Bilan complet de la Free Agency - Conférence Ouest

Après trois semaines de Free Agency intense et agitée, Inside Basket dresse un bilan, équipe par équipe, de la redistribution des cartes en NBA. Aujourd'hui, la Conférence Ouest.

  • Dallas Mavericks

Arrivée(s) : Andrew Bogut (trade), Harrison Barnes (94 millions sur 4 ans), Seth Curry (6 millions sur 2 ans), Quincy Acy (1,1 million sur 1 an)
Départ(s) : Zaza Pachulia (GSW), Chandler Parsons (Mem), Raymond Felton (LAC), Jeremy Evans (Ind)
 

Cela fait plusieurs étés maintenant que Mark Cuban n'a plus réalisé de gros coups. Le bouillant propriétaire a investi un sacré pactole sur Harrison Barnes et souhaite en faire son leader offensif. Les prochains mois diront si le Black Falcon en a l'étoffe. Le cinq majeur des Mavs reste compétitif avec l'arrivée d'Andrew Bogut en lieu et place de Zaza Pachulia. Dallas a également re-signer les deux vétérans Deron Williams (10 millions sur 1 an) et Dirk Nowitzki (50 millions sur 2 ans). A 38 ans, l'inoxydable allemand risque fort d'être encore le meilleur scoreur des Texans.

 

  • Denver Nuggets

Arrivée(s) :
Départ(s) : DJ Augustin (Orl)
 

Le front office des Nuggets aurait-il oublié la date de la free agency ? La franchise des Rocheuses n'a réalisé aucun mouvement d'ampleur. L'avenir de Denver s'est joué plus tôt, lors de la Draft avec trois rookies (Jamal Murray, Malik Beasley et Juan Hernangomez) qui vont intégrer le roster. Les Nuggets ont quand même prolonger leur vétéran de service, Mike Miller (5 millions sur 2 ans) pour apporter son expérience aux jeunes pousses.

 

  • Golden State Warriors

Arrivée(s) : Kevin Durant (54,5 millions sur 2 ans), Zaza Pachulia (2,9 millions sur 1 an), David West (1,55 million sur 1 an)
Départ(s) : Harrison Barnes (Dal), Andrew Bogut (Dal), Leandro Barbosa (Pho), Festus Ezeli (Por), Brandon Rush (Min), Marreese Speights (LAC)
 

The Decision 2.0, le coup de tonnerre de ce mois de juillet. Kevin Durant a provoqué une véritable onde de choc en rejoignant la dream team de la Baie d'Oakland. Traître pour certains, opportuniste pour d'autres, KD n'a pas fini de subir des critiques sur son choix. Les Warriors seront plus que jamais l'équipe à battre. Pour faire de la place à Durant, Golden State s'est délesté de Bogut et a laissé filer 5 free agents ne pouvant plus s'aligner. Avec moins de 5 millions pour constituer une raquette, les Dubs ont fait des miracles en signant le besogneux Zaza Pachulia et l'expérimenté David West.

 

  • Houston Rockets

Arrivée(s) : Eric Gordon (53 millions sur 4 ans), Ryan Anderson (80 millions sur 4 ans), Nene Hilario (2,9 millions sur 1 an), Pablo Prigioni (2,2 millions sur 2 ans)
Départ(s) : Dwight Howard (Atl), Terrence Jones (NOP)
 

Le départ de Dwight Howard n'aura surpris personne à Houston. L'intérieur était arrivé au bout de son expérience texane. Sans star d'envergure, le recrutement des Rockets s'avère toutefois très judicieux, surtout pour le jeu offensif rapide que veut mettre en place le coach Mike d'Antoni. Houston a plumé les Pelicans de leur deux free agents principaux, Eric Gordon et Ryan Anderson. Les shoots longue distance vont donc pleuvoir sur le parquet. Très léger dans le secteur intérieur, le front office a eu la bonne idée de signer Nene. Le brésilien apportera la viande nécessaire dans la raquette. Et pour consolider son projet, le GM Daryl Morey a prolongé James Harden : 118 millions sur 4 ans.

 

  • Los Angeles Clippers

Arrivée(s) : Raymond Felton (1,5 million sur 1 an), Brandon Bass (1,5 million sur 1 an), Marreese Speights (1,4 million sur 1 an)
Départ(s) : Jeff Green (Orl), Cole Aldrich (Min), Pablo Prigioni (Hou), CJ Wilcox (Orl)
 

Toujours à la recherche d'un ailier digne de ce nom, surtout après l'échec Jeff Green, les Clippers n'ont pas trouvé chaussure à leur pied. La franchise a souhaité conserver son tandem d'arrières remplaçants en allongeant les billets verts : 42 millions sur 3 ans pour Jamal Crawford et 35 millions sur 3 ans pour Austin Rivers. Le reste du recrutement est intelligent avec trois contrats au minimum vétéran. La banc des Clippers sera, certes, moins clinquant que la saison passée, mais peut s'avérer plus complémentaire.

