30

online

Cleveland en finale après une démonstration, LeBron dans l'histoire

Cleveland en finale après une démonstration, LeBron dans l'histoire

 

De retour à Boston pour le Game 5 des finales de conférence à l'Est, les Celtics se devaient de réaliser un gros match pour ne pas se voir éliminé.

De retour à Boston, on attendait des Celtics, qui étaient dos au mur, débuter leur match éliminatoire de la même manière que ceux à Cleveland, qui plus est après la violente défaite du game 2 il y a une petite semaine. 

 

Et pourtant, c'est Cleveland qui débute pied au plancher avec une envie et une intensité impressionante. Les Cavs sont hyper agressifs sur ce début de match, provoquant de nombreuses fautes et profitant d'une défense bien en place ainsi que d'un Kevin Love en forme. Très rapidement, après 6 minutes de jeu, les Cavs mènent déjà 21-9 avec 10 points de l'ancien Wolves. Les hommes de Tyronn Lue ne semblent pas vouloir s'arrêter là et continuent d'appuyer là ou ça fait mal avec un LeBron James qui se met en marche petit à petit et qui amène les siens à 14 points d'avance (28-12). Le King, en quête du record de point de Jordan sur ce match, va continuer son emprise sur le match en distribuant le jeu, permettant à Kyle Korver d'enchainer deux trois points et à Kyrie Irving de signer un and one. Les Cavs, à l'image de leur leader (8-4-4 en premier quart) sont innarétables et les Celtics prennent progressivement l'eau. 43-27 dans ce premier quart et un record de point en playoffs pour la franchise de l'Ohio.

 

Dès le début du second quart, Boston essaye de revenir dans le match. Cependant, la défense des Cavs est très bien en place et ces derniers provoquent de nombreuses pertes de balles ou de gros tirs contestés et du coup des contres attaques aboutissantes sur des and one ou des fautes des locaux. Au bout de deux minutes, les Cavs sont déjà dans le bonus...

Evidemment, LeBron James et consort vont appuyer là où ça fait mal et en profiter pour provoquer de nombreuses fautes en pénétrations. Ces dernières permettent de plus une défense moins agressives sur les extérieurs et cela permet à Deron Williams de sortir de sa tanière pour avoir un gros coup de chaud et scorer 14 points dans ce quart. Seulement, après avoir compté 22 points d'avance, les Cavs vont petit à petit diminuer d'intensité et Avery Bradley va tenir les siens dans le match en grapillant quelques petits points. Malheureusement pour eux et malgré tous les efforts produits pour revenir, l'attaque des Cavs est bien huilée et le score à la pause reste sans appel, 75 (record en une mi-temps pour les Cavs et première fois depuis 2003) à 57. LeBron James est déjà 20 points, 7 rebonds et 7 passes à 7/8 aux tirs...

 

La deuxième mi-temps débute de la même manière que la première, avec des Cavs motivés comme jamais et qui donnent le jeu à Kyrie Irving qui est totalement chaud. Le meneur des Cavs va enchainer 13 points, avec un énorme cross sur Bradley et deux gros trois points en réalisant une mixtape de move offensifs indécents. Avery Bradley va inscrire 6 points pour tenter de garder les siens dans le match mais LeBron James sur contre attaque va donner 25 points d'avance aux visiteurs. Kyrie continue sa ballade, LeBron dunk sur rebond offensif, JR Smith rentre un 3 et Cleveland dépasse tranquillement la barre des 30 points d'avance (100-70).

 

Ensuite, l'histoire fut écrite. Elle retiendra que c'est sur un trois points, dans l'arène où il a temps vécu de grands matchs contre ses grands ennemis de Boston, que LeBron James est devenu le meilleur marqueur de l'histoire des Playoffs, dépassant les 5988 points de Michael Jordan. La fin du 3ème quart temps reste presque anecdotique tant les Celtics sont dépassés par les Cavs qui prennent 35 points d'avance. 

 

Finalement, le quatrième quart temps servira de match pour les bouts de banc afin de terminer sur un score final sans appel:135-102 . Côté Celtics, Avery Bradley termine avec 23 points, Terry Rozier avec 10 et Jae Crowder avec 11 points et 6 rebonds. 

Côté Cavs, Lebron James terminera sa soirée historique avec un nouveau match monumental: 35 points, 8 rebonds et 8 passes à 13/18 aux tirs et 4/7 derrière l'arc. Kyrie Irving affiche avec son coup de chaud dans le troisième quart 24 points et 7 passes et Kevin Love termine avec 15 points et 11 rebonds. 



Ailleurs sur le web
Votre avis ()