155

online

Un cinq majeur NBA des joueurs ''grit and grind''

Un cinq majeur NBA des joueurs ''grit and grind''

  

Qu’est-ce que "grit and grind" ? Littéralement cela pourrait être "serrer et moudre", cette expression qui nous vient d’outre-Atlantique m’est apparue lorsque je consultais la page Wikipédia des Memphis Grizzlies. L’explication qui m’en a été donnée était "défense perturbatrice grâce à une forte pression défensive".

Puis, après avoir exploré les ressources sur le sujet je suis tombé sur une explication plus lisible qui pourrait être "jeu d’une équipe dure en défense, pas très flashy mais efficace". En effet, Memphis est une équipe qui a cette réputation en NBA. On peut notamment citer Tony Allen, Marc Gasol et Zach Randolph comme représentatifs de ce style de jeu.

 

Malgré la blessure de Mike Conley, Marc Gasol, entre autre, a permis à l’équipe de continuer à enchainer les performances (19 victoire pour 12 défaites, nunméro 5 à l’Ouest). Pourtant, après ce début de saison, l’on peut se demander si les "Griz" le sont toujours ("grit and grind"), comme se questionne Rob Mahoney de Sport Illustrated. Alors j’ai essayé de me pencher sur les joueurs qui pourraient constituer un cinq "grit and grind" et pour corser la chose, sans y faire figurer un joueur des Grizzlies. Alors bonne lecture et n’hésitez pas à soumettre le vôtre sur le forum, sur Twitter ou en commentaire.

 

Avery Bradley (cette saison : 17.9 points, 2.5 passes décisives et 7.3 rebonds)

Patrick Beverley (cette saison : 8.5 points, 4.8 passes décisives et 6.2 rebonds)

Matt Barnes (cette saison : 6.9 points, 2.5 passes décisives et 4.7 rebonds)

Taj Gibson (cette saison : 12.4 points, 1.1 contres et 7.4 rebonds)

Marcin Gortat (cette saison : 11.5 points, 1.1 contres et 11.8 rebonds)

 

Mentions honorables : Draymond Green, Patty Mills, Ersan Ilyasova, Matthew Dellavedova, Thabo Sefolosha, Jae Crowder, Steven Adams, Trevor Booker, Bismack Biyombo, André Roberson.

 

J'ai fait le choix délibéré de ne pas mettre de stars ou de joueurs plus talentueux en attaque qu'en défense.

 

Article de Rob Mahoney dans Sport Illustrated.

Ailleurs sur le web
Votre avis