Chicago Bulls saison 2015-2016

Voici le guide des Bulls de Chicago pour la saison 2015-2016.

  • LA SAISON 2014-2015

 

Chaque année, les plus optimistes d'entre nous se disent que ça y est, c'est arrivé... Les Bulls feront quelque chose cette saison. Hélas, comme souvent dans l'Illinois, tout ne s'est pas passé comme prévu. Des mauvaises passes, des blessures, les Chicago Bulls nous y ont habitués. 

 

Cette année encore, Derrick Rose a été blessé pendant un long moment de la saison, permettant à Jimmy Butler de se réveiller et de prendre la franchise en mains. Une occasion dorée pour le jeune de la Marquette de pouvoir enfin montrer l'étendue de son talent et finir la saison avec des statistiques honorables, 20 points, 5,8 rebonds et 3,3 passes décisives, qui lui auront permis de remporter le trophée de la "Meilleure progression de l'année".

 

De surcroit, un nouveau pivot avait fait son entrée dans l'effectif des taureaux, Pau Gasol, champion NBA avec les Lakers qui semblait bien décider à faire des ravages dans la raquette. Chose promise, chose due, l'Espagnol a été plus qu'impressionnant en réalisant une des plus belles saisons de sa carrière, notamment en signant sa meilleure moyenne aux rebonds qui est dorénavant de 11,8 ballons pris par matchs.

 

Des éléments qui ont fait que malgré la blessure de "The Windy City Assassin"  aka Derrick Rose et la désagréable saison de Joakim Noah, les Bulls ont su s'imposer dans cette Conférence Est afin d'arracher la 3ème place du classement et ainsi, comme à chaque fois, bénéficier d'une bonne place pour commencer les playoffs (le plaisir de la côte Est). L'équipe fut également aidé par les apports de Aaron Brooks, nouveau back-up de Rose, Tony Snell et les gâchettes à trois points, Nikola Mirotic, Mike Dunleavy et notre célèbre Captain Kirk ! Malheureusement en playoffs, malgré une très belle série remportée contre les Bucks de Milwaukee, les soldats de Thibodeau échoueront malencontreusement face à LeBron James et ses Cavaliers, 4-2 qui se seront bien battus, notamment avec un buzzer beater au Game 3 signé DRose, qui était revenu aux portes des playoffs 2015.

Décevants sur certains points, impressionnants sur d'autres, les Chicago Bulls ont réalisé une belle saison même si, comme toujours, on voudrait voir mieux lors des moments cruciaux.

 

  • BILAN DE LA SAISON 2014-2015

 

Bilan : 50 victoires - 32 défaites.

Classement : 3ème de la Conférence Est, 2ème de la Central Division.

Attaque : 100,8 points marqués (15ème attaque).

Défense : 97,8 points encaissés (9ème défense).

Meilleur marqueur : Jimmy Butler avec 20,0 points marqués en moyenne.

Meilleur rebondeur : Pau Gasol avec 11,8 rebonds pris en moyenne.

Meilleur passeur : Derrick Rose avec 4,9 passes délivrées en moyenne.

Meilleur intercepteur : Jimmy Butler avec 1,8 ballons interceptés par moyenne.

Meilleur contreur : Pau Gasol avec 1,9 contres réalisés en moyenne.

Meilleur pourcentage : Mike Dunleavy Jr. avec 54% de moyenne au shoot.

 

  • L'EFFECTIF

 

Meneurs : Derrick Rose, Aaron Brooks, Kirk Hinrich, E'Twaun Moore

Arrières : Jimmy Butler

Ailiers : Mike Dunleavy Jr., Nikola Mirotic, Tony Stell, Doug McDermott

Ailiers-forts : Pau Gasol, Taj Gibson

Pivots : Joakim Noah, Cameron Bairstow, Nazr Mohammed

 

  • LE 5 MAJEUR

 

PG : Derrick Rose / SG : Jimmy Butler / SF : Mike Dunleavy Jr. / PF : Pau Gasol / C : Joakim Noah

