Chris Paul, meneur All Star des Clippers de Los Angeles, les Rockets ne souhaitent pas s'arrêter là et continue de s'acharner pour trouver le moyen de trader Ryan Anderson aux Knicks de New York contre Carmelo Anthony. Une troisième franchise pourrait s'inscruster afin de permettre de compléter le deal en triangle. En attendant, Houston possède sans aucun doute une ligne d'arrière séduisante avec CP3 couplé à James Harden. Les Rockets devraient encore jouer les troubles fêtes à l'Ouest mais sans Melo, il sera difficile de venir bousculer l'ogre Warriors.

 

4/ Oklahoma City Thunder

 

Russell Westbrook peut se frotter les mains. Certes, l'ex Pacer Paul George n'a signé que pour une année mais le tandem Westbrook-George va faire des ravages. Attendons nous à quelques highlights du tonnerre chaque matin.

 

5/ Los Angeles Lakers

 

En perdant D'Angelo Russell (aux Nets de Brooklyn), les Lakers ont misé sur leur second tour de Draft, Lonzo Ball (plutôt satisfaisant en Summer League même si l'adresse est douteuse). A ses côtés, le solide Brook Lopez va apporter son expérience dans la peinture avec un double double assuré et l'arrière en provenance des Pistons, Kentavious Caldwell-Pope, est une valeure sûre. Le showtime de retour à Los Angeles ? Ne nous emballons pas non plus, la route sera longue pour Magic Johnson mais la renaissance de la franchise semble être sur la bonne voie.

 

  • Perdants de la Free Agency

 

1/ Cleveland Cavaliers

 

Le même effectif. On prend une rouste en finale (4 à 1), on reprend les mêmes et on recommence ? La bande à LeBron James n'a pas pesé lourd lors de la free agency. Le vieillissant José Calderon (35 ans), l'inconstant ailier Jeff Green, voilà les deux recrues de la franchise de l'Ohio. Cleveland semble encore travailler sur l'ami du King, Carmelo Anthony. Effectivement, l'acquisition de l'ailier shooteur des Knicks sauverait l'inter-saison de Cleveland. Néanmoins, la probabilité de voir Melo au côté de James reste faiblarde.

 

2/ Memphis Grizzlies

 

Mike Conley et Marc Gasol vont se sentir bien seuls. Zach Randolph et le vétéran Vince Carter (40 ans !) sont partis voir si le soleil Californien leur convient mieux. Sacramento a trouvé le remplaçant de DeMarcus Cousins même si Randolph aura du travail dans la toujours difficile Conférence Ouest. Quant à Memphis, l'effectif a pris un gros coup au moral. Chute libre pour les Grizzlies avant le début d'une reconstruction ?

 

3/ Chicago Bulls

 

Le vent a tourné à Windy City. Le staff des Bulls mise sur une reconstruction tout en conservant le vieillissant Dwyane Wade pour qui la saison prochaine va être longue, très longue. Sans Jimmy Butler mais avec le dunkeur Zach LaVine, Chicago n'a plus le profil d'un outsider à l'Est. On mise sur une 10ème place dans la Conférence Est.

 

4/ Utah Jazz

 

Perdre leur meilleur scoreur, voilà ce qui pouvait arriver de pire à la franchise mormonne. Hayward s'en est allé et le Jazz va tout miser sur la progression gargantuesque du pivot de 2m16 Rudy Gobert, sportif français le mieux payé la saison prochaine avec 22 millions de dollars par exercice. Néanmoins, le Jazz, équipe surprise et accrocheuse lors des playoffs, va avoir beaucoup de mal à combler les 24 points par match de Gordon. Boris Diaw a été remercié et se retrouve agent libre. Une belle franchise KO dans sa progression mais Utah a des ressources, une jeune équipe et Gobert va avoir le rôle de franchise player. Une aubaine pour la français. Il faut voir cela comme çà...

 

5/ Atlanta Hawks

 

On enlève Dwight Howard (Charlotte Hornets) et surtout Paul Millsap (Denver Nuggets) et le désert est palpable dans la raquette. Malgré ses mains parfois carrés, Howard est un point d'encrage essentiel et le jeu à l'intérieur d'Atlanta est dévasté. Millsap était sans aucun doute le meilleur Hawk. Une saison de transition pour les Hawks qui manquent cruellement de qualité dans son effectif. La chute du faucon est attendue.

Ailleurs sur le web
Votre avis