Boris Diaw envoyé dans l'Utah

1936
lectures
Avis

L'arrivée de Pau Gasol chez les Spurs aura finalement décidé du destin du frenchie Boris Diaw au sein de la franchise texane.

Contraint de dégager de la masse salariale pour entériner le contrat de l'espagnol Pau Gasol (30 millions sur deux ans), San Antonio a opté pour le transfert de Boris Diaw. Direction, donc, le Jazz pour le tricolore qui fait les frais de la hausse du salary cap. Utah peut largement absorber ses 7.000.000 de dollars et envoie une contrepartie bien maigre au vue du talent du Français. En effet, les Spurs récupèrent en échange les droits sur le meneur canadien Olivier Hanlan, drafté en 42ème position l'an passé. Durant ses cinq saisons passées sous les couleurs texanes, Diaw cumule 7.4 points, 3.8 rebonds et 2.4 passes. Une idylle qui lui aura rapporté une bague de champion en 2014. En plein tournoi de qualification olympique avec l'Equipe de France, Boris Diaw n'a pas tardé à réagir à son transfert.

 

Un tweet sous forme de clin d'oeil pour son compatriote Rudy Gobert. Car, s'il quitte Tony Parker, Diaw va bien évidemment rejoindre le pivot des Bleus à Salt Lake City. Dans l'histoire, le Jazz réalise une très belle opération en s'adjugeant les services d'un vétéran rodé aux luttes des playoffs pour encadrer un roster jeune et talentueux. Toujours prêt à partager la balle, Babac devrait vite s'épanouir dans les systèmes du coach Quin Snyder dont les schémas offensifs sont basés sur l'altruisme. Elément essentiel du banc des Spurs, le Français devrait retrouver ce rôle dans l'Utah en rotation de Derrick Favors ou pourquoi pas soulager Rudy Gobert au poste 5 sur de courtes séquences. Après l'arrivée de Joe Johnson, le Jazz enregistre un deuxième renfort de poids et se pose plus que jamais comme un prétendant aux playoffs.

 

Pour les nostalgiques de Boris Diaw sous le maillot des Spurs, petit cadeau bonus avec ce top de ses meilleures passes.



Ailleurs sur le web