 

  • Los Angeles Lakers

Arrivée(s) : Jose Calderon (trade), Luol Deng (72 millions sur 4 ans), Timofey Mozgov (64 millions sur 4 ans)
Départ(s) : Brandon Bass (LAC), Roy Hibbert (Cha)
 

La reconstruction des Lakers avance doucement mais sûrement. Bien sûr, les joutes des playoffs sont encore loin, mais la franchise possède une bonne pépinière de jeunes talents. Elle a d'ailleurs re-signer l'un d'eux. Jordan Clarkson restera en Californie pour 50 millions sur 4 ans. Première signature de la free agency, le contrat de Timofey Mozgov a fait s'étrangler nombre de spécialistes, mais il n'était que le point de départ de la flambée des prix. A la recherche de vétérans, les Lakers ont rameuté Deng et Calderon pour assagir un vestiaire encore adolescent.

 

  • Memphis Grizzlies

Arrivée(s) : Chandler Parsons (94 millions sur 4 ans), Troy Daniels (10 millions sur 3 ans), James Ennis (6 millions sur 2 ans)
Départ(s) : Matt Barnes (Sac), Chris Andersen (Cle)
 

Le plus petit marché de la Ligue a fait sévèrement chauffer la planche à billets. Memphis a tout simplement fait signer le plus gros contrat de l'Histoire de la NBA à Mike Conley : 153 millions sur 5 ans. Les Grizzlies étaient contraints d'offrir le max à leur meneur sous peine de le voir partir vers d'autres cieux. Pour l'entourer, le front office a réussi à convaincre Chandler Parsons, qui va connaître sa troisième franchise de la Southwest Division après Houston et Dallas. Alors que les Grizzlies étaient au bord de la reconstruction, ils repartent ragaillardis vers la lutte pour les playoffs.

 

  • Minnesota Timberwolves

Arrivée(s) : Brandon Rush (3,5 millions sur 1 an), Jordan Hill (8 millions sur 2 ans), Cole Aldrich (22 millions sur 3 ans)
Départ(s) :
 

Les Wolves seront l'une des attractions de la Conférence Ouest et pourraient bien sortir du bois dès la saison prochaine. La classe biberon des Loups continue son apprentissage vitesse grand V et la franchise n'avait pas grand intérêt à se tourner vers la free agency. La meute s'est agrandi avec le talentueux rookie Kris Dunn, du coup Minnesota a intelligemment ciblé des vétérans pour aider ses louveteaux à se faire les dents. Aldrich et Hill compléteront une raquette déjà bien garnie et Rush fera partager son expérience de champion NBA.

 

  • New Orleans Pelicans

Arrivée(s) : Langston Galloway (11 millions sur 2 ans), E'Twaun Moore (34 millions sur 4 ans), Solomon Hill (48 millions sur 4 ans), Terrence Jones (1,1 million sur 1 an)
Départ(s) : Eric Gordon (Hou), Ryan Anderson (Hou), James Ennis (Mem), Luke Babbitt (Mia)
 

Du côté des Pelicans, on espère bien tirer un trait sur une saison de galères. Exit donc Eric Gordon et ses béquilles. Bonjour, Langston Galloway, Solomon Hill et E'Twaun Moore. Les trois recrues sont intrinsèquement moins talentueuses mais seront plus complémentaires du backcourt Jrue Holiday, Tyreke Evans. L'arrivée de Terrence Jones changera également le visage du secteur intérieur. Robuste dans son rôle de soutier des raquettes, l'ex Rocket évolue à l'opposé du stretch four Ryan Anderson, qui effectue le voyage dans le sens inverse.

 

  • Oklahoma City Thunder

Arrivée(s) : Victor Oladipo (trade), Ersan Ilyasova (trade)
Départ(s) : Kevin Durant (GSW), Serge Ibaka (Orl), Randy Foye (BKN)
 

Un seul être vous manque et vous passez de prétendant au titre à simple playoffable. Celui dont on ne doit pas prononcer le nom a planté le projet de la franchise. OKC doit désormais s'en remettre à Russell Westbrook qui aura à ses côtés Victor Oladipo. Acquis juste avant la draft, l'ancien floridien va devoir très vite s'acclimater à un nouveau style de jeu. Dans l'urgence, le Thunder a également rapatrié son choix de draft 2012, Alex Abrines, signé pour 18 millions sur 3 ans. L'espagnol apportera un peu de spacing grâce à son adresse longue distance.

