Charlotte Hornets 2016-2017

Voici la preview des Charlotte Hornets pour la saison 2016-2017.

Le bilan des Hornets de Charlotte de la dernière saison est à relire ici.

 

  • L'effectif

 

Meneurs : Kemba Walker, Ryan Sessions, Brian Roberts

Arrières : Marco Belinelli, Jeremy Lamb, Aaron Harrison, Treveon Graham

Petit ailier : Michael Kidd-Gilchrist , Nicolas Batum

Ailier fort : Marvin Williams, Frank Kaminsky, Christian Wood, Spencer Hawes

Pivot : Cody Zeller, Roy Hibbert, Mike Tobey

 

  • Le 5 majeur

 

Meneur : Kemba Walker

Arrière : Nicolas Batum

Petit Ailier : Michael Kidd-Gilchrist

Ailier fort : Marvin Williams

Pivot : Cody Zeller

 

Solide. C'est sans doute le mot qui caractérise le mieux le cinq majeur des Hornets. La raquette n'est pas ultra talentueuse mais elle colle parfaitement au basket moderne. Cody Zeller est un très bon défenseur. Il n'hésite pas à faire le sale boulot et ramasse les miettes en attaque. Marvin Williams est un stretch-four type. Il se donne en défense et shoot à près de 36% à trois points. Ce n'est pas excellent mais suffisant toutefois pour que les défenseurs le respectent et ne le laissent pas tout seul pendant tout le match. Cette raquette va bien évidemment souffrir contre les gros mastodontes comme Andre Drummond mais elle devra tenir contre la plupart des équipes.

 

Sur les lignes extérieurs, l'équipe jouera avec 2 petits ailiers de formation (Nicolas Batum et MKG). Les deux sont de (très) bon défenseurs. Kidd-Gilchrist est également un attaquant correct malgré sa mécanique de tir...particulière (et peu efficace puisqu'il est à 6/25 de loin en quatre saisons). De son côté, le français va devoir prendre ses responsabilités en attaque pour porter son équipe puisque le seul Kemba Walker (20,9 points et 5,2 passes la saison dernière) ne pourra pas amener l'équipe en playoffs seul, même avec son talent et sa vista.

 

  • Le banc

 

Les deux hommes forts du banc de Steve Clifford (Jeremy Lin et Al Jefferson) sont partis. Remplacer le premier n'a pas été si compliqué puisque Ramon Sessions arrive de Washington pour prendre la place de meneur remplaçant pendant que Marco Belinelli apportera sa science du jeu et ses tirs extérieurs. Le second, en revanche, a laissé un grand vide dans la raquette des Frelons. Malgré son profil peu adapté à la NBA d'aujourd'hui, Jefferson était précieux dans la peinture. Donnez lui la balle poste bas et c'est presque l'assurance d'obtenir deux points. Steve Clifford avait en plus réussi à en faire un défenseur honnête. Les dirigeants ont bien tenté de le remplacer en recrutant Roy Hibbert mais l'ancien transfuge des Pacers a complètement perdu son basket (5,9 points et 4,9 rebonds l'an passé).

 

  • Les plus

     

- Un trio d'extérieurs de premier ordre

- Steve Clifford a prouvé qu'il était un excellent coach

- Le retour de Kidd-Gilchrist qui n'a joué que 7 matchs la saison dernière

 

  • Les moins

 

- Un banc très très faible

- Une étiquette d'injury-prone commence à sérieusement coller Kidd-Gilchrist

- La raquette va sûrement être un peu juste

 

  • L'avis de la rédaction

 

Beaucoup d'incertitudes entourent les Hornets. Entre la raquette un peu légère, la qualité du banc qui laisse clairement à désirer et les blessures à répétition de Kidd-Gilchrist, la saison peut vite tourner au vinaigre. Il faudra un grand Nicolas Batum pour suppléer Kemba Walker, notamment au scoring. Seulement lorsque l'on compte sur lui, on est souvent déçu. Le joueur, malgré tout son talent, à du mal à être agressif et régulier. Le français a tout de même réussi sa meilleure saison l'année dernière (l'effet contract year ?), et on espère qu'il continuera sur sa lancée et parviendra à nous faire mentir. Vu le montant de son tout nouveau contrat (120 millions de dollars sur cinq ans), il sera attendu au tournant. A lui de relever le défi et d'amener son équipe en playoffs.

 

  • Bilan prévisionnel

 

38 victoires, 44 défaites et un neuvième spot à l'Est.

Ailleurs sur le web