 

  • LE BANC

 

Que dire sur un banc tel que celui de Chicago ? Que de bonnes choses. Tout d'abord, comme chaque saison, nous retrouverons des joueurs de base comme Taj Gibson, toujours aussi déterminé sur le terrain, Kirk Hinrich, Mike Dunleavy, le téméraire back-up de Derrick Rose aka Aaron Brooks ainsi que le nouveau membre de la famille, Bobby Portis qui fait déjà forte impression en ce moment lors de cette pré-saison. Il y aura également Mirotic, qui malgré un mauvais Euro, reste un bon élément sur certaines séquences et Doug McDermott qui s'est également révélé d'abord en Summer League et ensuite en cette phase de pré-saison 2015-2016.

 

  • LES PLUS

 

- Grâce au départ de leur ancien entraîneur, surnommé Thibs, les Bulls vont désormais pouvoir souffler et ne pas devoir compter seulement sur son cinq de départ. Le banc va enfin pouvoir tourner et montrer leurs prouesses.

- Comme vous le savez, Jimmy Butler a resigné pour cinq saisons ! De quoi être optimiste pour les membres de la Bulls nation, le jeune arrière a bien pour but de s'imposer comme un leader de l'United Center.

- Glorifié du titre de MVP de l'Eurobasket 2015 il y a quelques semaines, Pau Gasol semble n'avoir jamais été aussi en forme sur des parquets. En espérant que ça lui suivra sur les terrains NBA.

 

  • LES MOINS

 

- Un point qui pourrait être relevé chaque année, vous en êtes tous conscients, il s'agit des blessures dont les taureaux sont ces proies favorites !

- Un nouveau coach qui n'a aucune expérience dans la ligue nord-américaine et qui se retrouvera donc "rookie" comme son nouvel intérieur, Bobby Portis.

- La défense qui risque de se trouver affaibli par les nouveaux systèmes de Fred Hoiberg.

 

  • L'AVIS DE LA REDACTION

 

Pour ma part, cette saison sera semblable aux autres pour la franchise de Windy City, une bonne saison avec à la clé une belle place au top de la Conférence Est mais sans doute pas assez pour remporter le titre de champion NBA en 2016. Chaque année, les fans de la balle orange et les spécialistes se disent ensembles que cette équipe a le potentiel pour être la meilleure équipe du monde. Cependant, ce n'est pas pour autant que cela se réalise, en effet, les Bulls de Chicago possédaient déjà les armes pour brander la récompense ultime la saison dernière mais malgré cela, ils furent éliminés dès les demi-finales de conférence face aux troupes de LeBron James. Une déception plus que lassante pour les anciens hommes de Thibodeau qui ont toujours cru pouvoir gagner le championnat.

Est-ce que cette année sera la bonne ? Difficile à dire, même si je pense que ce n'est pas encore le temps pour eux. Pour que cela arrive, il faudrait un Derrick Rose plus que dominateur, un Jimmy Butler toujours en progression, un Pau Gasol toujours en forme et un Joakim Noah qui récupère un peu d'adresse.

Un autre élément semble très important dans cette possible course vers le titre... les systèmes. Des systèmes qui vont changer de tout au tout. Au revoir Coach Tom et tes phases défensives épuisantes accompagnés d'offensives individualistes, tout ça concentré sur un cinq majeur restant plus de quarante minutes sur le terrain. Place maintenant à Fred Hoiberg, tout droit venu de la NCAA et qui n'attend qu'une chose, faire ses preuves au sein de la Grande Ligue. Selon ses propos, le jeu des Bulls reposera bientôt sur une attaque bien huilée où tout le monde aura sa part de responsabilité ainsi qu'une chance de marquer. Ce qui soulève maintenant une autre question, est-ce que tout cela va fonctionner ? Il y a une chance... En tout cas, ce qui est certain, c'est que suivre cette équipe est une bonne résolution à prendre.

 

  • BILAN PREVISIONNEL

 

55 victoires pour 27 défaites.

Ailleurs sur le web