 

  • Phoenix Suns

Arrivée(s) : Jared Dudley (30 millions sur 3 ans), Leandro Barbosa (8 millions sur 2 ans)
Départ(s) : Mirza Teletovic (Mil), Jon Leuer (Det)
 

Tout comme Denver, les Suns ont davantage misé sur la draft pour se renforcer. Les rookies Dragan Bender, Tyler Ulis et Marquese Chriss intègrent donc un effectif déjà très jeune. Pour encadrer ces espoirs, la franchise s'est attachée les services de deux vétérans habitués à l'uniforme des Suns. Jared Dudley remplacera Mirza Teletovic dans le rôle de l'arroseur en sortie de banc. Quant à Leandro Barbosa, il complète un backcourt fourni en talents mais très inexpérimenté.

 

  • Portland TrailBlazers

Arrivée(s) : Shabazz Napier (trade), Evan Turner (70 millions sur 4 ans), Festus Ezeli (15 millions sur 2 ans)
Départ(s) : Gerald Henderson (Phi), Brian Roberts (Cha)
 

Surprise de la saison dernière avec un effectif de laissés-pour-compte orchestré par Damian Lillard, Portland a cassé sa tirelire pour le couteau suisse des Celtics, Evan Turner. Cela peut paraître cher payé, mais les Blazers étaient à la recherche d'un ailier et Chandler Parsons longtemps dans leur viseur, leur a échappé. Le front office a également montré qu'il en pinçait pour Allen Crabbe en matchant l'offre des Nets : 75 millions sur 4 ans. Misant sur la continuité, Portland a re-signé pour finir Meyers Leonard : 41 millions sur 4 ans pour l'intérieur qui sera en concurrence avec Festus Ezeli.

 

  • Sacramento Kings

Arrivée(s) : Lamar Patterson (trade), Garrett Temple (24 millions sur 3 ans), Arron Afflalo (25 millions sur 2 ans), Matt Barnes (12 millions sur 2 ans), Anthony Tolliver (16 millions sur 2 ans)
Départ(s) : Rajon Rondo (Chi), Seth Curry (Dal), Quincy Acy (Dal), Marco Belinelli (Cha)
 

DeMarcus Cousins a déclaré ne pas comprendre la stratégie des Kings lors de cette free agency. Pourtant, Vlade Divac n'a pas chômé ce mois de juillet pour compléter le roster avec un vétéran expérimenté (Matt Barnes), un solide backup à la mène (Garrett Temple) et deux shooteurs qui amèneront du spacing (Afflalo et Tolliver). Un joli pot pourri qui remplace le recrutement d'un grand nom. Seul bémol, les carences sur le poste de meneur après le départ de Rajon Rondo.

 

  • San Antonio Spurs

Arrivée(s) : Pau Gasol (31 millions sur 2 ans), Dewayne Dedmon (6 millions sur 2 ans)
Départ(s) : Boris Diaw (Uta), David West (GSW), Boban Marjanovic (Det)
 

Malgré le départ en retraite de Tim Duncan, les Spurs feront encore partie des cadors de la Conférence Ouest. En provenance de Chicago, Pau Gasol vient remplacer poste pour poste The Big Fundamental. Encore saignant du haut de ses 36 printemps, l'espagnol part en quête d'une dernière bague. Au contraire de Duncan, Manu Ginobili a choisi de rempiler pour une dernière danse : 14 millions sur 1 an. Les pertes de Boris Diaw et David West vont affaiblir le banc des Texans, mais on peut compter sur Gregg Popovich pour faire émerger un nouveau talent dont il a le secret.

 

  • Utah Jazz

Arrivée(s) : George Hill (trade), Boris Diaw (trade), Joe Johnson (22 millions sur 2 ans)
Départ(s) : Trey Burke (Was), Trevor Booker (BKN)
 

Le Jazz a réalisé sa meilleure free agency depuis des lustres. Les Mormons se posent en équipe poil à gratter la saison prochaine. Après avoir raté d'un cheveu, deux années de suite, le wagon des playoffs, Utah a pallié ses deux principales lacunes. Le poste de meneur dispose désormais d'un vrai talent avec l'arrivée de George Hill. En manque cruel d'expérience sur le parquet, la franchise a signé Joe Johnson et récupéré Boris Diaw, deux vétérans chevronnés habitués aux luttes des playoffs. Le roster a désormais fière allure et vise logiquement un strapontin pour la post-saison.

Ailleurs sur le web