133

online

D'Angelo Russell ne comprend pas la notion de tanking

D'Angelo Russell ne comprend pas la notion de tanking

  

Interviewé sur la saison chaotique des Lakers, le jeune meneur D'Angelo Russell s'est interrogé sur une fin de saison synonyme de tanking.

Les playoffs se déroulent encore une fois sans les Lakers. Pourtant auteur d'un bon début de saison avec 10 victoires en 20 matchs, les hommes de Bill Walton se sont finalement écroulés pour finir à une médiocre 28ème place. Et si la fin de saison a une nouvelle fois pris des allures de tanking, c'est à cause du choix de draft de Los Angeles. Un troisième choix protégé, à condition de finir dans les trois premiers lors de la lottery

 

Une situation inédite pour le meneur des lakers D'Angelo Russell, pas du tout habitué à cette pratique. 

 

 

C'était la première année où je faisais parti de ce tanking. L'année dernière aussi, mais avec Kobe Bryant dans l'équipe, je n'avais aucune idée de ce que cela voulait dire. En cette fin de saison, je suppose que nous devions perdre le plus de matchs. Mais nous avons commencé à gagner et beaucoup de fans se sont mis en colère. 

Je comprends que ce pick puisse nous aider à nous améliorer. Mais je ne comprends pas pourquoi vous voulez perdre exprès. Comment voulez-vous allez sur le terrain pour essayer de perdre ?

 

 

Rappelons que cette année, la draft s'annonce comme une des plus talentueuses. Avec, pas mal de meneur considéré comme de futures stars (coucou Lonzo Ball). Et qu'il est normal pour D'Angelo Russell de commencer à s'inquiéter. Tant le niveau de jeu montré par l'ancien d'Ohio State est en dessous des espérances du front office des Lakers. 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()