259

online

Blessure de Markelle Fultz : Étude d'un dossier très bizarre

Blessure de Markelle Fultz : Étude d'un dossier très bizarre

  

Markelle Fultz, numéro 1 de la dernière draft, vit une descente aux enfers à cause de sa blessure à l'épaule. Comment en est-il arrivé là et en quoi cela va l'impacter.

  • La blessure

 

Géné par son épaule, Markelle Fultz sera absent pour les trois prochains matchs (déjà un de joué) minimum. En effet, depuis le début de saison, le numéro un de la dernière draft montre des signes très inquiétants dans son shoot. Outre le fait qu'il joue peu à cause de la douleur (19 minutes de moyenne), il est facile d'apercevoir que sa mécanique de shoot est très spéciale et pas du tout habituelle pour lui. Cela découle de sa gène à l'épaule, découverte cet été avant le camp d'entrainement, qui l'a poussé à changer de geste. 

 

Cette saison, le meneur shoot à 33% aux tirs mais surtout 50% aux lancers, dont voici le geste horrible: 

 

 

De plus, il n'a pour l'instant tenté aucun tir à trois points lors de ses 4 matchs, alors qu'il en prenait quasiment 6 par match l'an passé à la fac de Washington. 

 

Justement, l'an passé à la fac, il faisait partie des joueurs les plus efficaces, si ce n'est le plus efficace. Il possédait un shoot extrêmement solide, dans tous les domaines offensifs (mid-range, trois points...), ce dans une équipe très faible et donc avec une défense adverse focalisée sur lui. Il tournait à 23 points par match à 47% aux tirs dont 41% à trois points. Un tel joueur avec de tels fondamentaux ne pas baisser dans le tir à ce point sans qu'il y ait un réel problème. 

 

Depuis, les Sixers ont donc (enfin) décidé de le tenir éloigné des terrains afin de régler la chose. L'agent du joueur a indiqué que son client venait de se faire drainer du liquide à l'épaule car il n'arrivait même pas " à la lever pour prendre le tir". Cependant, il parle aussi de régulières injections de cortisone afin de faire passer la douleur. L'absence de vraie précision permet d'amplifier les questions sur la gestion de cette blessure.

 

  • le JOUEUR

 

D'une part, comment le joueur a t-il pu gérer sa blessure de cette manière ? 

 

Après la draft, Markelle Fultz savait fort logiquement qu'il jouerait avec les Sixers en NBA. S'il a ressenti une telle gène à son épaule, pourquoi ne s'est-il pas adressé à eux afin de régler le problème? En effet, et ce d'après les données que nous avons, le joueur a décidé par lui même de changer sa mécanique de shoot cet été à cause de la douleur. Nous pouvons légitimement nous demander pour quelles raisons a-t-il fait ce choix alors qu'une simple guérison, opération (ou autre) aurait été bien plus simple à gérer. 

 

Désormais, il va devoir guérir et cela devrait prendre plus de temps après avoir forcé sur l'articulation pendant 4 matchs. De plus, il devrait retravailler afin de récupérer son ancien geste car l'actuel est clairement impossible à utiliser. De quoi perdre beaucoup de temps pour le numéro un de la draft...

 

  • LES SIXERS

 

Mais la partie la plus surprenante est celle des Sixers. Comment une franchise NBA, récupérant le numéro un de la draft, a-t-elle pu laisser son poulain aussi talentueux tout seul cet été. La logique voudrait que l'équipe envoie un coach personnel (ce qu'ils ont peut-être fait mais ce serait encore plus incompréhensible), pouvant travailler avec lui afin de le faire progresser comme n'importe quel jeune de son âge... De cette manière, ils auraient pu voir sa blessure et cette gène et aurait pu l'empêcher de changer sa mécanique de shoot. 

 

Cette mauvaise gestion de la part des Sixers est clairement une faute professionnelle quand on voit où en est Fultz actuellement. Dorénavant, les deux parties devraient revenir en arrière. Les Sixers s'occupent actuellement de leur meneur et heureusement pour eux, ils ont un effectif capable de jouer en attendant le rookie, avec Ben Simmons monstrueux à la mène. Philadelphie va pouvoir prendre son temps avec Fultz, en espérant que sa carrière ne continue pas de plonger, car ce serait un énorme gâchis. On attend avec impatience le vrai Markelle Fultz, celui dominateur avec ses fondamentaux bien au dessus de la moyenne. Même s'il doit prendre l'abonnement habituel de tous les rookies des Sixers et louper sa première saison. 

Ailleurs sur le web
Votre avis